NEW YORK VIP
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -53%
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps ...
Voir le deal
21 €

 

 Une soirée héritière ... (pv Mike)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Une soirée héritière ... (pv Mike) Empty
MessageSujet: Une soirée héritière ... (pv Mike)   Une soirée héritière ... (pv Mike) Icon_minitimeLun 14 Avr - 11:32

Aller à un concert
Repeindre ma chambre en vert
Boire de la vodka <33
Aller chez Ikea
Mettre un décolleté (L)
Louer un meublé
Et puis tout massacrer
Pleurer pour un rien
Acheter un chien =D
Faire semblant d'avoir mal
Et mettre les voiles
Fumer beaucoup trop =S
Prendre le métro
Et te prendre en photo
Jeter tout par les fenêtres
T'aimer de tout mon être
Je ne suis bonne qu'à ça
Est ce que ça te déçoit ?
J'ai rien trouvé de mieux à faire
Et ça peut paraître bien ordinaire
Et c'est la liste des choses que je veux faire avec toi.


    Rachel, était dans son salon, assise sur son sofa, un magasine « people » sur ses genoux. A vrai dire, elle ne le lisait pas réellement, mais préférait chantonner les paroles d’une des chansons de rose : La liste. Elle était seule dans son appartement, elle allait pouvoir tout ce permettre en début d’après-midi. Il faisait beau, ça c’était une super nouvelle pour la jeune femme, elle allait sans doute pouvoir sortir de chez elle, depuis le temps qu’elle n’avait pas traîné les rues. Rachel, éteignit sa radio, et se leva de son canapé, pour se diriger vers sa cuisine, où elle bu un peu de coca. Elle c’était mise devant sa fenêtre, pour pouvoir regarder les oiseaux, scintiller dans le bonheur. Enfin, après cette petite détente, elle retourna dans sa chambre, il fallait bien qu’elle s’habille, à deux heures de l’après-midi, c’était temps. Quoi que, sa petite nuisette, elle l’aurait bien gardé toute la journée, en soi comme celle-ci, elle était très agréable. Cependant, aujourd’hui, elle avait décidé de sortir, peut-être même d’aller se rendre à la piscine municipale, Rachel avait envie de nager et surtout de jouer dans l’eau. Et oui, notre petite merveille est encore un peu gamine dans sa tête, et tout ce qui est loisir telle que aller dans l’eau, elle saute sur l’occasion. Rachel alla dans son dressing, qui était d’ailleurs très long, elle commença par allumer toutes les lumières, normale, dans un dressing il n’y a pas de fenêtre, donc pas de lumière naturel en quelque sorte. Comme à son habitude, elle resta plantée devant son armoire, jusqu’à ce qu’elle trouve, une petite robe, très mignonne, dans les tons de roses. Elle l’a sortit, et prit ses escarpins en même temps, et un petit gilet blanc. Rachel, alla dans sa salle de bain pour se doucher, et après s’habiller. Elle se coiffa normalement, laissant ses cheveux détachés, frisant légèrement en fin de mèches, puis, se parfuma, se brossa les dents, et se maquilla. Elle était prête pour aller se promener…

    Avant de sortir, Rachel, voulu aller voir ses messages sur l’ordinateur, chose qu’elle n’aurait pas dû faire, enfin, il n’y avait pas que des inconvénients, même si son après-midi était gâchée, elle avait un rendez-vous ce soir avec un jeune homme, dans un restaurant très chic. Ce rendez-vous, n’était là que pour faire ample connaissance, mais vous connaissez la jeune demoiselle, tout de suite, elle s’était imaginez des tas de chose… Mais, Rachel n’avait pas eu de photos de cet homme, d’ailleurs, elle ne lui en avait pas donné non plus. Alors, il se découvrirait ce soir. Il s’appelait Mika, c’est bien le seul renseignement qu’elle sait sur lui. Il devait s’occuper de réserver la table, et tout le reste, tant mieux, le genre de préparation ce n’est pas trop le style de Rachel. Quand elle termina la conversation, ils s’étaient donnés rendez-vous à 19 heures devant le pastis. Très bien, elle essaiera de ne pas être en retard pour une fois. Il était déjà 17 heures, elle n’avait plus le temps de rien faire. Finalement, elle décida, d’aller s’allonger sur un transat dans son petit jardin, ses écouteurs dans les oreilles, avec un de ses bouquins. Cela ne faisait pas 5 minutes que Rachel était assise, il lui manquait déjà quelque chose : Ses lunettes. Elle en profita aussi pour prendre son chapeau qui lui allait très bien, et une bouteille d’eau à côté d’elle. Voilà, elle avait tout à disposition, elle pouvait se remettre en position. La jeune femme adorait les moment telle que celui-ci, et d’ailleurs en profitait toujours bien… Il était maintenant 18 :30. Déjà une heure trente qu’elle bronzait. Elle s’était un peu assoupie, et si elle ne s’était pas endormi, elle serait revenu plus tôt, sachant, qu’il fallait qu’elle soit à 19 heures au pastis, donc prête dans un quart d’heure, et ça allait légèrement être dur…

    Ni une ni deux, la jeune femme sauta dans la douche, se lava les cheveux et tout le reste, puis à sa sortie, s’enroula dans une serviette de couleurs corail. Elle s’essuya vaguement les pieds, et alla dans son dressing encore toute mouillée. Qu’allait-elle mettre pour cette soirée ? Rachel, en profita pour sortir sa petite robe noir qu’elle venait juste d’acheter, qui descendait jusqu’au genoux. Faut dire, la robe était magnifique, et en plus de ça, la mannequin qui allait la porter ce soir était elle aussi splendide, donc tout collait merveilleusement bien. Une fois sèche, elle enfila la robe, et passa par la salle de bain pour se peigner ses cheveux. Elle se fit une queue de cheval, ses cheveux était soyeux, et retombaient droits sur sa nuque, ça rendait très bien. Elle se parfuma, et fut obligé de se re-maquiller bien sûr, mais sans abuser non plus. Il était sept heures moins cinq, elle se mordit sa lèvre inférieur, elle allait être en retard ce n’était pas possible pour la jeune femme d’être ponctuelle. Elle n’eut pas le temps de choisir un sac idéal à sa tenue, enfin tout de même, elle prit un sac rouge, qui irait bien avec ses chaussures. Les chaussures étaient originales, elle était à talons hauts, et était ouverte sur le devant, et un nœud rouge, venait tenir la chaussure. Enfin, elle mit son portable et quelque billet dans son sac, puis bien sûr, quelques autres choses bien débiles ! Elle sortit de son appartement, se dépêcha dans les escaliers, et arriva en bas, sortit dehors, et interpella un taxi. Elle entra en vitesse dedans, et lui indique sa direction. Celui-ci, la déposa à destination à 19 :11. Onze minutes de retard, elle était déjà gênée, mais, allait tout lui expliquer… ou non, finalement, elle ne lui dirait rien. Ils devaient s’attendre dehors, et il n’y avait qu’un homme dehors, elle en déduit que c’était sûrement Mike. Elle s’approcha et lui adressa un magnifique sourire charmeur…


    -Hum… Tu dois être Mike non ? Moi c’est Rachel, on a rendez-vous ce soir…

    Rachel, le contempla de haut en bas, cet homme était magnifique, et remplissait bien toutes ses attentes, et même bien plus que ça. Son visage était très bien tenu, une peau qu’on avait envie de toucher à tout bout de champs. Rachel en oublia de s’excuser pour son retard, elle le regarda dans les yeux, et se mordit la lèvre inférieure.

    -Je suis désolée pour le retard, moi et la ponctualité ça fait bien deux !
Revenir en haut Aller en bas
Mike Anderson
Who am I really ?
Mike Anderson


Nombre de messages : 150
Job : Acteur
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 21/12/2007

VIP Index
Côté Coeur: Personne ne l'a touché, il est toujours intact !
Côté Lit: Les new-yorkaises sont mon plat préféré ... Un certain new-yorkais aussi d'ailleurs !
VIP Appeal:
Une soirée héritière ... (pv Mike) Left_bar_bleue80/100Une soirée héritière ... (pv Mike) Empty_bar_bleue  (80/100)

Une soirée héritière ... (pv Mike) Empty
MessageSujet: Re: Une soirée héritière ... (pv Mike)   Une soirée héritière ... (pv Mike) Icon_minitimeMar 15 Avr - 16:02

Tant qu’il ne bossait pas, Mike glandait et attendait que le temps passe. Ok, il n’était pas un garçon malheureux ni pauvre mais tout ce qu’il voulait, c’était de bosser. Et le tournage de la suite de son film commençait mal : le script tardait à arriver, ce qui empêchait de faire un planning des journées et de donner les scénarii aux acteurs qui attendaient sagement que le temps passe. Lui n’en pouvait plus, il était seul chez lui et tournait encore une fois en rond. Son meilleur ami était parti depuis hier, laissant malgré tout un grand vide même si ça ne s’était pas déroulé comme prévu et qu’ils n’avaient pas eu avoir un moment tous les deux. On ne peut pas tout avoir dans la vie non plus et devait faire avec de toutes façons, on n’est jamais totalement maître de sa propre vie. Alors, pour passer le temps, l’acteur allait souvent courir à Central Park –au moins il était en forme– ou passait des heures sur le Net. Sur son ordinateur, le temps passait plus vite il avait l’impression, surtout quand on parle avec des gens et qu’ils ne savent pas qui vous êtes réellement. Après tout, dire qu’on s’appelle Mike et qu’on est acteur, on ne pense pas tout de suite à Mike Anderson, l’acteur qui allait faire son retour sur grand écran. C’était un prénom et une profession courante quand on vivait à New York City alors pas de quoi se faire des films. Son pote Antony le charriait sur cette histoire d’Internet mais ça l’occupait et puis il n’y allait pas pour faire des rencontres, juste pour faire passer le temps jusqu’à ce qu’il signe enfin ce foutu contrat et qu’il ait entre ses mains le précieux scénario. Il en avait des morceaux dans tout l’appartement mais pas de gros fil conducteur, c’était juste ses scènes à lui, du moins quelques unes qui lui avait plu et accepter vraiment ce projet. La patience n’étant pas son truc, Mike devait tuer le temps de toutes les façons possibles.

Aujourd’hui, il glandait sur sa terrasse avec son ordinateur portable, une canette de soda sur la petite table et voila comment être heureux avec pas grand-chose. Le soleil illuminait la ville, l’air du printemps faisait un bien fou et Mike, vêtu de son t-shirt blanc basique et d’un jeans, était le plus heureux des hommes. Ce n’était pas vraiment pour lui toutes ces mondanités, les sorties, les avants premières ou choses du genre. Il y allait, faisait son show, délirait s’il avait le bonheur de rencontrer son pote de foire Antony White mais pas plus. Lui préférait rester chez lui ou alors une soirée entre potes, c’était plus drôle. Bien que le must soit une soirée en compagnie d’une jolie femme. Restaurant, bons plats, jolie demoiselle et pourquoi pas une nuit ensemble. Encore faudrait il avoir une jeune femme sous le bras … Oh, quand on s’appelle Mike Anderson et qu’on est beau gosse, ce n’était vraiment pas bien difficile. Puis ces derniers temps, il parlait de temps en temps avec une certaine Rachel, pourquoi ne pas essayer ? Il n’avait rien à perdre sauf peut être sa soirée, ce qui n’était pas grand-chose en y repensant. Allez hop, le voila qui envoya un mail qui fut le suivant :


Salut toi !

Je ne sais pas toi mais moi, je ne fais rien ce soir.
Si ça te dit, on peut se voir. Je serais au Pastis, à 19h.
Jolie tenue obligatoire. J’attendrais devant l’entrée.

++

Mike


C’était simple mais l’essentiel y était. Il appuya sur ENVOYER et ferma son ordinateur. Il n’était que 16h30, l’acteur avait tout le temps pour se préparer. L’avantage d’être un homme était de ne pas passer deux heures dans la salle de bains pour se maquiller, choisir sa tenue et tout le reste. En attendant, Mike appela la personne essentielle dans sa vie : son agent, Al. Il était le seul de sa famille, vu qu’il était le cousin de sa mère, à être au courant de son secret, il protégeait son poulain pour le faire réussir, l’encourageait et tout. Il n’y avait pas un jour où les deux hommes ne s’appelaient ou ne se voyaient pas. C’était pour prendre des nouvelles, savoir pour le travail, un service à demander ou n’importe quoi d’autre. Et la conversation durait toujours une éternité, ils étaient de véritables pipelets. Et les voila à parler de Punition II, son nouveau film dont la date de début de tournage n’était toujours pas donnée. L’acteur s’indignait, il voulait à nouveau être sous l’œil de la caméra, interpréter un rôle, s’extasier, pleurer, rire et frissonner, tout donner pour que le public ressente les émotions. Et cela dériva encore et encore, jusqu’à ce que le jeune homme vit qu’il était un peu moins de 18h.

Mike raccrocha et fila sous la douche pour être propre, un petit coup de rasoir pour ne pas avoir l’air trop campagnard et l’air propre puis il se dirigea en serviette dans son dressing où le choix fut des plus enfantins : Le Pastis était un restaurant réputé et huppé, tenue correcte exigée donc. Pour le bas, ce sera un pantalon à pinces noires bien cintré. Et en haut, une chemise, c’était même certain. Blanche pour contrastée avec la veste sombre accordée au pantalon. Quand il ressortit séché et habillé, il n’était même pas 18h20. Juste un coup de peigne, un peu de parfum, sa montre à la main, un dernier coup dans le miroir et il put redescendre au rez-de-chaussée de son duplex pour choper clés, portable et papiers avant d’enfiler ses chaussures puis descendre au parking prendre sa voiture. Il devait l’emmener au garage car elle faisait des caprices, elle n’était plus toute jeune non plus mais avait néanmoins un lecteur CD qu’il avait fait installer. Les Black Eyed Peas tournait, c’était le CD qui s’y trouvait et le jeune homme avait la flemme de changer. Secouant la tête au son des rythmes entêtants, il prenait son mal en patience dans les bouchons et s’imagina la jeune femme. A quoi pouvait bien elle ressembler ? Blonde ou brune ? Grande ou petite ? Jolie ou pas top ? Entreprenante ou réservée ? Tout était possible, ils n’avaient pas échangé de photos ni rien, juste un peu discuter. Il savait juste qu’elle s’appelait Rachel, qu’elle avait 20 ans et qu’elle dansait. Ca correspondait à une bonne dizaine de milliers de new-yorkaises, ça n’aidait pas. Il n’allait pas tarder à le savoir vu qu’il était 19h et qu’il arrivait au bout de la rue du restaurant. Quand il arriva devant, un voiturier prit le relais pour aller garer le véhicule dans leur parking. Il n’y avait aucune jeune femme, il était donc le premier. Et là il attendit une bonne dizaine de minutes, regardant les gens passer, les voitures aussi avant qu’une jeune femme, très jolie, blonde et élancée vint vers lui. Mike lui adressa un charmant sourire.


Bonsoir Rachel. Ravi de te rencontrer et c’est pas grave pour l’retard, si tu as pris autant de temps pour t’faire belle, je devrais plutôt me sentir flatté. Tu viens ?

Il fit signe de la main d’entrer par la grande porte et la suivit tout en l’observant discrètement. Son visage ne lui était pas vraiment inconnu mais de la à savoir où, il y avait une grande marge. En tout cas, elle était très belle et lui plaisait. A choisir, il préférait en général les blondes aux brunes mais il ne crachait ni sur l’une ni sur l’autre. Puis elle était très élégante, c’était toujours un point important pour une femme. Puis ils arrivèrent devant le réceptionniste.

Bonsoir, j’ai réservé une table pour deux au nom d’Anderson.

Après vérification, un serveur les conduisit à une jolie table bien située sur le côté, pas trop exposé, ce qui était toujours mieux pour ne pas être trop vu, il était déjà assez exposé dans les médias, pas besoin d’en rajouter. Ils s’installèrent donc l’un en face de l’autre et Mike ne quittait pas son sourire charmeur, son regard comme aimanté dans celui de Rachel.

J’suis content que tu sois v ‘nu, t’aurais pu être occupé ce soir ou pas envie d’me voir. J’suis chanceux car tu es super belle.

Il n’avait jamais été très doué pour les compliments, il parlait comme il pensait, c'est-à-dire simplement. Les grands mots ou les sérénades, ce n’était pas vraiment son genre. Le serveur revint pour prendre commande de l’apéritif.

J’pense que pour fêter une première sortie, du champagne serait parfait. Qu’en penses tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une soirée héritière ... (pv Mike) Empty
MessageSujet: Re: Une soirée héritière ... (pv Mike)   Une soirée héritière ... (pv Mike) Icon_minitimeMar 29 Avr - 20:00


    La jeune, avait donc quelques minutes de retard, ce qui n’avait pas l’air de gêner l’homme en face d’elle. Faut dire, que sur le moment, elle se sentit légèrement gênée, mais c’était fini, c’était du passé, elle allait passer à autre chose. Elle se rappela, c’était il y a quelques années déjà, elle était arrivée plus de 20 minutes en retard, mais ce n’était pas de sa faute, enfin, pas tout à fait, elle s’était assoupie dans son sofa, et avait demandé à ses colocataires de la réveiller, mais, vous pouvez vous-même imaginez la suite, ceux-là, ne l’ont pas réveillé, ceux qui fait qu’elle c’était réveillée, grâce au bruit de la télévision, plus ou moins forte. L’intuition peut-être. Elle avait donc remarqué qu’elle était en retard, et en plus de devoir se presser, elle était furieuse contre ses colocataires, qui n’étaient même pas dans la villa, alors qu’ils lui avaient bien dit qu’ils seraient là. Enfin, Rachel, n’avait pas prit moins de temps pour se préparer, c’était disons impossible, moins de 40 minutes pour se doucher, choisir ses affaires, s’habiller, se coiffer, se maquiller etc. Mission impossible. Elle avait donc envoyé un texto à l’inconnu avec qui elle déjeuner, puis, sereine, elle partit avec 20 minutes de retard. Mais, c’est en arrivant là-bas, qu’elle s’aperçut, qu’il n’était plus là. A vrai dire, ça ne lui a fait ni chaud ni froid, car pour elle, des personnes, qui n’attendent pas leur invité, car elle a 20 minutes de retard, et en plus avait prévenu, ce sont des machos, et finalement, il a mieux fait de partir. Rachel, avait tout de même passé son déjeuner, avec un parfait inconnu, et avait passé un bon moment…

    Rachel, revint à la réalité, qui était tout le contraire ou presque de ce qu’elle venait de repenser. Elle se trouvait devant un homme, qui était plus que mignon, il était totalement craquant, et irrésistible, mais, Rachel allait devoir se retenir, du moins, le temps de la soirée… Peut-être, après l’avoir découvert, il se passera plus de chose… Rachel, était du genre provocante, et n’aimait pas les relations sérieuses, préférant dix fois plus, les relations d’une nuit, sans lendemain sans rien. Cela l’excitée bien plus, et elle n’avait pas besoin de se poser mille questions. Mais, elle ne tombait pas toujours sur des hommes qui eux aussi font le même genre de plan qu’elle, et donc n’avait pas toujours…pu exercer ses dons. Enfin, Rachel écouta Mike, commençait la discussion, c’était donc bien lui, et accepter son retard très bien, d’ailleurs, avec un brin d’humour, il répliqua quelques mots hilarant. Il n’avait pas tord, Rachel, enchaîne de suite…


    -« Tout à fait, les bonnes choses, ce font toujours attendre ! Ce n’est pas ce qu’on dit ? Enfin, tu verras ça par toi-même… Oui, je te suis. »

    La jeune femme lui attribua un magnifique sourire, irrésistible et cachottier. Faut dire, que Rachel était la pro pour rendre ses sourires aussi mystérieux et craquant qu’elle pouvait le faire. Généralement, personne ne pouvait résister, enfin, pour le moment, personne ne lui avait résisté. Rachel, regarda Mike, qui était entrain de se diriger vers l’entrée. Elle était impatiente de s’installer avec lui, elle avait le pressentiment qu’elle allait passer une superbe soirée, d’ailleurs, elle avait tout pour y contribuer. Elle mangeait dans un restaurant, très réputé, et riche, tout ce qu’elle aimait, elle avait un rendez-vous avec un cher inconnu, et venait de le découvrir et… il était très séduisant, un de ces mecs irrésistibles. Enfin, même si sa soirée ne se déroulait pas comme elle le souhaitait, elle n’aurait rien à regretter, appart peut-être, sa soirée de gâché, mais, ça évitera qu’elle aille en boîte ce soir… Faut dire, qu’il y avait bien longtemps qu’elle n’avait pas était mangée dans un restaurant, donc cette invitation, lui faisait un grand bien…
    La jeune femme, entra avec Mike dans le restaurant, il y avait des lumières de partout, et le restaurant, était meublé et décoré que avec du rouge et noir, vraiment magnifique. Les murs, étaient soient rouge soit noir, avec une petite frises qui rappelait le rouge. Faut dire, que dans des restaurants riches, c’est souvent très bien tenu. Et Rachel n’était tout de même pas surprise, elle s’attendait à ça étant habituée. Bref, Mike, alla devant le comptoir, où il demanda la table pour deux, qu’il avait réservé. Le jeune serveur, les regarda, et ensuite, vérifia dans son agenda, puis, les emmena sur une petite table spécialement pour deux, très bien décoré, dans un coin, assez isolé des autres tables. Mike l’avait il précisé dans ces critères de demande ? Peut-être, cependant, il avait sans doute bien fait, Rachel, aimait bien, être à l’écart des autres personnes, surtout, quand c’est un rendez-vous à deux… Enfin, elle lui adressa un magnifique sourire, et s’installa en face du jeune homme.


    -« Whaou ! On va être bien ici… Ce petit coin, m’a l’air plutôt sympathique, c’est comme-ci il avait été spécialement conçut, cette soirée, pour nous deux. »

    La jeune femme, lui fit un clin d’œil ironique, puis, leva la tête, pour admirer cette pièce, où, le silence régner. Seul, Mike et Rachel, discutait, sans gêne, et sans lever la voix. Vraiment, la soirée s’annonçait bien. Et c’était Rachel qui le pensait, et quand un compliment telle qu’elle vient de sa part, il faut tout de suite le prendre, quitta à s’en vanter, car les compliments et Rachel, ce n’était pas trop son fort, et n’en faisait presque jamais, car étant une gosse de riche, elle a toujours était habituée à trouver quelques choses d’anormale qui gâcherait sa soirée. Cependant, ce soir elle ne l’avait pas encore trouvé, et arrêta de chercher, quand Mike lui parla.

    -« Je ne suis pas du genre à refuser une telle invitation… Mais c’est vrai, que je ne t’avais pas répondu, pour faute de temps. Et j’avoue, que ce soir j’ai bien fait de venir, car tu es plutôt un mec intéressant… pour ma part, j’ai lu tenue de soirée obligatoire, je me suis donc mise sur mon 31. Je vois que tu as fait de même !! »

    Rachel, posa sa main sur la sienne, ce qu’elle faisait avec toute personne qu’elle connaissait bien ou non, à vrai dire, ce n’était qu’un geste amical, rien de plus, et puis, après sa remarque, elle avait légèrement envie de le taquiner ce soir… Mike continua, et cette fois-ci, il lui proposer du champagne pour leurs première sortie. Rachel, toujours partante, elle accepta avec plaisir.

    -« Je dirais que ce sera parfait pour moi ! Faut bien commencer pour ce premier rendez-vous. Va pour le champagne !! »
Revenir en haut Aller en bas
Mike Anderson
Who am I really ?
Mike Anderson


Nombre de messages : 150
Job : Acteur
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 21/12/2007

VIP Index
Côté Coeur: Personne ne l'a touché, il est toujours intact !
Côté Lit: Les new-yorkaises sont mon plat préféré ... Un certain new-yorkais aussi d'ailleurs !
VIP Appeal:
Une soirée héritière ... (pv Mike) Left_bar_bleue80/100Une soirée héritière ... (pv Mike) Empty_bar_bleue  (80/100)

Une soirée héritière ... (pv Mike) Empty
MessageSujet: Re: Une soirée héritière ... (pv Mike)   Une soirée héritière ... (pv Mike) Icon_minitimeJeu 1 Mai - 1:43

On dit souvent qu’Internet est pour les timides et est peuplé de personnes laides ou alors ayant quelque chose à cacher. Faux ! Regardez Rachel et Mike, rien qu’eux deux en exemple. Ok, ils passaient sur le net pour passer le temps, du moins pour le jeune homme, n’y cherchait pas à rencontrer quelqu’un, juste comme ça. Qu’il ait rencontré Rachel ressemblait plus à un bonus qu’autre chose. Il fallait avouer qu’elle était superbe dans sa robe noire. Pas besoin de plus, d’en faire trop, le sobre lui allait divinement bien. L’acteur n’aimait pas les filles remplies d’artifices, à se cacher sous trois tonnes de fond de teint, à s’habiller de façon provocante avec des décolletés jusqu’au nombre et une jupe à taille enfin tant elle était courte. Non, lui aimait la classe et le naturel, peut être un peu de sophistication pour les sorties mais pas trop. Autant dire que la blonde qui vint à sa rencontre était très bien pour passer la soirée. Et il n’y avait pas que la physique, certes important, mais la jeune femme dégageait une assurance assumée, beaucoup de prestance et de confiance en soi. Puis elle avait du répondant en se considérant comme « une bonne chose ». Il en jugerait par lui-même au cours du repas même si son instinct lui confirmait à sa première impression. Cela l’amusa qu’elle se proclame aussi et un charmant sourire amusé se dessina au coin de ses lèvres, il avait hâte de découvrir les diverses facettes de la belle. En tout bien tout honneur … pour l’instant. On ne précipite pas, on commence tout d’abord par le dîner. Après, tout découlera de ce qui se passera … Tout d’abord ils se firent installer à la table que Mike avait réservé. C’était vraiment un endroit classe, chic et sobre à la fois, pas le genre grand restaurant hors de prix avec un bling-bling partout. Non, ici se trouvait l’endroit parfait pour un rendez vous en tête à tête avec une jeune femme et Anderson le savait bien. Pourquoi ? Car c’est ici qu’il allait la plupart du temps quand il était en charmante compagnie alors il connaissait les lieux et à force de demander une table calme, on la lui donnait systématiquement. Pas cette table-ci, ce serait indécent mais toujours des endroits discrets, à l’abri des regards. Mais il avait beau venir, il était toujours bluffé par l’endroit par sa beauté. Enfin, normal d’emmener une belle femme dans un beau coin. Il se serait mal vu l’emmener au fast food ou quelque chose de ce genre. Ca, c’est pour les ados de 15 ans. Lui aimait ce genre d’endroit, ça aidait plus à séduire. Quoi ? Il n’était qu’un homme après tout et célèbre ou pas, il n’aimait pas qu’une personne lui tombe toute cuite entre les mains. Se chercher un peu ne faisait jamais de mal.

On les conduisit donc à leur table joliment décorée et légèrement en retrait. Il détestait être au milieu des gens, à cause du bruit pour commencer mais aussi à cause du sentiment d’être épié, sans oublier les sans gêne qui venait le déranger pendant qu’il dînait. On avait beau être dans un grand restaurant, ce genre de personne existait partout. Là au moins, mis à part ceux qui apporteraient les plats, il n’y aurait qu’eux deux. Il sourit encore à la remarque de Rachel. Qui n’aimerait pas être à cette table avec cette demoiselle ? Lui n’échangerait pas sa place en tout cas ! Totalement détendu, fidèle à lui-même, cette nonchalance lui donnait ce côté sexy qui lui allait si bien au teint. Ils s’assirent face à face, vraiment très bien installés, la soirée pouvait commencer. Lui, un mec intéressant ? Peut être. Mike ne se jugeait pas lui-même, il laissait les autres le soin de s’en charger. Si la belle blonde le lui disait, il ne lui dirait pas non et voulait bien la croire volontiers. Avec une moue aussi charmante, on ne pouvait rien lui refuser. En plus elle était si belle dans sa robe noire. Une fille classe. Ils formaient un beau tandem, du moins étaient bien assorti en noir, juste avec la touche blanche pour la chemise de l’acteur et le touche blonde pour la jeune femme. Ce n’est pas une insulte, juste qu’elle avait une magnifique chevelure bien entretenue. Anderson avait l’œil partout malgré le fait qu’on croit qu’il ne remarque rien avec son regard un peu ailleurs.

Quel doux contact avec sa main. Cela ne voulait pas forcément dire quelque chose mais ce n’était pas désagréable, loin de là même ! Avoir la main de Rachel sur la sienne était tentant, il la lui serra délicatement. Juste un simple geste, il était gentleman tout de même. Il venait de la campagne mais avait de l’éducation et il fallait de l’attention envers les jeunes femmes. C’est pour ça aussi qu’il commanda du champagne. Souvent, c’était l’alcool préférée des filles, puis facile à boire, les bulles faisaient tomber les barrières et rendaient les yeux brillants. Ca avait tout pour plaire. Rachel acceptait alors le serveur repartit en inclinant la tête. Mike ne lâchait pas la main, Rachel avait la peau douce, toujours agréable au toucher, c’est pour cela qu’il la caressa tout doucement avec le pouce. Rien de bien méchant, juste un peu sensuel. L’acteur jouait un peu de son charme, il savait s’y prendre et même pas besoin d’en faire des tonnes, c’était tout simplement naturel. Et avec un magnifique sourire, il entama la discussion.


Alors pourquoi une si charmante jeune femme n’a rien à faire ce soir à part sortir avec un parfait inconnu ? Pourtant être riche et belle, ça doit aider à avoir un entourage même s’il n’est pas forcément bon.

Vous croyez qu’il ne l’avait pas reconnue ? Cette jeune femme était Rachel Jones, elle était régulièrement dans les magazines, comme lui d’ailleurs mais sûrement pas pour les mêmes raisons. Mais il n’allait pas lui dire « oh vous êtes Rachel Jones ! » ce n’était pas son genre. Ok, il n’était pas fait dans la finesse mais déjà qu’il faisait un effort pour parler bien, cacher un peu son accent qui ne faisait pas forcément classe au milieu de ce restaurant chic. Puis le serveur revint avec un petit chariot où trônait deux coupes, un seau plein de glace et une bouteille de champagne. Il les servit avant de repartant, laissant le tout pour qu’ils puissent. C’est seulement là que le jeune homme retira sa main pour saisir sa coupe de champagne et avec un petit regard malicieux sans oublier le sourire charmeur, il leva légèrement son verre.

A not’ première rencontre et à une soirée qui promet d’être vraiment sympathique. Ca ne va pas être bien difficile je pense …

Oh, c’était un simple pressentiment et Mike avait souvent bon instinct, c’est pour dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une soirée héritière ... (pv Mike) Empty
MessageSujet: Re: Une soirée héritière ... (pv Mike)   Une soirée héritière ... (pv Mike) Icon_minitimeJeu 1 Mai - 18:59



    La jeune femme, écouta le jeune homme, qui venait de lui demander une sacré question, dont elle n’avait aucune réponse à fournir en réalité. C’est vrai, pourquoi n’avait elle rien à faire mise à part sortir avec un parfait inconnu. Enfaîte, elle n’avait pas envie de sortir en boîte de nuit encore cette soirée, et puis, faut dire, qu’elle n’avait pas non plus envie de rencontrer son patron, car, depuis quelques temps, elle l’évitait, premièrement, car il la mettrait dehors directement, sachant, qu’elle n’accomplie pas les heures qu’elle devrait faire, ce qui l’embête sérieusement, car, la jeune femme n’est pas serveuse dans cette boîte de nuit, mais danseuse stripteaseuse. Et ça, il en faut une chaque soir, mais quand Rachel s’absente, tous les hommes qui sont venus spécialement pour profiter d’elle, sont dégoûtés, et veulent voir le directeur, pour lui remballer quelques mots, genre, c’est misérable, ignoble que dans une telle boîte de nuit nommé ‘The Famous Hall » il n’y est pas de stripteaseuse. Mais faut dire, maintenant, Rachel en avait sérieusement marre de faire ça, sachant que chaque soir, elle finissait dans le lit de tous ses hommes, tant qu’à faire tous en même temps. Enfin non, pas tout le temps, même très rarement contrairement à d’autre fille. Rachel n’est pas une fille facile, et sans alcool dans le sang, elle ne couche pas avec n’importe qui, et surtout pas avec ces inconnus, qui pus tous la transpiration, et qui ne sont pas élégant du tout. D’ailleurs, même avec l’alcool, elle se demande bien, comment elle peut en jouir. Peu importe, la deuxième raison, était que son patron, lui aussi, profitait d’elle, il l’a bien fait deux fois, mais, elle ne préfère pas le dire, car ça n’intéresserait personne, et ça lui rappelle bien trop son passé. En effet, elle c’est faîte violée par son père étant adolescente, et ce connard de patron, il faisait la même chose, dans les vestiaire. Ca, c’est bien ce qui répugnait la jeune femme, qu’on l’attache pour la forcer à faire ça non, non c’était minable ! Voilà pourquoi ce soir, Rachel, avait eut l’envie de faire une nouvelle rencontre, allait manger dans un restaurant aussi réputée que celui-ci, et passer une bonne soirée, contrairement aux autres. Cependant, elle n’allait pas dire tout ça à son cher inconnu. Alors, elle fit mine de rien, haussa les épaules, et s’exclama :


    - « Je ne sais pas au juste… Peut-être simplement parce que je n’avais pas envie d’aller danser devant des pervers qui ne pense qu’à me foutre dans leur lit, mais aussi parce que j’avais justement envie de venir au Pastis, pour passer une bonne soirée. Et sache que les parfaits inconnus j’adore. »

    La jeune femme, sentit que Mike, commençait lui aussi à lui caresser la main. Rachel, serait elle étonnée ?! Pas du tout, elle trouvait ça complètement naturel, et qui conque aurait fait ça, enfin, elle ne se laisserait certainement pas toucher par des hommes autres que ses exigeantes, mais là n’était pas la question. Rachel, resta fixé quelques secondes voir plus, sur ces deux mains, c’était une vrai scène d’amour vous allez me dire, vous avez tord de penser ça tout de suite, de simple amis peuvent très bien s’imaginer telle qu’elle, même si Mike, n’était pas encore un de ses amis, ça ne tardait d’y être. Rachel, sentit le pouce du jeune homme, venir lui caresser sa paume, si douce, très sensuellement. Rachel, remarqua, que pour un homme, il avait plutôt une peau douce… très agréable au touché. Elle leva les yeux, pour atteindre les siens, et en se mordillant sa lèvre inférieure, elle lui adressa un sourire plutôt sensuel. Il fallait bien continuer, vous faîte ce que vous voulez, mais côté Rachel, elle ne pouvait pas s’arrêter. Pas elle. Le champagne commandé, il arrive quelques minutes après. Très bien présenté, pas de doute, on était dans un restaurant très riche, c’était tout à fait normale. Rachel, sentit la main de Mike, se retirer. Elle l’enleva à son tour, et laissa le serveur s’en aller, Rachel fit comme Mike, elle prit sa coupe dans sa main droite, et après la réplique de Mike, elle répondit à son tour…

    - « À notre premier rendez-vous. J’espère bien que cette soirée sera sympathique, pour toi comme pour moi… Je pense comme toi, mes exigences, sont accomplies sans peine !! »

    La jeune femme, porta son verre jusqu’à ses lèvres, et avec une grande délicatesse, elle bu une gorgée de son champagne, qui lui laissa un délicieux goût. Elle s’essuya légèrement ses lèvres pulpeuses avec sa serviette, qu’elle reposa après, à sa gauche, et ainsi, elle pu mettre son verre devant son assiette, encore rempli, où il était placé avant même qu’elle arrive. Rachel, ne savait rien de Mike, enfin, appart son prénom bien sûr, elle trouvait ça très excitant, ne rien connaître sur son interlocuteur, mais tout de même, elle n’allait pas rester dans le mystérieux, puisqu’elle s’empressa de lui poser une question sur lui.

    -« Tu es acteur c’est bien ça ?! »

    Rachel, posait cette question, qui était inutile, puisqu’elle en savait la réponse, mais, ce sujet, entraînerais certainement un autre qui en entraînera un autre etc. Et puis, elle voulait en savoir plus sur cet acteur finalement…
Revenir en haut Aller en bas
Mike Anderson
Who am I really ?
Mike Anderson


Nombre de messages : 150
Job : Acteur
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 21/12/2007

VIP Index
Côté Coeur: Personne ne l'a touché, il est toujours intact !
Côté Lit: Les new-yorkaises sont mon plat préféré ... Un certain new-yorkais aussi d'ailleurs !
VIP Appeal:
Une soirée héritière ... (pv Mike) Left_bar_bleue80/100Une soirée héritière ... (pv Mike) Empty_bar_bleue  (80/100)

Une soirée héritière ... (pv Mike) Empty
MessageSujet: Re: Une soirée héritière ... (pv Mike)   Une soirée héritière ... (pv Mike) Icon_minitimeSam 3 Mai - 23:20

C’était flatteur quand quelqu’un vous disait qu’il préférait être avec vous plutôt qu’autre part. Ca donnait une part d’importance, on se sent un peu supérieur, comme au dessus de la masse. Pas de quoi prendre la grosse tête non plus, ce n’était pas le genre de la maison mais cela ne faisait jamais de mal. Surtout de la part d’une jolie jeune femme qui avait un naturel totalement envoûtant. Cela faisait quelques qu’ils étaient en tête à tête et déjà le beau brun se laissait séduire. Vous allez me dire, il ne mettait aucune barrière et laissait les choses se faire le plus naturellement du monde. Mike a toujours été ce genre de garçon qui ne se prenait pas la tête, du genre plutôt fonceur si cela lui plaisait et s’il n’y avait pas de problèmes quelconques. Rachel était belle, intelligente, avec de la conversation et séductrice. Pas de manière sulfureuse et outrageante, c’était plus discret au travers d’un joli sourire, d’une main dans la sienne et de regards. Elle avait de beaux yeux bleus pétillants qui parlaient pour elle. C’est fou ce qu’un regard pouvait traduire. Si la belle blonde ne le regardait pas en cet instant précis, il pouvait la observer leurs mains enlacées. Il la connaissait à peine et lui tenait déjà la main, cela en surprendrait plus d’une mais pas elle. Mike avait l’impression que tout ce qu’il faisait était normal pour la jeune femme : s’habiller bien, l’emmener dans un grand restaurant à une table discrète, lui faire des compliments et lui caresser la main doucement. Il ne cherchait pas à la comprendre, il le faisait car une femme en valait souvent la peine de faire quelques efforts pour lui plaire. Il ne la connaissait pas vraiment, du moins personnellement mais le beau garçon allait faire de son mieux pour que la soirée se passe au mieux. Après tout, ils étaient deux et chacun devait faire un pas pour que cela. En tout cas, ça commençait à merveille. Rachel parlait un peu d’elle, cela était toujours intéressant. Il savait qu’elle travaillait en tant que danseuse, le strict nécessaire en faire. Là, ils pourraient vraiment discuter et en connaître un peu plus sur l’autre, les yeux dans les yeux, des réponses du tac au tac. C’était tout de même mieux que de taper des mots au travers d’un clavier.

Il ne fit qu’un sourire à sa réponse. Adorer les parfaits inconnus ? Original mais après tout, ils ne se connaissaient pas vraiment, ce n’était si loin de la vérité. Le but de cette soirée d’ailleurs était d’ailleurs d’être amis à la fin de la soirée … ou plus. Qui sait ce qui se passera vraiment ? L’avenir était toujours incertain, même si la blonde jouait la petite séductrice et que lui se laissait bercer sans peine par les minutes qui commençaient à défiler. D’ailleurs, le champagne arriva tout frais et rien de mieux que commencer par un toast à leur première rencontre. Un bon départ, non ? Evidemment il fallait toujours se regarder dans les yeux en faisant tinter les deux coupes. Pas difficile à faire, les yeux bleus de la jeune femme étaient tout à fait captivants, on s’y perdrait au milieu de ces petits éclats de pétillements délicieux et brillants. Une gorgée suffisait pour le moment, ils avaient toute la soirée pour finir la bouteille, en commander d’autres même s’il en fallait ! L’avantage du champagne était que c’était doux, sucré mais montait rapidement à la tête au bout d’un moment.

Puis la conversation reprit. Et là, il fut surpris de la question. Son visage traduisit son émotion en ouvrant grand ses yeux et haussant les sourcils. Bon d’accord, Mike n’avait pas fait son apparition sur grand écran depuis un an mais de savoir qu’on ne le connaissait pas lui fit bizarre. A vrai dire, à force de se faire sauter dessus dans tous les lieux où il allait, être entouré de paparazzis et être dans les journaux à longueur d’année. Après tout, la rumeur sur sa sexualité a été malgré tout moteur de sa célébrité même si maintenant il a bien du mal à s’en défaire, prisonnier de cette histoire qu’il veut faire croire comme fausse alors que non. Là encore, le monde entier n’a pas besoin de savoir qui il fout dans son lit. Mais ça, allez le faire comprendre à ceux qui le poursuivent et qu’ils disent « faire leur boulot ». Alors, après l’effet de surprise passé, Mike eut un petit rire légèrement nerveux avant de reprendre en se touchant la nuque.


Je serais un type mégalo, j’aurais été vexé que tu ne me reconnaisses pas ! Heureusement c’est pas l’cas mais quand même. Moi j’tai reconnu même si je lis pas la presse et que j’suis pas un fan. Mais oui, j’suis acteur et d’ailleurs j’vais tourner mon 4e film d’ici quelques jours. Punition, tu connais ?

Après tout, personne ne pouvait tout connaître finalement. Peut être qu’en donnant le nom de son film, elle remettrait son visage. Et puis, cela changeait d’avoir quelqu’un qui ne vous reconnaisse pas au premier coup d’œil te ne vous balance pas votre nom à la figure dans des décibels digne d’un avion de chasse comme si vous aviez aussi oublié le nom que vous portez depuis plus de vingt cinq ans. Et puis il s’en foutait, l’important était que Rachel soit une de ces filles qui vaillent le coup d’au moins passé la soirée. Si elle savait que des milliers de new-yorkaises, si on se limite juste à cette ville. Au-delà, les compter serait presque impossible. Vu comment il était beau, Anderson ne passait pas dans l’indifférence la plus totale. Il reprit une gorgée de champagne avant de se passer sa langue sur ses lèvres doucement. C’était un tic chez lui, charmant et sexy vraiment, il faut le voir à l’œuvre. A son tour de poser des questions, après tout c’était le but d’une conversation !

Et toi, tu es danseuse, je le sais. Mais tu danses où ? A New York, ce n’est pas les endroits qui manquent. J’espère que tu n’es pas dans un endroit malfamé, ça serait criminel pour toi. Même si les gens qui te voient doivent se sentir chanceux … Comme moi en cet instant.

Il lui fit un large sourire charmeur. Les compliments fusaient mais cela semblait si naturel à ses yeux. Les jolies jeunes femmes se devaient d’en recevoir. Et vu que Rachel en était une, la logique voulait que Mike lui en fasse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Une soirée héritière ... (pv Mike) Empty
MessageSujet: Re: Une soirée héritière ... (pv Mike)   Une soirée héritière ... (pv Mike) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée héritière ... (pv Mike)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK VIP :: ♦ SOUTH NEW YORK ♦ :: PASTIS-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser