NEW YORK VIP
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -56%
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go ...
Voir le deal
24.99 €

 

 [25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)*

Aller en bas 
AuteurMessage
Carrie Evans
Sweet Devil•
Carrie Evans


Nombre de messages : 755
Age : 36
Job : ☼Actrice Of Course...☼
Âge : 22 ans
Date d'inscription : 07/05/2007

VIP Index
Côté Coeur: Il faut trouver la clé, et elle est bien cachée!
Côté Lit: Pour ça, pas besoin de clé, je suis toujours OPEN!
VIP Appeal:
[25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)* Left_bar_bleue80/100[25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)* Empty_bar_bleue  (80/100)

[25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)* Empty
MessageSujet: [25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)*   [25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)* Icon_minitimeJeu 17 Avr - 13:56

Pour Carrie le taxi n’avançait pas assez vite ! Non pas qu’elle soit pressée, mais en fait…Si elle l’était ! Elle avait beaucoup aimé la façon dont Dwain avait tourné le diner…En fait, Carrie avait eu un peu peur, qu’il la lâche en plein milieu de soirée, sans crier gare, mais non, il avait monté tout un jeu de piste, très affriolant, et Carrie adorait jouer ! Elle ne s’était donc pas laissé prier…Elle glissa quelques billets de plus pour que le chauffeur accélère un peu, ce que le brave type fit de suite ! C’était surement commun pour lui qu’une actrice lui demande cette faveur…Mais Carrie savait qu’il encourait une amende s’ils croisaient la police, bien qu’à NYC la police se fiche royalement de tout ça, puisque la majeur partie du temps, les rues sont embouteillées ! Les enseignes lumineuses défilaient sous le regard malicieux de la jeune femme, elle était à la fois impatiente, mais aussi nerveuse…La dernière fois qu’on l’avait vu sortir avec un mec, c’était Miltonfine et ça avait surement fait le tour de la Terre ! Ce soir, lorsqu’elle était entrée dans le taxi, des flashes avaient crépité, mais à savoir si cela servirait à quelques choses…C’était une autre histoire ! Elle prit son téléphone, envoya un simple message à Ryan, si elle ne le faisait pas, elle aurait droit à une centaine d’appel en absence sur son portable, et ce serait assez désagréable…Elle lui laissa donc un message, sans trop s’étaler sur ce qu’elle ferait de sa nuit…En effet, non pas que Ryan déteste particulièrement Dwain, il n’aimait pas trop que sa petite sœur passe de bras en bras, ni de draps en draps…Ce qui, est totalement normal ! Carrie observa dehors, puis repensa au petit mot que Dwain lui avait laissé…Un dessert ?! Mais bien sur, Carrie tapa sur l’hygiaphone qui partageait le taxi en deux, pour parler au chauffeur. Ce dernier baissa le son de la radio, pour l’écoute attentivement…

« Pourriez vous faire un tout petit détour, par la petite boulangerie française…Enfin, le petit restaurant français au coin de la 5th, où se trouve une pâtisserie à tomber par terre !? Je voudrais m’y arrêter, juste 5 minutes, je vais passer commande par téléphone pour que ce soit plus rapide !

-Oui, Mademoiselle Evans, je vous y conduis de suite… »

A vrai dire, il n’aurait pas dit le contraire puisqu’il allait gagner plus d’argent ! Carrie prit alors son téléphone pour commander une boite de macaron, des fraises, une crème fouettée, et une bouteille de champagne…Le taxi prit alors la direction du restaurant, elle était presqu’impatiente de gouter ses merveilles…De quoi parlait elle au juste ? Des Macarons ou de Dwain…Des deux paradis ! Elle n’était pas du genre à choisir, si elle pouvait prendre deux truc à la fois, elle les prenait, sans soucis ! Le taxi débarqua donc devant l’établissement, Carrie lui demanda de patienter un moment, parce qu’ils repartaient de suite après…Elle se mit à courir vers la porte, un jeune garçon l’attendait, avec son gros paquet, elle paya lui donna un pourboire, et elle fit demi tour, direction le taxi qui allait l’emmener vers un endroit pleins de surprises…Elle se souvenait parfaitement de l’appartement de Dwain, à quel endroit était situé le canapé, la chambre, la table de la salle à manger…Je ne vous expliquerais pas pourquoi elle se souvenait parfaitement de tout ça, mais je peux vous dire, que c’était difficilement oubliable…Depuis le début, le chauffeur ne parlait pas, mais Carrie sentait qu’il allait le faire…Vous savez, ces gens qui veulent commencer une phrase, ils ont un attitude qui fait qu’on comprend de suite qu’ils veulent attirer votre attention pour expliquer un truc…Bah lui faisait ça depuis le début puis se rétractait ! Carrie avait envie d’en rire, mais il la prendrait pour une cinglée de rire comme ça, sans raisons apparentes ! Alors elle laissa le temps faire les choses…Finalement, il se mit à parler, enfin…

« Alors ma petite Dame, j’ai lu que vous tourniez dans une série sur les vampires…J’adore les vampires, j’en suis fan, j’avais pensé à me faire poser une prothèse, pour avoir des canine pointue, mais je me suis dit qu’avec les clients ça pourrait être délicat ! Ils pourraient prendre peur, et se demander si je vais pas les mordre…Mais j’espère que votre série sera vraiment bien, parce que je suis hyper difficile avec les séries sur les vampires…J’aime quand il y a de la réalité dedans, vous savez les vampires ne sont pas invincibles, au moins dans Buffy, on pouvait le voir…Si vous prenez certains nouveaux films, la seule façon de la tuer, c’est leur couper la tête, mais pourtant, l’eau bénite marche aussi bien, et puis les croix aussi…Quant au pieu, c’est super efficace…Je vous parle même pas de vous réfugier dans une église !!! Et puis, si on ne les invite pas à entrer chez soi, ils ne peuvent pas s’incruster… Enfin… Je parle, je parle, mais ça va parler de quoi au juste ?! »

Ce type devait être cinglé…Depuis quand les gens sont-ils fans des vampires au point de vouloir se mettre dans la bouche un appareil avec des canines pointues ?! Carrie avait une prothèse du genre, et franchement, c’était très désagréable, alors lui qui les voulait pour toujours, ce n’était pas vraiment des plus rassurant ! Encore heureux, il n’avait pas dit qu’il avait aimé boire du sang… Carrie fronça les sourcils, elle n’avait pas pu en placer une…C’était fou comme il pouvait y avoir à NYC des gens qui n’avaient plus toute leur tête ! Elle se cachait pour ne pas lui montrer qu’elle rirait…Puis il demanda donc, de quoi traitait le feuilleton…Elle se devait de lui répondre, surtout qu’il venait de comparer SA série, qui était la meilleure pour elle, à Buffy Contre Les Vampires, qui n’avait rien à voir…Elle se mit à sourire, et lui fit une réponse, qu’elle aurait pu donner à un journaliste…

« Et bien, cette série n’est pas tant centré sur la vie type d’un vampire, mais plutôt, sur la vie d’un mec qui devient un vampire ! Je joue la petite amie vampire qui va le mordre, et va donc le faire devenir un monstre…

-MONSTRE ?! Il ne sera pas un monstre s’il devient vampire, mais un Roi…

-Oui, si vous voulez… De toute façon, je suis arrivée… »

Carrie coupa court à cette conversation qui lui avait coupé son envie folle de sauter dans les bras de Dwain ! Comment des types qui conduisaient les gens pouvaient avoir ce genre de lubies ? C’était vraiment flippant ! Elle sortie de la voiture en donnant une petite liasse de billet au chauffeur. Un fois le chauffeur parti, elle remit sa robe convenablement, et ouvrit la boite de macaron pour en gouter un…Puis deux ! Pour donner du courage…Elle poussa la porte du bâtiment, un type attendait en bas, c’était Walter, ce bonhomme n’avait pas bougé depuis qu’elle connaissait Dwain…Il était concierge ici, et il tenait à accueillir les gens qui pénétrait dans sa demeure…Pour lui, cet immeuble était comme son enfant, il se devait de le tenir en ordre, et de choisir qui entrait ou non dedans ! Carrie était une privilégiée, elle était venue plusieurs fois ici, et Walter savait pertinemment qu’elle ne jouait pas aux cartes avec Dwain Firth…Elle entra d’un pas chaloupé, ses cheveux lisses balançaient de droite à gauche, comme une starlette qui défile sur les tapis rouge, Carrie entra donc dans l’immeuble en direction de Walter qui lui souriait…

« Mademoiselle Evans, ça fait longtemps que je ne vous ai pas vu dans le coin ! Monsieur Firth est tout juste rentré chez lui… Je pense qu’il ne verra pas d’inconvénient à ce que vous le rejoignez…

-Vous ne croyiez pas si bien dire Walter… A demain ! »

L’ascenseur arriva alors, Carrie entra à l’intérieur, et alors qu’elle voulu se repoudrer pour la 350e fois de la soirée, elle préféra oublier ce geste futile, pour se concentrer à la soirée qui allait débuter…Dwain vivait au 5e étage, elle s’en souvenait, un jour l’ascenseur était en panne, elle avait du se farcir les étages à pieds…On s’en souvient toute sa vie, monter 5 étages avec des talons de plus de 10cm de haut ! Finalement ce soir, tout était de son coté, et tant mieux…Les étages passaient et Carrie regardait es numéros défiler. Elle trouvait ça plus long que d’habitude, allez savoir pourquoi…C’est vrai, ce n’était que Dwain…Un mec craquant, avec des yeux à faire tomber par terre un million de nana en même temps…Au rien de bien attrayant en soit ! Carrie avait cette faculté de minimiser les choses, ça évitait de s’emballer ! Mais c’était un dur labeur, surtout ce soir, à vrai dire…Le ding de l’ascenseur retentit, la voila rendu à l’étage voulu, et une petite pression vint se poser sur ses frêles épaules ! Elle toussota, remit ses cheveux à l’arrière et marcha vers la porte…Elle était presque stressée, ce qui n’était pas du tout dans les habitudes de Carrie ! Mais bon, Dwain était assez intimidant, il ne lâchait pas votre regard…Jamais ! C’était parfois, très gênant, même pour Carrie Evans ! La voila donc devant cette fameuse porte, elle voulu sonner, puis finalement, cogner était peut être mieux…Ca donnait un coté plus sexy à la chose ! Ouais, dans les films, les femmes cognaient toujours à la porte, et souriait bêtement lorsque la porte s’ouvrait…Elle toqua donc a la porte, puis entendit un bruit à l’intérieur. Dwain ouvrit alors la porte, avec un sourire encore plus charmeur que pendant la soirée…Carrie lui mit sous le nez le petit paquet, avant de dire…

« J’ai ramené du dessert, macaron au chocolat, fraise et champagne…Le parfait dessert non ?! A moins que tu ais autre chose à me proposer… »

Carrie lui sourit, puis pénétra dans l’appartement qui était vraiment magnifique…Il avait un goût parfait ! D’ailleurs, il était parfait…La soirée s’annonçait donc…Parfaite…
Revenir en haut Aller en bas
http://popcity.niceboards.net/
Invité
Invité




[25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)* Empty
MessageSujet: Re: [25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)*   [25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)* Icon_minitimeJeu 17 Avr - 17:00

Dwain s’était rendu à sa voiture avant de partir chez lui. Laissant Carrie seule dans le restaurant, au moins il avait eu la délicatesse de ne pas la laisser payer l’addition, son agent allait s’en charger. Charly allait avoir le grand plaisir de payer un repas français dans un restaurant des plus chic de New York, une chose qui ravissait le jeune homme. A vrai dire, ses relations avec son agent étaient quelque peu étrange, il savait pertinemment que sans cette personne le jeune homme n’aurait pas la gloire qu’il a en ce moment. Regardez, quand il a accepter de jouer dans « Un cake for two », son agent était contre lui disant parfaitement que ce film n’aurait aucuns succès. Résultats, ce film n’a eu aucuns succès. Mais Charly savait aussi que sans son protéger, l’argent qu’il y avait dans son compte en banque ne serait pas aussi immense que maintenant. Ils avaient besoin l’un de l’autre mais pourtant ils semblaient ne pas s’aimer, mais pas du tout!

Dwain arriva enfin devant son immeuble. Sortant de sa belle voiture il confia les clés à une personne chargée de l’amener au parking privé, le rôle du voiturier quoi! Le jeune homme marcha durant quelques petits mètres avant d’entrer dans le hall de l’immeuble où Walter était. Walter, ce vieux papi que Dwain détestait cordialement, les deux hommes s’amusaient à se faire des tours, enfin, quand je dis détester, le mot est bien trop grand. Un petit jeu de chat et de la souris s’était installé entre eux. En réalité, Dwain considérait ce vieux croûton comme un papa, tout comme Walter considérait ce petit frimeur comme son fils mort au même âge alors qu’il faisait une course de voiture quelque part dans le Texas. Enfin, Dwain ne lui sourit même pas, préférant passer son chemin et se dirigeant vers l’ascenseur qu’il appela.


« Monsieur Firth, vous attendez une visite? »
« A votre avis? Pourquoi je rentre tôt ce soir? »
« Dois-je lui dire quelque chose? »
« Fais ce que tu veux, tant qu’elle arrive à l’appartement au bon moment. »
« Bien bonne soirée monsieur Firth. »
« C’est ça! »


C’est donc en soupirant que le jeune homme entra dans l’ascenseur avant que les portes ne se ferment derrière lui. Ce qu’il pouvait ne pas l’aimer lui! Walter avait toujours été là depuis le grand succès qui s’offrait à Dwain, donc, Walter avait été là depuis la première femme qui était venue voir Dwain et quasiment chaque semaine elles changeaient. Bon, de temps à autres la même femme revenait à plusieurs reprises mais jamais plus de trois fois, sauf quand il s’agissait d’Helen, Walter avait connu Helen et Dwain plus gentil, c’est durant le temps que le charmant jeune homme sortait avec Helen que Walter s’était confier par rapport à son fils mais une fois que leur relation fut terminée, tout changea et Dwain redevint celui qu’il avait toujours été et le jeu reprit de plus bel entre nos deux hommes.

Cinquième étage Ding! Les portes s’ouvrirent, Dwain sortit alors de celui-ci avant de s’approcher de sa porte et d’y entrer. Son appartement était constamment ouvert après tout, il y avait des vigils un peu partout et les gens vivant dans l’immeuble était pratiquement des quadragénaires riches qui n’attendaient plus que la gloire alors lequel d’entre eux viendrait piquer quelque chose dans son appartement? Certes il était bien rempli, écran plasma, chaîne stéréo à 700$, baie vitrée sur tout le salon, draps en soie et j’en passe des meilleur mais aucuns d’entre eux ne voulaient tout ça puisqu’il l’avait tous. La décoration de son appartement avait été fait par un architecte qui bien évidemment avait respecté les demandes de Dwain ou plutôt, qui avait arrangé les demandes de Dwain, le jeune homme ayant donné trop d’ordre avait carrément finit par faire la décoration lui même, Madame l’architecte n’avait été là que pour baptiser son lit qui à l’époque au lieu d’être de magnifique draps de soie blanc étaient chocolat et moche! Aujourd’hui, l’appartement de Dwain était merveilleux, son salon était noir et blanc avec quelques touches de rouge, sa cuisine était de la même couleur étant donné que celle-ci donnait sur le salon. Sa chambre était des plus modernes et sa salle de bain était de la taille d’une salle de classe! Que demander de plus?

Alors qu’il s’apprêtait à sortir le champagne on vint toquer à sa porte, arquant légèrement un sourcil, un sourire se dessina alors sur ses lèvres. Lentement il s’approcha de la porte avant de l’ouvrir, posant sa main sur la poignée qu’il baissa. La porte s’ouvrit enfin, Carrie était là devant lui, une boîte de macarons à la main ainsi que du champagne. Un sourire se dessina alors sur son visage, s’écartant de la porte d’entrer il la fit entrer avant de fermer la porte derrière lui. Bien évidemment depuis la veille son appartement était rangé, à vrai dire, la nuit dernière une soirée « drogue » avait eu lieu, vous savez ce genre de soirée que se paie les riches pendant lesquelles ils étalent de la drogue sur la magnifique table en vers du salon de Dwain avant de finir par se piquer, prendre des roulés ou encore sniffer comme on le dit de façon barbare. L’odeur de la cigarette n’était même pas présente dans son appartement, la femme de ménage faisait vraiment très bien son travail! En même temps payer presque 5000$ à chaque fois qu’elle venait elle se devait de bien lui faire le ménage car seulement lui offrait des tarif si grands pour ses employés! Sauf pour Walter à qui il ne donnait qu’un médiocre dollars.


« Je vois que tu as pensé au dessert! »

Dit-il d’une façon amusé. Il se dirigea alors vers elle. Prenant la bouteille de champagne puis il se dirigea dans sa cuisine laissant la jeune femme visiter une nouvelle fois l’appartement qu’elle ne connaissait que trop bien.

« Je ne te fais pas faire la visite, je pense que tu sais encore où se situe chaque pièce. »

Dit-il avant de faire « péter » le bouchon. Enfin, sortant deux flûtes ne cristal de son armoire le jeune homme remplit les verres avant de s’approcher à nouveau de la jeune femme. Venant à quelques centimètres d’elle, il lui donna sa flûte ne lâchant pas son regard du sien. Les lumières n’étaient même pas allumées et pourtant, la pièce était éclairée, les lumières venant de la rue suffisait à éclairer cette partie de l’appartement, une façon pour lui d’économiser de l’électricité, bien que l’argent ne lui cause aucuns problèmes!
Revenir en haut Aller en bas
Carrie Evans
Sweet Devil•
Carrie Evans


Nombre de messages : 755
Age : 36
Job : ☼Actrice Of Course...☼
Âge : 22 ans
Date d'inscription : 07/05/2007

VIP Index
Côté Coeur: Il faut trouver la clé, et elle est bien cachée!
Côté Lit: Pour ça, pas besoin de clé, je suis toujours OPEN!
VIP Appeal:
[25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)* Left_bar_bleue80/100[25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)* Empty_bar_bleue  (80/100)

[25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)* Empty
MessageSujet: Re: [25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)*   [25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)* Icon_minitimeVen 18 Avr - 1:19

Carrie entra donc dans cet immense appart…Elle savait pratiquement tout de ce qui se trouvait ici ! C’était d’ailleurs comme chez elle, qu’elle posa son manteau sur le bord du canapé…Les habitudes ne s’envolent pas, même si cela fait un bout de temps que vous n’avez plus mit les pieds dans un endroit. En fait, chez Dwain, les habitudes étaient tellement régulières que c’était surement pour ça, qu’elle ne lui donnait plus de nouvelles ! En effet, ils se donnaient rendez vous ici, pour…euh…s’amuser ! Un peu, entre les prises, c’était pratique, vu que le film se tournait dans NYC, ils n’étaient qu’à deux pas de leurs appartements respectifs, pourquoi prendre des chambres d’hôtels…Quoi qu’ils aient aussi prit des chambres d’hôtels, surtout lorsque les prises étaient trop éloignées de chez eux, et qu’ils avaient une envie subite, incontrôlable…Carrie s’amusa lorsque Dwain fit la remarque, qu’elle devait se souvenir de tout ici ! Et c’était totalement vrai…Le porte en face d’elle, c’était la chambre…Et puis le reste, et bien, c’était d’autres pièces, et elle s’en moquait totalement ! Est-ce que ça résume bien ce que Carrie était venue chercher ici ?! Le bouchon la fit légèrement sursauter, elle n’avait pas spécialement soif, mais, il faut dire qu’avec du champagne, tout est beaucoup plus simple, la jeune demoiselle arrivait à se détendre vraiment, à fond, mais en gardant toujours un semblant de tête sur les épaules…C’est toujours mieux de garder de bons souvenirs de ces moments passés avec de beaux mecs, genre Dwain ! Vous voyez, quand Carrie décide s’envoyer en l’air avec Andrew par exemple, elle boit tellement qu’elle ne se rend plus vraiment compte de quoi que ce soit…Ca aide, parce qu’avec ses cheveux et son air niais, pas certaine que Carrie arriverait à faire grand-chose !

Dwain qui était bien trop loin pour Carrie, s’approcha enfin avec ses deux flutes pleines dans les mains…Il sentait bon, pas le champagne hein, Dwain ! Il avait toujours le même parfum…Une odeur qui vous fait chavirer le cœur en moins de deux ! Carrie, comme toutes les nanas qui passaient dans cet appart d’ailleurs, était tout à lui…Enfin dans la imite du correct, bien sur ! Elle prit le verre que le jeune homme lui tendit, il s’était rapproché, elle lui sourit, en soupirant, comme une jeune fille qui pour la première fois allait passer la soirée avec un acteur super connu et super sexy…On peut dire que Dwain avait en lui une sorte de fluide qui faisait que même la moins farouche des jeunes actrices de NYC ne pouvait résister ! Mais, s’il arrivait à la faire partir dans ses rêves, elle savait aussi revenir très rapidement sur Terre ! Elle prit le verre puis l’approcha de celui du jeune homme, pour trinquer…A quoi ?! Elle ne savait pas encore…Dans la pénombre de l’appartement, Carrie se rapprocha dangereusement de Dwain pour faire tinter les verres, murmurer à Dwain…

« Et bien, à quoi pourrions nous trinquer…A la soirée…C’est trop banal…A nos retrouvailles…C’est beaucoup mieux…Surtout qu’elle a vraiment bien débuté… »

Elle se recula, d’un pas, puis porta son verre à sa bouche…Mais d’un coup, elle se souvint que Dwain avait toujours quelque chose à lui demander… Ce fameux truc, elle n’avait pas réussi à lui faire dire de tout le début de la soirée…Il avait cette faculté de garder des secrets, jusqu’au bout, et de tout déballer d’un coup d’un seul…Carrie ne s’attendait pas vraiment à passer la soirée dans l’appartement du jeune homme…Il aurait très bien pu lui faire miroiter un tas de trucs, et puis finalement, lui demander un truc banal ! Elle se préparait à toutes les options, même si l’option on boit vite notre coupe, et on fonce dans la chambre, superbe chambre d’ailleurs, pour finir la soirée lui plaisait d’avantage…Carrie prit l’initiative de marcher un peu, pour prendre place sur le canapé…Elle s’installa, elle aurait pu être aguicheuse, mais non, elle s’était installée tout naturellement, comme on s’assoie sur un sofa…Elle posa la coupe de champagne sur la table basse devant elle, puis croisa les bras en fronçant les sourcils…Après tout, autant être certaine de la suite de la soirée…

« Bon, maintenant, nous sommes en tête à tête mon cher Dwain…Tu vas penser que je suis un peu insistante, mais tu me connais parfaitement, et tu sais que je ne suis pas du genre patiente…Et je suis en plus très curieuse…Alors, je crois que tu avais quelques un truc à me demander…En plus, c’est plus prudent de me demander maintenant, quand je bois du champagne, j’ai du mal à me contenir après… »

Elle se mit à rire, pensant que cette phrase pouvait être prise dans pleins de sens différents, et pourtant, il n’y avait rien de mal, c’était juste une information comme une autre ! Prévenir qu’elle avait tendance à avoir els idées beaucoup moins clair pour parler sérieusement…Oui, après tout, peut être qu’il avait un truc sérieux à lui demander, on ne sait jamais ! Un jour, une des actrices avec qui elle avait tourné sur sa toute première série lui avait demandé si elle avait une maison au bord de la mer à lui prêter, parce qu’elle avait une grosse fiesta à organiser, mais pas de lieu où le faire…Carrie n’avait pas de maison, à part celle de sa maman en Pennsylvanie, elle avait donc refusé…Mais bon, elle aurait pu parier que ce n’ était pas ça, puisque Dwain avait assez d’argent pour louer une villa n’importe ou, pour faire une fête ! Elle garda un sourire aux lèvres, puis pencha la tête…C’était un de ces trucs, que faisaient les nanas pour enjôler un type ! Carrie le faisait tout particulièrement bien, elle avait ses yeux tout malicieux, qui brillaient éclairés par les lumières de l’extérieur, et son sourire voulait dire des tas de choses…Elle tapota de ses doigts fins la place à coté d’elle ! Après tout, s’il avait un truc à lui demander, autant en parler tranquillement autour d’un verre, en dégustant un macaron…Non ?!

« Viens t’asseoir là…Et discutons sérieusement…Enfin, si ce que tu as à me demander est sérieux, bien sur…Sinon…Enfin, tu vois quoi ! »

Elle finit par un léger clin d’œil…Carrie avait envi de savoir ce qu’il lui voulait…S’en devenait presqu’une obsession…Alors Dwain…Dis nous tout !

[Aie, pas mon meilleur post, désolée..^^]
Revenir en haut Aller en bas
http://popcity.niceboards.net/
Contenu sponsorisé





[25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)* Empty
MessageSujet: Re: [25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)*   [25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)* Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[25th Turnbull av.]*Un dessert...(pv. Dwain)*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK VIP :: ♦ NORTH NEW YORK ♦ :: UPPER EAST SIDE-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser