NEW YORK VIP
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -56%
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go ...
Voir le deal
24.99 €

 

 On se rencontre enfin ! [R. Grace]

Aller en bas 
AuteurMessage
Christophe Miltonfine
| VIP ADMIN |
Candyman so HOT !
Christophe Miltonfine


Nombre de messages : 1341
Age : 34
Job : Animateur Radio ♪
Âge : 22 ans
Date d'inscription : 23/04/2007

VIP Index
Côté Coeur: Chère sorcière, éloigne toi de moi avec ton corbeau ! Mon coeur est toujours, par ta faute, en morceaux ...
Côté Lit: OPEN BED EVERY NIGHTS !
VIP Appeal:
On se rencontre enfin ! [R. Grace] Left_bar_bleue78/100On se rencontre enfin ! [R. Grace] Empty_bar_bleue  (78/100)

On se rencontre enfin ! [R. Grace] Empty
MessageSujet: On se rencontre enfin ! [R. Grace]   On se rencontre enfin ! [R. Grace] Icon_minitimeJeu 11 Sep - 2:20

Il n’y a rien de pire que les galas de charité. Miltonfine ne comprenait jamais comment il se retrouvait toujours dans ces endroits improbables qui n’étaient de son monde. Plusieurs fois, il s’y était rendu de force, à cause qu’il accompagnait quelqu’un. Là, il y était allé de lui-même car on ne peut refuser de se montrer à ce genre d’évènement. Cela fait plusieurs semaines que le carton d’invitation traîne entre la table de la salle à manger, le comptoir de la cuisine, un des meubles du son salon … La belle enveloppe rouge a été tâché par l’alcool, la nourriture, le café et a même été légèrement brûlée par de la cendre de cigarette. C’est pour vous dire à quel point Christophe voulait se rendre dans ce genre d’endroits. Se retrouver au milieu de gens guindés venant étaler sa fortune, montrer qu’ils sont généreux est à en vomir. Il n’y avait pas plus pathétique à voir. Sauf peut être les gamins à peine majeurs vomissant tout ce qu’ils avaient bu en pleurer en disant une phrase du genre « je veux vomir mais je peux pas ! » ou se promettant de ne plus jamais boire. Quand on ne tient pas l’alcool, on ne boit pas, c’est ce qu’il se disait toujours, même si lui n’était pas mieux quand il ressortait en titubant avant de s’avachir à l’arrière d’un taxi pas toujours aimable qui lui ouvrait les fenêtres pour ne pas dégueulasser la banquette. Encore ce matin, samedi 14 heures si l’on veut être exact, Chris regardait le carton d’invitation après avoir bu son café et prit quelques cachets contre le mal de tête. Sa clope au bec, il relut bien attentivement ce qu’il y avait marqué.

Citation :
Cher Monsieur Miltonfine,

Vous êtes convié à notre grande soirée de gala avec buffet et champagne, le samedi 13 septembre, à 20h30 au Sherry Netherland Hotel, dans le grand salon de réception.
Tenue de soirée exigée.

Nous vous rappelons que cette soirée a été organisée pour récolter des dons afin de les reverser pour l’action contre le SIDA.

Cordialement.

Voila donc la raison. Rappelez-vous, il y a quelques temps, les new yorkais pouvaient entendre dans leur poste Chris faisant une campagne contre cette maladie. Il y avait eu les affiches et même un spot publicitaire où l’animateur parlait sérieusement de cette maladie et du fait de toujours se protéger. Il avait été salué, même par quelques uns de ses détracteurs pour son engagement sincère. Depuis, la Voix de New York prenait son rôle au sérieux, rappelant à chaque fin d’émission, même parfois pendant, qu’il fallait lutter et donc ne pas oublier de se protéger. Lui-même le faisait toujours, ne voulant pas jouer au con avec sa vie déjà fragilisée par ses fêtes à répétitions, ses frasques à gogo et sa vie débridée. Rien que pour cela, il irait, même si le fait que ce soit un samedi soir l’emmerdait –utilisons le terme adéquat- au plus haut point. En attendant, il avait une vie à mener, lui ne mettait jamais beaucoup de temps à se préparer.

Alors sa journée se passa comme à son habitude. Un petit jogging sur Battery Park avec Carambar, son nouveau fameux chien que lui avait offert Carrie Evans. Ces deux là s’entendaient bien, l’animal était propre et câlin, il dormait tranquillement sur le canapé quand la chambre de son maître était fermé, sinon il dormait à ses pieds. Joueur et adorable, il n’avait que deux défauts : aboyer sur les conquêtes que lui, ou Sarah, ramenaient, et adorer renifler tout ce qui est de sexe féminin. Parfois même masculin. Qui a dit tel chien, tel maître ? Alors ils allèrent courir tous deux pendant plus d’une heure, le jeune homme passa quelques coups de fil, finit un bouquin passionnant d’un de ses futurs invités, un auteur de nouvelles fantastiques plutôt sympathiques, sa petite critique tapée sur l’ordinateur et levant son nez, le jeune homme vit qu’il était déjà 19h20. Alors, fermant l’ordi, il partit en direction de sa douche pour se laver, une simple formalité vu qu’il s’était déjà décrassé après sa douche. Puis, juste habillé de sa serviette, il se rendit jusque dans sa chambre. Entre-temps, Carambar voulut tirer sur la serviette, c’était un de ses jeux favoris. Alors, simplement choisir un de ses smoking classe dont il en avait deux ou trois. Le jeune homme choisit donc un d’entre eux et une jolie chemise blanche. Pas de cravate ni de nœud papillon, la classe façon décontracté. A la Miltonfine quoi ! Une fois choisie, il mit au moins un boxer et retourna la salle de bains pour se raser, se coiffer, mettre un peu de gel et se brosser les dents. Puis, toujours aussi peu vêtu, il retourna dans sa chambre tout prenant son téléphone pour appeler la compagnie de taxi.


Bonsoir, il me faudrait un taxi pour 20h15 … pour aller au Sherry Netherland Hotel … Au nom de Miltonfine. Merci mademoiselle au revoir.

Il s’habilla consciencieusement, lissant bien sa chemise avant de se regarder dans le miroir. Il ne manquait qu’un détail : les chaussures. Lui préférait souvent les baskets et alors de ville confortables. Là, il sortait les belles chaussures noires en cuir lisse, bien classe. Qu’il était beau ainsi. Juste un petit coup de parfum et le tour était joué. Il était presque 20h15 alors, carton en poche, Chris prit ses clés, son portable, son PDA et, après avoir caressé son chien, regardé s’il avait assez à manger et à boire, la porte de son appartement claqua et il dévala les escaliers à tout allure. Son taxi l’attendait, pile à l’heure, ce qui est tout de même rare pour ces voitures jaunes. Après un gros embouteillage et des détours à n’en plus finir, le jeune homme finit enfin sa course devant le fameux hôtel. Il était un peu plus de 21h mais qui arrive vraiment à l’heure dans ces endroits ? Après avoir payé, il descendit, accueillit par des photographes dont les flashs crépitèrent. A l’intérieur, il y avait quand même déjà foule dont l’organisatrice qui le prit par le bras pour le présenter à des géants de la radio, dont un venu de Miami. Les deux hommes se mirent à discuter puis l’animateur alla papillonner de groupes en groupes, à discuter soit de choses superficielles, soit de sujets graves selon les personnes, que ce soit un chanteur engagé ou un héritier venu de la côte Ouest. Bref, l’heure tournait quand un visage attira l’attention de notre protagoniste. Se tordant un peu le cou pour mieux voir, il reconnut Grace, la sœur de son cher Jake. Il ne la connaissait que de trois manières, trois avis différents. Le premier, et le moins objectif, était de Jake justement qui ne faisait que des éloges sur sa petite sœur, la trouvant formidable. Le deuxième, c’était professionnellement parlant. A 20 ans, être aussi haut dans l’échelle, il fallait maîtriser son monde d’une main de fer et donc savoir ce qu’on voulait. Enfin, et pas le moindre, les bruits de couloir la traitant d’arriviste, de peste et de manipulatrice. Mais Miltonfine s’était toujours donné une règle qui était de ne jamais juger les gens que sur les paroles d’autrui. Alors, le plus naturellement du monde, il se dirigea vers la demoiselle, encore plus belle en vrai qu’en photo, qui discutait avec un grand producteur, une connaissance de l’animateur qui vint lui serrer la main.

Christophe, toi qui connais tout le monde, tu dois savoir qui est la ravissante jeune femme avec qui je discute.

Il tourna la tête vers Grace avec un charmant sourire. Aussi près, on pouvait bien voir ses magnifiques yeux et son visage aux contours si parfait. Il n’y avait pas à dire, elle était tout simplement magnifique.

Seulement de nom et par son frère, qui ne tarit pas d’éloges. Je suis ravi d’enfin te rencontrer, Grace.

Son sourire n’était pas des plus innocents. Et si la soirée de gala n’allait sûrement pas tarder à se finir, il serait bête de stopper une si jolie rencontre …

_________________
On se rencontre enfin ! [R. Grace] Orlando2 On se rencontre enfin ! [R. Grace] Orlando On se rencontre enfin ! [R. Grace] Orlando1
{{ DO YOU RESIST TO MY SEXY AND AMAZING SMILE ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/maquizz/
 
On se rencontre enfin ! [R. Grace]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK VIP :: ♦ NORTH NEW YORK ♦ :: SHERRY NETHERLAND HOTEL-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser