NEW YORK VIP
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Pack PlayStation : Spider-Man Miles Morales PS5 + Manette DualSense ...
99.99 €
Voir le deal

 

 Art & Light [PV Chris ]

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Jill Stanfford
I'm your dream, ... I'm nothing in between
Jill Stanfford


Nombre de messages : 141
Age : 40
Job : Your favourite Show Hostess !
Âge : 27 ans
Date d'inscription : 29/06/2008

VIP Index
Côté Coeur: The Big Apple !
Côté Lit: Try me if your are cute
VIP Appeal:
Art & Light [PV Chris ] Left_bar_bleue100/100Art & Light [PV Chris ] Empty_bar_bleue  (100/100)

Art & Light [PV Chris ] Empty
MessageSujet: Art & Light [PV Chris ]   Art & Light [PV Chris ] Icon_minitimeMer 9 Juil - 15:27

Art & Light [PV Chris ] 051024_lincoln_center


Découvrez Lifehouse!


Allongée de tout son long sur un magnifique sofa beige tout droit importé d'Italie, Jill lézardait devant son écran plat depuis plus ou moins 20 min. La journée avait été plutôt bonne. Une matinée chargée, un script écrit pour la prochaine émission dont elle n'était pas peu fière et une après midi shopping - qui comme chacune d'elle - s'était passée a merveille. Il était 20h06 et ce soir Jill sortait. Elle avait reçu il y a de cela 2 mois a présent, une invitation distinguée pour l'un des plus grand vernissage d'une exposition contemporaine regroupant plus de 15 artistes différents, tous avant-guardistes selon leur dire, qui aimaient a se croire véritables prodiges de l'art nouveaux, de l'art de demain ...

Citation :
Chère Mademoiselle Jill Standford

C'est avec un plaisir innommable que nous vous invitons cordialement au vernissage de l'exposition " Art & Light " qui se déroulera le jeudi 10 juillet 2008 au centre du merveilleux LINCOLN CENTER qu'est le notre.

Programme
21h : Acceuil et verre de l'amitié
22h : conférence sur l'art engagé menée par nos artistes
23h30 : restauration, boissons et soirée
01h00 : feu d'artifice cloturant l'inauguration

En esperant avoir le grand honneur de vous compter parmi nos invités les plus prestigieux, veuillez agréer mademoiselle, l'assurance de nos sentiments distingués.

Le conseil d'Art & Light

Aux yeux de Jill : un tas de personnage plus pédants les uns que les autres au gout fort douteux dont la seule manière de passer du statut de "Geek" a celui de "Pseudo artiste" fut l'élaboration d'une nouvelle association d'idées. Oh non ne vous mèprenez pas ... Jill adore l'art ! Elle est d'ailleurs l'heureuse propriétaire de plusieurs toiles dont la qualité est incontestable. Ce qu'elle n'aime pas se sont les arrivistes vulgaires, N'ayant a proposer que leur "non-art" et se croyant tout droit sorti de la cuisse de Jupiter pour avoir eut la simple idée de désigner ce que Art devait être ! ... Pathétique ... Mais peu importe, son statut, son métier l'obligeait a se rendre à cet évènement dont tout le grand New-York ne faisait que parler depuis 2 mois. Toute la presse serait présente ainsi que de nombreux guests et certainement bien plus de "visages" que de réel adeptes a cette mise en couleur informe qu'étaient la majorités des peintures présentées ce soir même.

Devant sa télévision dernier cri, Jill inspira profondément et se leva pour passer à la salle de bain. Pres de 45 minutes, une douche multi jets aromatisée et un brushing plus tard, Jill sortit de sa salle de bain enroulée d'une grande serviette blanche. Elle enfila ses dessous déposés au préalable sur son lit et examina sa robe choisie pour l'évènement. Elle était superbe ! Si la peinture ne l'intéresserait pas ce soir elle savait qu'elle ferrait pas mal de rencontre, boirait du champagne jusqu'a plus soif et rentrerais certainement avec un tas d'idée pour ses prochaines émissions. Elle laissa tomber délicatement la serviette et enfila sa robe avec soin. Une fois prête, elle appela le concierge de son immeuble afin qu'il se charge de lui trouver un taxi. Quelques minutes plus tard, le bruits des talons de Jill se fit entendre dans le hall majestueux de sa demeure. Louis, le portier la gratifia d'un large sourire et aida notre belle brune a prendre place dans le taxi qui la mena tout droit a l'endroit voulu. Sur place déjà une tonne de photographes guettant la sortie des "People" des nombreuses voitures. Dehors, le vent de la soirée était fort doux et le lieux avait été aménagé de manière fort agréable. Des bars avaient été installé a l'extérieur ainsi que quelque tonnelles et le jeu de lumière qui régnait rendait l'endroit doublement grandiose. La fontaine activée, tous les éléments étaient réunis pour faire de cette soirée un évènement dont tout le monde continuerait à parler dans les prochains jours.

La soirée passa relativement rapidemment et sur le coup de 23h40, Jill s'éclipsa de l'exposition pour rejoindre le dehors ou les moins intéressé n'avaient pas assisté a la conférence mais avait préféré continuer sur leur lancée de petits four et champagne. Un plateau se presenta a elle d'ou Jill attrapa une coupe de bulle avec le sourire avant de rejoindre le bord de la fontaine et d'une prendre place. Elle leva la tete un instant pour admirer le ciel, respira un grand coup et ingurgita une gorgée de Cordon rouge en scrutant le reste de la foule


Dernière édition par Jill Stanfford le Jeu 7 Aoû - 23:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://white-skin-and-blue-eyes.blogspot.com/
Christophe Miltonfine
| VIP ADMIN |
Candyman so HOT !
Christophe Miltonfine


Nombre de messages : 1341
Age : 34
Job : Animateur Radio ♪
Âge : 22 ans
Date d'inscription : 23/04/2007

VIP Index
Côté Coeur: Chère sorcière, éloigne toi de moi avec ton corbeau ! Mon coeur est toujours, par ta faute, en morceaux ...
Côté Lit: OPEN BED EVERY NIGHTS !
VIP Appeal:
Art & Light [PV Chris ] Left_bar_bleue78/100Art & Light [PV Chris ] Empty_bar_bleue  (78/100)

Art & Light [PV Chris ] Empty
MessageSujet: Re: Art & Light [PV Chris ]   Art & Light [PV Chris ] Icon_minitimeMer 9 Juil - 19:32

S’il y avait bien quelque chose d’ennuyeux à mourir, c’était les expositions d’art contemporain. Chris y traînait car il avait couché avec l’artiste ou alors que ce dernier passait dans son émission prochainement. Toujours les mêmes têtes, les mêmes conversations et les mêmes hypocrisies sur le fait que ce soit magnifique, certains iront jusqu’à en acheter mais tout le monde pensait que c’était complètement hideux, inutile et une honte à l’art en lui-même. Mais nous sommes à New York, beaucoup se proclamaient artistes et une bonne moitié de la ville préciseront qu’ils adorent l’art. Il y en a qui sont collectionneurs même ! Que de mensonge et de faux semblants ! Miltonfine possédait deux tableaux mais ceux-ci n’étaient pas trois carrés qui s’entassent avec pour titre « mon subconscient imbriqué par la société » ou alors une sculpture en forme de lunette de toilette en plein milieu de son salon. Les vrais artistes, ceux qui peignent des choses vraies, qui ressortent des émotions rien qu’au premier regard et non après deux heures de brainstorming avec plusieurs personnes. Autant dire qu’avec ce portrait de ce genre de soirée, l’animateur ne semblait pas pressé de s’habiller. Pas d’émission aujourd’hui alors, après avoir fait un jogging dans l’après midi dans le parc de Greenwich, il avait continué d’avancer dans ses fiches sur son ordinateur portable tout en mettant la musique à fond sur cette chaîne hi-fi de salle à manger. L’heure tournait sans qu’il s’en rende compte, absorbé par ses questions et réflexions sur les prochaines émissions. Quand il leva la tête pour voir que 20h s’approchait dangereusement. Il regarda le carton d’invitation, à son nom pour faire plus classe, et il fallait y être pour 21h. Vite, il se leva et sauta dans la douche histoire de se décrasser et s’habiller. Pas grand-chose, pas besoin de se mettre sur son 31, un simple jean noir, une chemise blanche et une veste. La panoplie simple mais parfaite pour paraître classe sans se fouler. Un coup de gel dans les cheveux pour les faire tenir en l’air, une touche de parfum et le tour est joué.

Un claquage de porte, trois étages à dévaler avant de faire le plus compliqué : trouver un taxi. Pour qu’une de ces voitures jaunes vous remarque, il faut être une belle fille tout seins dehors ou tomber sur un gay pas trop envahissant. Ou tout simplement avoir de la chance ! Au bout d’une dizaine de minutes à héler, seulement, un taxi daigna s’arrêter pour l’emmener sur Broadway. Il aurait du retard mais que voulez vous, il faut toujours se faire désirer. En remontant l’avenue, Chris leva les yeux au niveau de la West End Avenue et regarda à l’étage de Jake où tout était éteint. Il devait encore bosser à cette heure là, il l’appellera un de ces quatre. Et dans ses pensées, il ne vit pas qu’ils arrivèrent au Lincoln Center, là où le vernissage avait lieu. Les photographes lui balancèrent bon nombre de flash en pleine poire et lui, tout sourire, il continua d’avancer où il fut accueilli par une des hôtesses avec un joli sourire. La soirée pouvait commencer. Il fit un premier tour, verre de champagne à la main, saluant quelques connaissances mais surtout regardant d’un mauvais œil les « chefs d’œuvres » où certains s’extasiaient dessus. Miltonfine trouva qu’un des artistes était infiniment plus beau que ses tableaux et avant que la conférence ne commence, ils allèrent « discuter » de tout cela en priver. Oh, ne soyez pas outré, vous devriez avoir l’habitude avec l’animateur radio !

Le tour fut rapide, Chris trouvait toutes les œuvres à chier et donc continuait à enchaîner les verres de champagne, discutant avec certains artistes dont un, beau garçon mais 100% hétéro, qui serait son prochain invité. Pas vraiment de quoi fouetter un chat ni même faire une émission mais il n’avait plus le totale contrôle alors il devait parfois subir les invités choisis par sa patronne, à croire qu’elle faisait tout pour qu’il craque. C’était mal connaître Christophe Miltonfine, amoureux fou de son émission et dont il n’était pas prêt de déguerpir du prime-time des ondes de sitôt ! L’heure tourna, après quelques coupes et deux-trois petits fours plus tard, l’animateur s’attarda dehors il faisait bon. Se regroupaient là deux ou trois artistes qui s’ennuyaient eux aussi mais surtout la plupart des personnes qui venaient ici juste pour se montre, n’ayant que faire de l’art et de ce vernissage, qui restait jusqu’au bout pour admirer le beau feu d’artifice et qu’on ne les prenne pas en photo après juste une heure de présence. Lui se baladait, papillonnait sur les conversations mais recherchait des visages familiers, des amis ou du moins des connaissances. C’est là qu’il la vit assise sur la fontaine, à regarder les gens face à elle. Jill Stanfford.

Ils faisaient le même métier, une à la télévision l’autre à la radio. Prime-time tous les deux et invitant aussi des vedettes ou du moins des gens en promo. Une même passion du métier, un véritable professionnalisme. Une belle femme, un homme charmant. Ces deux là étaient faits pour se connaître. D’ailleurs ils se connaissaient ! Comment ces deux là peuvent ils se rater, ils sont dans les mêmes soirées. Chacun cherchait l’autre, le taquinait, savait ce qui se passait dans l’émission de l’autre, en particulier les frasques mais aussi se tournaient autour. Au début, rien de bien sérieux, juste de quoi pimenter la conversation avec de drôles de sous-entendus. Puis, vous savez, un verre après l’autre, on finit par se laisser aller et la suite n’est que logique. Une fois seulement ils avaient passé la nuit ensemble, Chris s’était réveillé avec la gueule de bois dans le lit de Jill et comme à son habitude, il était parti avant qu’elle ne se réveille mais en lui laissant un mot. Depuis, ils continuent leurs manèges les fois où ils se croisent. Comme ce soir. D’ailleurs, Chris prit deux coupes et s’avança vers elle avec son petit sourire en coin sur les lèvres et se planta juste à côté d’elle, lui laissant le champ libre de la foule.


Bonsoir. Tu viens de vider ton verre, je t’en rapporte un autre. Je suis devenu serveur pour deux minutes, profites en ce n’est pas tous les jours.

Il s’assit à côté d’elle. Jill était splendide ce soir, comme toujours il faut bien l’avouer. Mais les tenues de soirée ont cet effet glamour qu’un simple jean-chemise n’apporte pas au quotidien. D’ailleurs il ne résista pas à le lui dire.

Tu as décidé à faire de la concurrence aux œuvres d’art ? Tu as réussi haut la main, il faut dire que le niveau n’est pas bien haut ! T’as couché avec lequel pour être obligée d’assister à cette horreur party ?

Je vous avais prévenu, ils se cherchaient sans cesse. Et là, Miltonfine lançait les hostilités. Il avait fallu attendre presque minuit pour que la soirée devienne vraiment intéressante.

_________________
Art & Light [PV Chris ] Orlando2 Art & Light [PV Chris ] Orlando Art & Light [PV Chris ] Orlando1
{{ DO YOU RESIST TO MY SEXY AND AMAZING SMILE ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/maquizz/
Jill Stanfford
I'm your dream, ... I'm nothing in between
Jill Stanfford


Nombre de messages : 141
Age : 40
Job : Your favourite Show Hostess !
Âge : 27 ans
Date d'inscription : 29/06/2008

VIP Index
Côté Coeur: The Big Apple !
Côté Lit: Try me if your are cute
VIP Appeal:
Art & Light [PV Chris ] Left_bar_bleue100/100Art & Light [PV Chris ] Empty_bar_bleue  (100/100)

Art & Light [PV Chris ] Empty
MessageSujet: Re: Art & Light [PV Chris ]   Art & Light [PV Chris ] Icon_minitimeMer 9 Juil - 20:41

Le regard dans le vide ou plutôt pointé droit sur les nombreux invités de la soirée Jill scrutait. Quoi ? Qui ? rien ni personne en particulier, elle était juste très curieuse et prenait toujours un malin plaisir en toute soirée à se reculer un instant afin d'observer tout ce qui serait passé inaperçu au cœur de la foule. Des exemples au hasard et plutôt utiles dans son métier : des liaisons secrètes découvertes par une poignées de mains ou un baiser furtif, des associations de soit disant ennemis, trafic en tout genre ( et croyez moi dans ce milieu il y a de quoi trafiquer ! ), enfin bref de bons gros ragots purs et durs - n'ayons pas peur des mots - qui en ces lieux font le pouvoir ! " Celui qui sait, crée les règles du jeux ". Et c'est en ancienne journaliste anonyme qu'elle agissait lorsqu'elle se comportaient de la sorte. Mais personne ne lui reprochait jamais ou n'osait le faire avec trop d'insistance tant ses écrits, ses dire et son émissions connaissait le succès.

Dehors non loin de l'entrée principale avaient été érigée une scène légèrement surélevée. Cette dernière accueillerait surement "la surprise " de la soirée dont tout le monde parlait. A coup sur un groupe aussi conceptuel que le reste ... Et bien Jill avait tort sur ce coup là. La surprise était belle et bien un groupe de musique mais jouant avec de véritables guitares, une vraie batterie et de vrais chanteurs : Lifehouse. Le petit blond qui venait de rentrer sous les applaudissements, la mèche au vent ne faisait aucun doute sur le groupe. Jill appréciait assez bien leurs chansons et leur rythme. Voila qui devrait mettre un peu de piment à cette soirée qui se passait déjà plutôt bien il fallait l'avouer.

Alors que la première chanson se faisait entendre et que Jill terminait sa coupe, une voix familière se fit entendre. Sans même tourner la tête directement, Jill esquissa un petit sourire en coin. Christophe Miltonfine ! Entre elle et lui s'était établi une relation particulière. Du même milieu professionnel le lien s'était rapidement établi. Les deux jeunes gens se connaissaient assez bien l'un l'autre et cela même au delà de leur boulot respectif. Pour cause, leur nombreuses sorties communes, fréquentation des même lieux et puis tout simplement car au fil du temps une certaine amitié s'était créée. Enfin "amitié améliorée" dirons nous. " Friends With Benefits " vous connaissez ? Jill et Chris adorait jouer l'un avec l'autre, se chercher et se pousser a bout : "un pas en avant, deux pas en arrière". Enfin ça s'était jusqu'à ce que les "deux pas en arrière" furent délaissé au profit d'un "bond en avant" ( ou "sur l'autre" c'est au choix Very Happy ). La soirée ressemblait un peu celle ci, il y avait beaucoup de champagne, beaucoup de provocation et ... ai je déjà parlé du champagne ? Enfin bon une chose en entrainant une autre ce fut sous les draps de soie de Jill que les deux présentateurs se retrouvèrent pour une nuit ... disons unique. Le lendemain matin Jill eut droit a un petit mot et un lit parfaitement vide. Horrible ? Alors là vous connaissez mal notre Jill ! Parfait vous voulez dire ! Ils se font rares les hommes qui savent quand s'éclipser afin de laisser son intimité à la dame tout en faisant preuve d'assez de politesse pour laisser un mot. En gros Jill avait gardé un bon souvenir de ce moment. Mais attention pas de débauche en vue ! Les bonnes choses se font attendre et se savourent. C'est pourquoi depuis, Chris et Jill avaient reprit leur petit jeux de mots ou de caresses très légère au pire.

Jill accepta volontiers la coupe de Chris le sourire toujours aux lèvres.
Elle avait parler avec beaucoup de personnes ce soir mais c'était étonnée de ne pas avoir vu Christophe plus tôt ... enfin étonnée était en grand mot sachant pertinemment bien que lui non plus ne devait pas être un fan ultra d'art contemporain.


Et bien je profite alors ...
Merci


Christophe prit place a ses côtés et lui arracha un petit rire lorsqu'il lui demanda avec qui elle avait couché pour se retrouver là. Le pire c'est que ce qu'il venait de demander correspondait parfaitement bien à une situation dans laquelle Jill aurait pu se retrouver.

Et bien comble de la soirée, personne !
J'ai moi même du mal à y croire ...
Mais je te retourne la question ? Garçon ou fille cette fois ?
Oh au fait ... merci pour ton compliment déguisé. Et pour te répondre : pourquoi crois tu que je me tiens à l'écart ? Je ne voudrais pas mettre le moral de nos "merveilleux" artistes en berne.


Elle leva son verre contre celui de son interlocuteur et yeux dans les yeux elle dit :

A cette soirée ... qui vient de prendre un aspect plus intéressant
Revenir en haut Aller en bas
http://white-skin-and-blue-eyes.blogspot.com/
Christophe Miltonfine
| VIP ADMIN |
Candyman so HOT !
Christophe Miltonfine


Nombre de messages : 1341
Age : 34
Job : Animateur Radio ♪
Âge : 22 ans
Date d'inscription : 23/04/2007

VIP Index
Côté Coeur: Chère sorcière, éloigne toi de moi avec ton corbeau ! Mon coeur est toujours, par ta faute, en morceaux ...
Côté Lit: OPEN BED EVERY NIGHTS !
VIP Appeal:
Art & Light [PV Chris ] Left_bar_bleue78/100Art & Light [PV Chris ] Empty_bar_bleue  (78/100)

Art & Light [PV Chris ] Empty
MessageSujet: Re: Art & Light [PV Chris ]   Art & Light [PV Chris ] Icon_minitimeDim 13 Juil - 18:23

Finalement la soirée se finissait bien, cela aurait pu être pire. Le genre mal de crâne à force d’admirer des horreurs et entendre des commentaires hypocrites, les gens qui s’extasient sur des tableaux qu’un gamin de 4 ans aurait pu peindre sans grande difficulté. Ajoutez les conversations sans grand intérêt et un trop plein de champagne, Chris serait rentré en se disant qu’il avait gâché sa soirée pour des abrutis, sauf s’il ne rentrait pas seul. Quoique … regardant autour de lui, il n’y avait pas grand-chose à se mettre sous la dent. Des quarantenaires guindées, liftées, des artistes avant-gardistes au look un peu trop voyant et vulgaire même pour certains. Non merci, autant rentrer seul dans ces cas là. Miltonfine n’était pas non plus un obsédé à prendre la première personne venue, quand même il avait un minimum d’exigence. Et ce n’était pas dans les vernissages des futurs grands artistes qu’il trouverait qui que ce soit ! Quoique … A la vue de Jill, cela changea un peu dans sa petite tête. Même s’ils ne passaient pas la nuit ensemble, ce serait toujours une bonne soirée. On éviterait la catastrophe d’avoir perdu son temps à s’être forcé de regarder des horreurs en faisant mine de s’y intéresser et complimenter ceux qui ont le culot d’exposer des choses qui seraient plus digne dans des poubelles.

Il faisait bon dehors, on sentait que l’été se profilait sur New York, que d’ici quelques jours, la veste serait de trop et que les chemises laisseront place à des t-shirts. Les riches partiront dans les Hampton, d’autres en vacances dans divers lieux tandis que la plupart resteront dans la ville pour voir les touristes l’envahir. Chris ne savait même pas ce qu’il ferait quand son émission laissera place au programme estival. Un mois sans vraiment de projet car sa petite sœur vivait à présent avec lui donc pas de squat à L.A. et pas envie de partir en France … Enfin, il verrait bien, pour le moment l’animateur profitait de la douceur de la ville, des jeunes filles qui dévoilaient de plus en plus leurs jambes avec des jupes qui se raccourcissent proportionnellement à la chaleur qui s’accroit. Rien que pour cela, il adorait les belles saisons, les gens se découvraient de tous vêtements superficiels pour n’habiller que l’essentiel. Il n’y avait que le soir qui ne changeait pas : les robes de cocktails sont toujours somptueuses, les femmes laissent juste tomber leurs étoles de leurs jolies épaules, certaines perdent de leurs longueurs mais l’éternelle classe en robe longue reste indémodable et tout à fait ravissant. D’ailleurs, celle que portait Jill pouvait donner à bon nombre de garçons l’envie de regarder en dessous … Oui, oui, Chris aussi ! Il ne faut pas se fier à cet air de gentil garçon, il peut très bien cacher son jeu derrière son petit sourire. Si vous connaissiez véritablement sa vie, vous saurez que l’apparence est bien trompeuse ! Enfin, Jill le connaissait un tant soit peu vu les soirées qu’ils passaient ensemble à se chercher comme ça, sans parler de la nuit qu’ils avaient passé. La reine de la télé savait donc à quoi s’attendre avec le prince de la radio qui s’assit à côté d’elle après lui avoir donné sa coupe de champagne.

Il avait toujours un sacré franc-parler et n’hésitait jamais à l’utiliser. Qui oserait, mis à part lui, demander avec qui elle avait couché pour être ici ? Car il fallait être intime avec un des artistes ou alors adorer se montrer pour venir ici. Lui venait pour le boulot, c’était différent, le devoir l’obligeait à se tenir dans ces lieux pour donner un avis sur ces œuvres. Evidemment, il ne dira pas à la radio qui trouvait ça laid. Enfin, si, mais pas de cette manière là, il fallait nuancer malgré tout. Drôle de boulot qu’animateur … Jill se mit à rire et lui aussi quand elle lui répondit qu’aucun n’avait été son amant. Elle devait peut être venir pour les mêmes raisons que lui, son job. Puis elle lui demanda à son tour, c’était logique, avant de trinquer ensemble. Un léger tintement de verre se fit entendre. La tradition veut qu’on se regarde toujours dans les yeux quand on trinque alors c’est ce qu’ils firent.


A cette soirée … où j’ai enfin trouvé une belle œuvre digne de ce nom.

Il ne fait jamais de compliments au hasard, pas du genre lèche-bottes ni quoique ce soit. Toujours sincère, Chris était vraiment charmé par Jill et lui faisait bien comprendre. Après tout, il est bien difficile de ne pas s’apercevoir à quel point la jeune femme pouvait être belle, avait de la classe et charismatique. Exactement le genre de filles qui plaisaient à l’animateur qui détestait la vulgarité et les nanas maquillées comme des camions volés. Enfin sauf quand l’alcool entrait en jeu, là ses critères étaient revus à la baisse mais on lui pardonne, il n’a plus toute sa tête en ces instants.

Après avoir bu une gorgée de sa coupe, il tourna la tête se mit à rechercher dans la foule une personne.


Attends je vais te le montrer … Lui là-bas, le type en chemise bleue claire. Hétéro jusqu’au bout du pinceau, il sera seulement mon invité à mon émission. C’est décevant, hein ? Je sais que tu t’attendais à quelque chose de plus croustillants.

Il la regarda à nouveau dans les yeux.

Hé oui, je suis ici pour le boulot malheureusement. Pas pour le plaisir car vu ce qui a été exposé me donnerait plus des cauchemars. N’empêche la palme, c’est ce tableau, je ne sais pas si tu l’as vu, mais celui où le fond est marron avec des taches jaunes et blanches. J’ai bloqué sur celui là tout en écoutant l’artiste qui racontait que c’était quelque chose comme l’absence de réalisme en ce monde, image faussée par nos subconscients superficiels … Enfin bref, le jour où mon émission ne marche plus, je me mettrais aussi à la peinture et je ferais des horreurs du même type avec des histoire abracadabrantes dessus. Ou alors je ferais des sculptures avec mes bouteilles, ça pourrait être sympa.

Il dit ça avec un sérieux impressionnant. Il ne rit que quelques secondes après son speech, se rendant vraiment compte de sa connerie. Miltonfine a toujours été le genre à parler sans vraiment réfléchir, pouvant dire des choses horribles ou débiles avec un calme impressionnant, sans fou rire en plein milieu. Il ne s’en rendait compte qu’après. Autant dire qu’en plein direct à la radio, cela pouvait donner de drôles de choses. En tout cas, rien que d’imaginer les potentielles œuvres qu’il pourrait faire avec des sculptures de bouteilles, de cannettes de bières et de paquets de cigarettes, cela donnerait un mélange original, parfait pour les accros ou alors à mettre dans les bars. Nan mais franchement, Chris avait un grain parfois.

Il reprit tout de même son sérieux, gardant son petit sourire au coin des lèvres avant de parler à nouveau.


Alors, dis-moi pourquoi tu es là ? Qui a osé te forcer à venir ici ? Ton copain ?

Comprenez le sous-entendu « tu es venu accompagnée ou je peux espérer te chez moi à la fin de la soirée ? » Tout en subtilité le garçon ...

_________________
Art & Light [PV Chris ] Orlando2 Art & Light [PV Chris ] Orlando Art & Light [PV Chris ] Orlando1
{{ DO YOU RESIST TO MY SEXY AND AMAZING SMILE ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/maquizz/
Jill Stanfford
I'm your dream, ... I'm nothing in between
Jill Stanfford


Nombre de messages : 141
Age : 40
Job : Your favourite Show Hostess !
Âge : 27 ans
Date d'inscription : 29/06/2008

VIP Index
Côté Coeur: The Big Apple !
Côté Lit: Try me if your are cute
VIP Appeal:
Art & Light [PV Chris ] Left_bar_bleue100/100Art & Light [PV Chris ] Empty_bar_bleue  (100/100)

Art & Light [PV Chris ] Empty
MessageSujet: Re: Art & Light [PV Chris ]   Art & Light [PV Chris ] Icon_minitimeLun 14 Juil - 0:51

Le concert battait à présent son plein et le foule était rassemblée au loin devant la petite scène qui donnait à tous cette impression de proximité. Tous les yeux étaient rivés sur le spectacle comme pour se désintoxiquer de ce qu'ils avaient du subir tout au long de la soirée jusqu'à cet instant. Rares étaient les isolés qui avaient préféré un petit coin au calme, à l'écart de l'évènement principal en cette heure tardive.

Chris et Jill faisaient partie de ses brebis galeuses éloignées du troupeau. Au loin, assis au bord de la fontaine, dans l'ombre des spots et dans la parfaite trajectoire d'une bise d'été, pour eux la soirée ne faisait que commencer. Jill était assez heureuse de la présence de Christophe ... et si en plus il apportait le champagne et lui faisait des compliments que demander de plus n'est ce pas ?

Le célèbre Miltonfine avait un caractère à part et Jill était fière de faire partie de ses rares personnes qui avaient la chance de connaitre et de capter qui était vraiment le jeune homme. Enfin disons qu'il persistait quelques instant où notre belle brune se demandait très sincèrement d'où pouvait bien provenir cet OVNI qu'était Christophe. Mais en y réfléchissant plus encore, ce genre de raisonnement devait être souvent attribué a Jill elle même également. Belle, célèbre, jeune, passant d'un homme à l'autre, entretenant une amitié avec un rival ... ou peut-être étaient ils plus l'un pour l'autre ? ... mais non enfin ils ont été vu pas plus tard qu'hier encore en train de se disputer en plein Central Park. Enfin bref même ça n'était pas vraiment clair. Vu de l'extérieur ( et quelques fois de l'intérieur ) Jill possédait ce caractère un brin hystérique qui fascinait autant que n'effrayait. Elle cultivait sa part de mystère ( surtout concernant son passé ) et ne se laissait pas abattre. Chris lui ressemblait beaucoup et sa part de mystère à lui intriguait Jill tout autant que le sienne devait l'intriguer.

Quelques rire plus tard, Christophe désigna un homme au travers de la foule en chemise bleue claire. Un joli petit gars c'était certain ! Alors future conquête de Mister Radio ? Ex intriguant ? ... et la réponse tomba plus vite que prévu : simple invité ! Et si même cette option aurait techniquement être la plus prévisible, aux connaissances de son interlocuteur Jill n'aurait pas jouer la carte du boulot en premier. Comme quoi ...
Mais elle devait avouer que ce soir cela l'arrangeait. Etait ce la musique, les lumières, le champagne ou la combinaison de tous les éléments qui faisait que ce soir, Jill était satisfaite de ne pas avoir de concurrence masculine ou féminine qui pourrait lui reprendre son ôte de la nuit. Donc non elle ne s'attendait pas a plus croustillant ou du moins elle n'était pas déçue ...


Non pas ce soir ...

Très vite la discussion reprit sur l'exposition qui vraiment avait été une catastrophe mais qui serait surement dépeinte dans les prochains jour comme ayant été THE event auquel il avait fallu être tant le tout était "tendance" et d'un gout nouveau. A ça pour être nouveau c'était nouveau et pas vraiment dans le bon sens de la nouveauté, vous savez celle qui vous exalte tant l'originalité en déborde ? Et c'est vrai qu'en art contemporain le tout était de savoir se faire un nom plus qu'un tableau. Alors Chris n'avait pas tort, si leur carrière venait a tomber au plus bac, pourquoi ne pas s'y mettre. Jill eclata de rire à la manière d'une petite fille comme à son habitude.

Oui je vois duquel tu parles !
Franchement tout ceci est ridicule ! Ces gens sont tout ce que je déteste et leur art avec. J'aurais du penser a ramasser les pointes de mes cheveux que mon coiffeur a couper la semaine dernière, je suis certaine que collées sur une toile de couleur j'aurais fait un malheur !


Une chance qu'elle et lui avait à peu de chose pres les même gout pour ce genre de choses. Je dis bien pour ce genre de chose car bien des fois Jill aurait été à deux doigts d'arracher les yeux de la tete de Christophe tant il pouvait l'énerver la rendre folle. Mais tout ça faisait partie du jeu. Mais tient donc, pourquoi était elle là notre belle brune ? Un copain ? ... Non pas vraiment ! Et cela depuis un petit temps à vrai dire. Christophe avait certainement du avoir vent de sa pseudo relation avec un musicien qui pourtant n'avait mené à rien ! Lui sur les routes, elle ... et bien juste elle. Enfin bref ils s'étaient quittés tout aussi discretement qu'ils ne s'étaient établis en "couple"

Je suis là pour le boulot aussi. Enfin je suppose ... j'ai reçu une invitation à mon nom de la part de l'association. Je devais surement faire partie des Guest à avoir sur la liste pour faire plus cool et VIP. Mais jusqu'à présent pas un seul de ses gamins - dont je soupçonne certain de ne pas avoir passer la puberté - ne mettra une fesse sur le sofa de mon émission. Je me contenterais d'écrire un papier sarcastique faisant passé le pour et le contre et comprendra qui voudra.

Donc non pas de copain à mon bras ce soir ...

Un petit sourire fin et gracieux se dessina aux coins de ses lèvres bien dessinée avant de disparaitre dans une nouvelle gorgée de bulles
Revenir en haut Aller en bas
http://white-skin-and-blue-eyes.blogspot.com/
Christophe Miltonfine
| VIP ADMIN |
Candyman so HOT !
Christophe Miltonfine


Nombre de messages : 1341
Age : 34
Job : Animateur Radio ♪
Âge : 22 ans
Date d'inscription : 23/04/2007

VIP Index
Côté Coeur: Chère sorcière, éloigne toi de moi avec ton corbeau ! Mon coeur est toujours, par ta faute, en morceaux ...
Côté Lit: OPEN BED EVERY NIGHTS !
VIP Appeal:
Art & Light [PV Chris ] Left_bar_bleue78/100Art & Light [PV Chris ] Empty_bar_bleue  (78/100)

Art & Light [PV Chris ] Empty
MessageSujet: Re: Art & Light [PV Chris ]   Art & Light [PV Chris ] Icon_minitimeJeu 17 Juil - 0:59

Les voila à discuter à l’écart de la foule. Rien de plus terrible que de devoir se faire entendre au milieu d’un brouhaha assourdissant. Quoique cela facilite souvent les rapprochements, on obligeait les gens à se parler à l’oreille et se toucher pour mieux se comprendre. Cela avait son avantage dans les clubs avec la musique mais pas à une exposition soporifique. Heureusement que le concert de fin de soirée permettait de revenir à une réalité, autre que celle peinte par ces artistes qui croyaient tout montrer en jetant un pot de peinture sur un toile géante puis se rouler dedans. Vous riez mais ce genre de tableaux existe et ils sont vendus des fortunes, exposées dans des duplex hors de prix donnant sur Central Park. Ceux ici de ce soir ne feraient pas exception. Ils trouveraient acquéreur, même ce hideux tableau marron. Les gens n’avaient plus aucun goût, ou alors Miltonfine et Jill étaient totalement hors du temps, has been peut être bien. Dans ce cas là, l’animateur préférait faire parti de ces gens plutôt que de ces branchés et avoir une telle horreur dans son salon si bien décoré. Depuis que sa petite sœur vivait sous le même toit que lui, elle avait transformé l’appartement. Non pas en changeant les peintures mais en y ajoutant des rideaux, des fleurs et puis un petit truc en plus : une présence féminine. Que personne ne rie, cela transforme une maison, et en bien mieux qu’un tableau pourri qu’on expose la plupart du temps à contre cœur, juste pour se dire qu’on est dans le coup. Ca ne sert à rien de se croire à la mode, elle se passe alors autant attendre bien sagement son tour, assis sur le bord d’une fontaine, une coupe de champagne à la main et en compagnie d’une jolie femme. What else ? C’est tout simplement beaucoup mieux que de se forcer à faire semblant d’aimer des choses juste parce qu’on en parle dans des magazines, autant faire des choses qu’on aime.

Chris adorait passer un peu de temps avec Jill. Ils avaient beau être rivaux en termes d’émission et d’audiences, quoique la télévision soit maintenant beaucoup plus populaire que la radio, ils s’entendaient très bien. La même aisance en public, ce magnétisme attirant, cette intelligence, cette légèreté de vie mais surtout cette part de mystère dans leur vie. A croire que le passé était un sujet tabou. En fait, il l’est, du moins pour Chris. Une famille qu’il renie, une vie nocturne pas du tout glorieuse, une histoire d’amour qui lui a brisé le cœur et autant d’addictions qui vont et viennent au fil des mois. Bref, une vie plutôt troublante pour un petit gars de 22 ans qu’il préfère préserver. Rien n’avait filtré, on sait juste d’où il vient, son parcours d’étude et professionnel, le nom de ses conquêtes depuis qu’il est dans la lumière, des supposées aventures aussi, son amour pour l’alcool et les fêtes dites privées où il ressort au petit matin et rarement seul. La vie publique de Miltonfine se lisait dans les journaux. Pour en savoir plus, connaître sa vraie vie, celle qui fait mal, il fallait faire partie de son cercle d’amis restreint, vraiment très proche. Mis à part quelques personnes, les autres ne savaient que par épisode. Alors Jill pouvait toujours courir pour mieux connaître l’homme de la radio. Et puis, c’était toujours amusant de garder une part dans l’ombre, ça donne envie de découvrir et donc de passer du temps avec la personne. Et c’était réciproque. Chris ne connaissait pas grand-chose de la jolie fille de la télévision et donc voulait savoir un peu plus. Tout ce qu’il a su, c’était de voir son appartement et de la voir sans vêtement pour une nuit torride. C’était toujours ça de pris. Et il savait qu’elle détestait l’art contemporain, s’en moquait autant que lui. Un avait une idée avec des bouteilles et elle avec ses cheveux. Original et qui pourrait faire sensation, ce qui le fit rire joyeusement.

A propos de savoir des choses sur l’autres, Chris avait appris que Jill était venue seule et tout en buvant une gorgée, un petit sourire vint naître sur ses lèvres. Venue elle aussi pour le boulot, ils s’étaient donc très bien trouvé ce soir. Deux présentateurs détestant cet « art » qui s’ennuyaient à mourir dans cet endroit
.

Oh, venue seule ? Que c’est triste …

Il disait cela avec un petit sourire, il a été vraiment mauvais acteur sur ce coup là mais c’était un peu fait exprès.

En tout cas tu as bien de la chance de n’en avoir aucun en invité. La semaine prochaine, ça va être soporifique, je vais devoir prendre quelque chose de fort … Ou alors, tu pourrais me remonter le moral après l’émission ?

Il lui lança un sourire ravageur avec un petit clin d’œil. Que fallait-il comprendre par là ? Oh, ce que vous voulez, il y avait tant de sous-entendus qu’on prenait celui qui nous plaisait le plus. Chris jouait souvent avec les mots, il les utilisait à merveille à force de travailler à la radio. A défaut qu’on ne voit pas son visage, il fallait faire jouer la voix et les mots. Comme à cet instant, sauf que là Jill pouvait avoir le son et l’image. Deux pour le prix d’un, plutôt sympa comme soirée ! Finalement, il avait bien fait de venir. Le vernissage avait été nul, le concert était quand même bien avec ce buffet en plein air –heureusement qu’il ne pleuvait pas– et cette jolie fontaine éclairée où il se trouvait tous les deux tranquillement, à l’écart de la foule.

Tu me donnes un avant goût de ton papier ? A chaud comme ça, c’est toujours meilleur. Et puis je ne serais pas là pour le regarder en direct. Il y en a qui travaille ici, je ne fais pas le beau à la télévision …

Il lui jeta un petit regard moqueur avant de rire et poser sa main sur celle de Jill.

Tu sais que je plaisante bien que tu fais la belle mais avec intelligence. Je serais fan de ton émission si je n’étais pas à la radio à la même heure. Que c’est dur la vie.

Il jouait, il adorait cela. Et il savait que la jeune femme réagirait de même façon, c’était leur manière de s’amuser. Retirant sa main, non sans une légère caresse, il attendait la suite des évènements avec impatience. Quelle bonne soirée finalement !

_________________
Art & Light [PV Chris ] Orlando2 Art & Light [PV Chris ] Orlando Art & Light [PV Chris ] Orlando1
{{ DO YOU RESIST TO MY SEXY AND AMAZING SMILE ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/maquizz/
Jill Stanfford
I'm your dream, ... I'm nothing in between
Jill Stanfford


Nombre de messages : 141
Age : 40
Job : Your favourite Show Hostess !
Âge : 27 ans
Date d'inscription : 29/06/2008

VIP Index
Côté Coeur: The Big Apple !
Côté Lit: Try me if your are cute
VIP Appeal:
Art & Light [PV Chris ] Left_bar_bleue100/100Art & Light [PV Chris ] Empty_bar_bleue  (100/100)

Art & Light [PV Chris ] Empty
MessageSujet: Re: Art & Light [PV Chris ]   Art & Light [PV Chris ] Icon_minitimeLun 21 Juil - 2:35

Christophe sembla bien satisfait que notre Jill nationale soit arrivée seule a cet expo ... en repartirait elle accompagnée ? A vrai on n'en était jamais certain ni même avec qui elle quitterait les lieux. Oui Chris était celui le plus proche actuellement mais qui sait : un artiste sorti de l'ombre chevauchant un bel étalon blanc aux yeux couleurs foret était il peut-etre caché derrière l'une de ses toile hideuse ... Non ? Bon d'accord mais une femme peut encore rêver non ? Mais sans se mentir, Jill ne pensait pas non plus vraiment a quelqu'un d'autre lorsqu'elle etait avec Chris. Ces deux se chamaillait, se cherchaient et s'appréciait comme s'ils s'étaient toujours connus. Le courant passait, ils se parlaient sans tabou et chose trop peu souvent présente dans ce milieu, il s'était établis entre les deux jeunes gens une certaine confiance. Jamais l'un ou l'autre n'avait piétiné sur le territoire de l'autre ( enfin pas plus que leur grille horaires respectives ) et jamais il n'y avait eut de cas de vol de sujets ... touchons du bois car personne n'était à l'abri d'un mauvais coup du destin ou simplement de son voisin.

Quel gâchis n'est ce pas ?
Personne pour profiter de ma jolie robe. Personne pour me raccompagner et peut-être avoir la chance de "prendre un café" après l'évènement ... je suis vraiment a plaindre !


Jill souri a son tour sachant parfaitement ce qu'ils avaient tout deux derrière la tête ... comme souvent d'ailleurs ! Elle devrait peut-etre songer à analyser leur conversation et a calculer celle ou les allusions a une éventuelle partie de plaisir arrivait le plus rapidement sur le tapis.
Enfin bref Chris venait de mettre le doigt sur un détail important et qui était bel et bien véridique ... s'il avait vraiment invité l'un des créateurs de ce soir à son émission il courait un risque d'audience frisant le nul.
Jill fit alors une petite mine compatissante bien que légèrement sur-jouée a son interlocuteur. Elle se pencha légèrement dans sa direction, et a quelques centimètres de son visage, elle posa une main sur la joue de Chris en disant :


Oooh ... non mon pauvre petit Chris, tu as raison.
Celui qui est à plaindre c'est bien toi.
Et que ferais tu donc sans un calin de réconfort ?


Elle s'approcha alors encore dangereusement et apres avoir gardé la position un bref instant, elle s'éloigna d'un coup avant de continuer :

Mais nous y sommes pas encore n'est ce pas ?
Alors patience et qui sait ... peut-etre que tu n'aura même pas besoin d'un gros calin ...


Elle souria satisfaite de son petit effet mais reprit son sérieux lorsque Christophe lui demanda un avant gout de son émission. Elle prit quelques instants afin d'y réfléchir en faisant la moue. Apres tout que risquait elle ? Sur un sujet pareil, elle ou lui n'avait probablement rien n'a s'envier l'un l'autre vous ne trouvez pas ?.

Bon exception pour le grand Christophe Miltonfine
Elle chercha ses mots l'espace de quelques secondes avant de commencer comme inspirée par le moment :

Est-ce qu’une exposition peut être un lieu de réflexion ? Sans doute, même si c’est rarement le cas et en tout cas pas cette fois-ci. Art and Light est un catalogue de type scolaire des idées les plus recuites sur le monde de l'art contemporain, même si, bien sûr, il y a de « belles œuvres » dans cette exposition, qualifiée de techniquement acceptables, le reste frise le ridicule. On cherche l'innovation, on scrute l'original et c'est avec affirmation que, mesdames et messieurs, je peux vous affirmer que dans l'exposition d'Art and Light du Lincoln Center, Il n'y a ni reel "Art" et encore moins de "Light" .

Elle reprit alors comme connaissance, sortant de son petit plaidoyer, le sourire aux levres et ajouta :

Enfin faudra peut-être que je nuance mes propos ...

Chris plaisanta alors sur leur métier. Si Jill avait l'occasion d'écouter Chris les soirs où elle ne passait pas a l'antenne, l'inverse était plus rude Chris assurant le prime time de toutes les soirée new-yorkaise sur les bandes fm : le prix a payer quand on choisit les ondes à l'image.
Dans un geste alors subtile bien que clair comme de l'eau de roche, Chris lui caressa la main. Jill lui glissa un regard explicite au rythme du frisson qui venait de la parcourir. Un simple geste mais quelle intensité ! Ce qui étonnait toujours Jill et cela depuis le début, c'était la grande maturité et l'expérience qui se lisait dans les gestes et le regard de Mister Miltonfine. Comment un si jeune homme pouvait il en savoir autant sur la vie et sur ... les femmes ? Mais bon, profitons plutôt que de se poser des questions et cela peut-importe l'âge ! Go Jill !
Revenir en haut Aller en bas
http://white-skin-and-blue-eyes.blogspot.com/
Christophe Miltonfine
| VIP ADMIN |
Candyman so HOT !
Christophe Miltonfine


Nombre de messages : 1341
Age : 34
Job : Animateur Radio ♪
Âge : 22 ans
Date d'inscription : 23/04/2007

VIP Index
Côté Coeur: Chère sorcière, éloigne toi de moi avec ton corbeau ! Mon coeur est toujours, par ta faute, en morceaux ...
Côté Lit: OPEN BED EVERY NIGHTS !
VIP Appeal:
Art & Light [PV Chris ] Left_bar_bleue78/100Art & Light [PV Chris ] Empty_bar_bleue  (78/100)

Art & Light [PV Chris ] Empty
MessageSujet: Re: Art & Light [PV Chris ]   Art & Light [PV Chris ] Icon_minitimeJeu 31 Juil - 19:19

Là seulement, il commençait à s’amuser. Quoi de mieux que jouer sur les mots avec une jolie jeune femme qu’il connaissait plutôt bien et venue seule ? Pas de petit ami, ou même seulement de rencard, jaloux ni de tout le blabla pour apprendre à se connaître. Ils savaient chacun qui était l’autre, son attitude et ce qu’il avait derrière la tête … ou presque ! Mais dans les grandes lignes, ils n’avaient pas vraiment de secret. Hormis leurs vies passées respectives mais l’on n’a pas besoin de savoir tout ça pour passer juste du bon temps. Heureusement car ce n’était plus un coup d’un soir mais une véritable thérapie et cela prendrait énormément de temps. Imaginez un peu que l’on soit obligé de dresser une liste de toute notre vie pour que quelqu’un daigne sortir avec vous, même juste passer la nuit ! Si Miltonfine devait le faire, ça prendrait des semaines de tout dire mais surtout il les ferait tous fuir ! Vu la vie de malade qu’il a eu, peu de gens se diront qu’il est fréquentable ou alors qu’il devait être suspect. Alors autant rester sur les apparences, les quelques bribes d’histoire que tout le monde connaît, un joli sourire, de l’alcool et des compliments, ça suffisait amplement pour emballer qui il voulait, ou presque. Et là ce soir, sa cible n’avait pas vraiment besoin de lui poser des questions sur sa vie, elle le connaissait suffisamment. Avec Jill, il ne s’agissait pas de savoir s’il arriverait à l’avoir ce soir, surtout de savoir comment s’y prendre. Une fille seule, intelligente, connue, sexy et joueuse, ce n’est pas toujours joué d’avance. Surtout que les deux s’amusent à jouer entre chaud et froid constamment. Cela ne fut plus que brûlant une fois. Merci le champagne. Oh bah tiens, il y en a aussi là ! Peut être un signe ? Mais Chris ne se reposait pas sur quelques signes et un peu d’alcool, il y avait tout à faire. Sous entendus, petits sourires, légers frôlements … Bref, les armes habituelles.

Ca commençait par des paroles très ambigües. Jill étant venue seule, il n’y aurait pas de « café » après la fête. Certains n’y verront aucun mal, certains auront des doutes mais Miltonfine prenait toujours la phrase sous un autre sens et le fit sourire. Un peu comme une proposition qu’il ne releva pas par une réponse, juste par les expressions de son visage. Ca aussi faisait parti du jeu, faire semblant de rien, garder les phrases pour plus tard. C’est fou comme ces deux là n’ont pas le temps de s’ennuyer à quoique ce soit dès qu’ils se croisaient. Alors ceux qui parlaient de rivalités avaient bien du souci à se faire car les deux s’entendaient à merveille, encore mieux si leurs émissions ne passaient pas exactement à la même heure. Mais, ce ne serait plus marrant, où serait l’intérêt de se côtoyer ? Le jeu en vaudrait moins la chandelle. Il ne pourrait pas se faire plaindre comme en cet instant. Oui, il aurait pour invité un de ces pseudo-artistes et l’animateur allait devoir faire bonne figure. Bizarrement, il sentait que ce soir là, l’émission allait s’agiter mais dans des sujets totalement à l’opposé du but de la visite du peintre. Ca pourrait être drôle finalement, enfin sauf pour l’invité qui serait indigné et ne reviendrait plus. Ce n’était pas Chris qui le retiendrait … C’était à son tour de se plaindre et contrairement à lui, Jill réagit, se rapprochant dangereusement de l’animateur, ce dernier aurait suffi d’avancer un peu la tête pour l’embrasser. Mais il n’en fit rien, c’était trop tôt. Il fit une mine de chien battu, savourant la main de la belle sur son visage qui s’approchait de plus en plus avant de revenir à sa place normal. Passer du chaud au froid, voila exactement ce qu’ils faisaient, je ne vous avais pas menti ! Il ne la retenait pas, ce ne serait pas encore assez drôle. Miltonfine n’était pas un homme pressé, il avait la présentatrice à ses côtés alors c’était parfait. Il haussa les épaules et un petit sourire triste, toujours avec ses grands yeux de cocker.


Bizarrement, je prévois que j’en aurais énormément besoin …

Bah quoi ? Il se vendait comme il le pouvait, un moyen comme un autre de jouer encore une fois. Je vous avais prévenu que tout était bon et que le plus drôle n’était pas la finalité mais la partie en elle-même. Qui gagnerait, qui ferait quoi … Bref, tout un enchevêtrement de paroles et de gestes donnait un résultat explosif ! Chris détestait être franc, dire cash ce qu’il voulait. C’était trop simple, le jeune homme préférait jouer, s’amuser, faire des sous-entendus pas du tout innocents, effleurer par petites touches, s’avancer progressivement. Bien sûr, il y en a toujours qui vous sautent dessus pour vous embrasser à pleine bouche et vous peloter sans aucune peur. Evidemment, dans ce genre de cas, difficile de dire non ou de repousser, surtout si la jeune femme ou jeune homme est particulièrement attirant. Mais ce n’est pas le sujet, tout ça pour vous dire que si Miltonfine agissait ainsi avec Jill, cela faisait parti de son attitude habituelle. Et il était toujours frustrant de tourner autour d’une personne et ne rien obtenir à la fin, non pas parce que l’autre ne voulait mais juste parce qu’elle aussi jouait et testait les limites. Ils n’avaient couché qu’une fois ensemble, un peu par accident (merci le champagne !), alors autant dire qu’il y avait en plus maintenant une autre tension. Il ne restait à savoir qui ferait tomber sa barrière le premier pour que l’autre suive. Tout en ne la quittant des yeux, l’animateur lui parlait de son esquisse de papier sur l’exposition, tout en lui touchant la main. L’art de faire comme si de rien n’était, il savait plutôt bien y faire dis donc !

L’écoutant avec attention, Christophe retrouvait là l’acidité de la demoiselle et toute sa franchise dans une manière d’utiliser les mots à la perfection. Bien sûr, on ne dit pas ce qu’elle venait de dire à la télévision. Retirant sa main non sans une caresse, il se mit à applaudir doucement. Il adorait les gens qui savaient manier les mots, cela prouvait leur ruse, même si parfois il n’y avait pas de profondeur ni de réelle intelligence. Bien sûr, ce n’était pas le cas de Jill et cela lui plaisait davantage.


Pas mal du tout. Je vais rater ça à la télévision, c’est bien dommage, cela aurait pu être drôle. Je suis ravi d’avoir eu l’honneur d’entendre le meilleur papier que tu pourras raconter là-dessus !

Puis il se tourna un peu plus vers elle pour mieux la regarder. Il n’y avait rien de pire que de ne pas regarder quelqu’un à qui on fait la conversation, cela était odieux et ne ressemblait pas du tout au caractère de Christophe qui tentait toujours d’accorder de l’attention à ceux qui l’entourait, même si ce n’était que pour adresser un bonsoir. Et en plus, quand la personne se trouve être une jolie jeune femme, ce serait mal vu ne serait ce que de ne pas lui accorder un regarder. Chris, tout en restant discret, la dévorait des yeux et pourtant, dans sa voix, on ne pouvait rien remarquer car il parlait d’une voix sympathique.

Et sinon quoi de beau dans la vie ? Je présume que tu ne sors pas que dans les galeries d’art soporifiques, Miss Stanfford doit avoir mille et un projets, tout autant d’anecdotes et de sorties.

Un instant, ses yeux descendirent jusqu’au décolleté de la demoiselle mais pas bien longtemps, son regard noisettes revint bien vite se planter dans celui de Jill. Quoi ? Il n’est qu’un homme après tout, on ne peut pas l’en blâmer !

_________________
Art & Light [PV Chris ] Orlando2 Art & Light [PV Chris ] Orlando Art & Light [PV Chris ] Orlando1
{{ DO YOU RESIST TO MY SEXY AND AMAZING SMILE ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/maquizz/
Jill Stanfford
I'm your dream, ... I'm nothing in between
Jill Stanfford


Nombre de messages : 141
Age : 40
Job : Your favourite Show Hostess !
Âge : 27 ans
Date d'inscription : 29/06/2008

VIP Index
Côté Coeur: The Big Apple !
Côté Lit: Try me if your are cute
VIP Appeal:
Art & Light [PV Chris ] Left_bar_bleue100/100Art & Light [PV Chris ] Empty_bar_bleue  (100/100)

Art & Light [PV Chris ] Empty
MessageSujet: Re: Art & Light [PV Chris ]   Art & Light [PV Chris ] Icon_minitimeJeu 7 Aoû - 23:38

Bon assez parlez boulot et pseudo art ! Certes c'était toujours agréable de s'entendre dire que ses mots étaient bons mais son talent n'était pas contestable selon elle. Ni pour elle ni pour lui. Des lors plus besoin de tourner autour du pot ou de passer des heures a se complimenter : ils étaient excellents et le savaient point final ! La soirée était mal partie et il était temps de la rendre plus intéressante. Bien sur la présence de Chris rendait tout possible mais si ni l'un ni l'autre ne passaient a la vitesse suppérieure, les choses bien moins agréable. Bon ok il ne s'était jamais passé une soirée ou ni l'un ni l'autre n'avait mis a un moment donné un petit coup d'accélérateur. Et ce soir Jill était d'humeur joueuse. Forcément lorsqu'on se contient pendant plus de 2 heures afin de garder une image plus ou moins présentable à l'évènement, lorsque l'occasion se présente, on se dévergonde ! Mais attention toujours dans la subtilité et avec cette attraction mutuelle qui rendait la partie plus intéressante.

Jusqu'ici il y avait le petit jeu de mains, de vagues caresses ( que Mister MiltonFine maitrisait d'ailleurs à merveille ), des regards lourd de sens, un rapprochement, un éloignement et un coup d'œil dans le décolleté qui n'echappa pas à notre belle brune ... Elle esquissa un sourire lorsque Chris lui demanda ce que devenait sa vie. Comme s'il n'etait pas au courant de sa brève histoire avec Sonny, un rockeur du moment plutot ... comment dire ben disons un vrai "rock and roll man attitud" ... La musique changea alors de morceau et le rythme ralentit d'un coup :



Découvrez Lifehouse!


Jill se leva, tendit la main à son ote tendrement et dit :

Si Monsieur Miltonfine veut des déteils croustillants, il devra m'accorder cette danse ...

Une danse ! Voila qui avait pour eux pas mal d'atouts : rapprochements des corps, ondulations de ces derniers, murmures aux creux de l'oreilles et regards plus langoureux encore. Comment n'y avait il pas penser plus tot ? Peut-être simplement car l'occasion ne s'y était jamais encore véritablement prêtée. En tout cas la soirée était parfaite pour s'adonner à un tel "sport". En plein air, sous les lumière, à l'écart de la masse et bercer par la musique ... Que la partie commence !

Debout, Jill attendait la réponse et la réaction de Christophe, espérant ne pas se prendre un vent magistral. Apres tout l'idée etait géniale non ?? Et comment lui résister. Sa robe était tout simplement somptueuse, elle mettait son corps en valeur et Jill savait qu'elle avait de quoi mettre en avant et surtout que Christophe était bel et bien un homme à pouvoir en profiter. Ses cheveux longs et brillant, légèrement ondulés flottait doucement au vent. Une mèche barra subtilement son doux visage qui ne le rendait que plus beau. Ses yeux tres peu maquillé de noir et ses lèvres glossées n'appelaient qu'à la chaleur humaine ^^. Alors dites moi comment lui résister ? D'ailleurs pourquoi résister à une telle déesse ? ... Jill prétentieuse ? ... Juste bien dans son corps et dans sa tête xD



[Désolée de tout coeur pour ce post riquiqui et pas au top ! ]
Revenir en haut Aller en bas
http://white-skin-and-blue-eyes.blogspot.com/
Christophe Miltonfine
| VIP ADMIN |
Candyman so HOT !
Christophe Miltonfine


Nombre de messages : 1341
Age : 34
Job : Animateur Radio ♪
Âge : 22 ans
Date d'inscription : 23/04/2007

VIP Index
Côté Coeur: Chère sorcière, éloigne toi de moi avec ton corbeau ! Mon coeur est toujours, par ta faute, en morceaux ...
Côté Lit: OPEN BED EVERY NIGHTS !
VIP Appeal:
Art & Light [PV Chris ] Left_bar_bleue78/100Art & Light [PV Chris ] Empty_bar_bleue  (78/100)

Art & Light [PV Chris ] Empty
MessageSujet: Re: Art & Light [PV Chris ]   Art & Light [PV Chris ] Icon_minitimeMar 9 Sep - 14:47

C’était un jeu entre eux, bien plus drôle que de se tirer dans un coin pour s’embrasser fougueusement sans avoir rien entreprit quoique ce soit. Non, pas assez fun à leur goût, les deux animateurs en vogue préféraient se chercher un petit peu, par des mots, des regards bien plus éloquents mais aussi par des gestes subtils, délicats et terriblement excitants. Voila ce que faisaient Jill et Miltonfine au bord de cette fontaine, loin de la soporifique exposition qui s’agitait un peu plus loin. Avec une bonne musique et deux personnes chaudes comme la braise, il n’y avait pas mieux pour avoir une soirée agréable. Quoiqu’avec ces là, on ne pouvait pas dire qu’ils ne manquaient jamais d’imagination pour faire tourner la soirée à leur avantage. Pour l’instant, ils avaient été plutôt sages. Mis à part quelques sous-entendus, regards éloquents et frôlements, c’était encore assez vague et aucun des deux ne semblaient faire le premier pas, comme si chacun attendait l’autre. Tout vient à point à qui sait attendre, l’animateur le savait bien et puis il était encore bien assez tôt pour faire quoique ce soit. A New York, la vie ne dormait jamais, tout comme la ville car on y trouvait toujours un lieu ouvert, pour danser, boire un verre, les hôtels étaient toujours prêts à recevoir des couples d’un soir et les taxis étaient toujours aussi demandé pour reconduire les gens chez eux, ou ailleurs, avec même parfois de drôles de choses qui se passaient sur la banquette arrière. Oui, c’était ça New York, une ville où il y avait deux moteurs apparents : l’argent et le sexe. Ou inversement, selon les priorités de chacun. Pour les deux, il s’agissait évidemment de sexe. L’argent ? Ils en avaient plein le compte en banque grâce à leurs émissions en prime-time qui faisaient un carton chacune de leur côté malgré la concurrence. Alors il suffirait d’un petit booster pour que tout change et qu’ils prouvent que la ville de la Grosse Pomme était pour eux.

Ce fut la jeune femme qui fit alors ce fameux premier pas. Chris fut surpris quand celle-ci fit un petit chantage d’infos intéressantes contre … une danse ! Il ne s’y attendait pas du tout et son visage le montrait bien, avec ses sourcils hautement relevés et ses grands yeux noisette brillant d’étonnement, que cela le surprenait plus qu’autre chose. Pourtant, ce n’était pas grand-chose et, malgré ses 22 ans, Miltonfine en avait vu d’autre, beaucoup de la vie, du monde et avait vécu des expériences en tout genre. Normalement, il n’aurait pas du être choqué plus que cela, étant devenu comme la plupart des new-yorkais typiques, blasés et croyant avoir fait le tour de la question de la vie. Comme quoi, on est pris au dépourvu quand on s’y attend le moins. Le jeune homme ne sut pas quoi répondre face à Jill, debout et lui tendant déjà la main.


Je …

Pour tout vous avouer, Christophe n’était pas du genre à inviter une fille pour un slow, cela venait aussi peut être du fait qu’il ne fréquentait pas vraiment les lieux passant ces musiques langoureuses à tout bout de champ. Les rares fois où il l’avait fait commençaient à dater et avaient une signification. Au lycée, lorsqu’il sortait avec Tessa, c’était sa première petite amie, il était donc normal de partager un doux moment comme celui-ci, de l’emmener au bal du lycée et de se sentir l’un contre l’autre au milieu d’autres ados enlacés au son d’une douce musique, sûrement démodé de nos jours. Avec Addison, pareil. La jeune femme était celle de ses rêve, il s’était plié en quatre, voire même en quarante, pour elle, alors la faire joliment tournoyer sur un joli slow romantique, serré l’un contre l’autre était logique, surtout qu’il cédait toujours au moindre caprice de cette diva. Mais son histoire avec Miss Marks remontait à deux ans à présent, depuis plus rien. Ou alors peut être une, deux fois comme ça, après que l’alcool l’ait imbibé jusqu’à la moindre parcelle de tissu épidermique. Et c’était lui qui décidait, pas elle. Maintenant, on comprend un peu mieux la réaction de Miltonfine à cette proposition dont il n’avait pas l’habitude. Il mit bien une dizaine de secondes à réagir, finit sa flûte de champagne et se leva pour prendre la main de Jill avec un petit sourire sur les lèvres.

Ce serait avec grand plaisir, mademoiselle.

Et loin des autres personnes dansant par deux devant la scène où le groupe chantait cette douce chanson, il l’enlaça délicatement autour de la taille et la rapprocha de lui tout en douceur, pour ne pas la brusquer. Loin des autres mais près de cette fontaine où il n’y avait qu’eux, mis à part une ou deux personnes passant non loin, ils dansèrent doucement. Le problème avec les femmes de caractère, c’est qu’elles veulent souvent mener la danse, au sens propre comme au figuré. Mais avec un type comme Christophe, ce n’était pas gagné car il ne se laisserait pas faire. Il sourit, amusé de voir que chacun voulait diriger et lâcha même un léger rire.

Tu veux que je danse avec toi, alors laisse toi faire. Je te fais l’honneur, je n’ai plus dansé comme ça depuis longtemps alors je t’en prie, laisse toi porter par la musique et moi.

Juste un bout de confidence jeté au milieu d’une phrase. Rien de plus, ils apprenaient à se connaître grâce à ce genre d’aveu éclair sans jamais en dévoiler plus. Ils ne savaient pas grand-chose du passé de l’autre, ce que les biographies sur Internet veulent bien dire mais rien de plus. Il ne savait pas quelle était sa vie véritable avant son succès, si elle avait été marié, où elle était partie, … Et inversement. Christophe mettait un point d’honneur à cacher tout ce qui avait en rapport avec sa vie avant New York et même avant son succès. Comme ça, personne ne venait ennuyer sa famille, ses anciens amis et amours. Ce n’était pas plus mal … Mais ce n’était pas le sujet de conversation. Chris voulait savoir sur la vie de Jill, certes, mais sur le récent. Ce que les journaux racontaient étaient bien mais rien ne valait la véritable version de l’intéressée.

Tu as ta danse, je pourrais avoir mes révélations. Je t’écoute, « mademoiselle j’ai une vie palpitante ». Tu dois en avoir des choses à raconter. Finalement, tu ne tentes pas carrière dans le rock ? Ca aurait pu t’aller l’attitude trash et hurler durant un concert au Madison Square. J’aurais été au premier rang au cas où tu te serais jetée de la scène … pas sûr que tu en remontes par contre.

Il lui fit un sourire plus que charmeur avant de l’attirer un peu plus contre lui, toujours la musique en fond qui résonnait. Eux deux semblaient presque loin de tout à ce moment là …

_________________
Art & Light [PV Chris ] Orlando2 Art & Light [PV Chris ] Orlando Art & Light [PV Chris ] Orlando1
{{ DO YOU RESIST TO MY SEXY AND AMAZING SMILE ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/maquizz/
Contenu sponsorisé





Art & Light [PV Chris ] Empty
MessageSujet: Re: Art & Light [PV Chris ]   Art & Light [PV Chris ] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Art & Light [PV Chris ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK VIP :: ♦ NORTH NEW YORK ♦ :: BROADWAY :: LINCOLN CENTER-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser