NEW YORK VIP
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -20%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
39.99 €

 

 (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Addison Marks
| Sainte Salem | Reine des Vampires, Suçeuse de fric
Addison Marks


Nombre de messages : 42
Job : Hôtesse de vente chez Macy's (vendeuse...n'importe quoi...!)
Date d'inscription : 08/01/2008

VIP Index
Côté Coeur: Je m'aime, un peu, beaucoup, à la folie, passionnément....Et plus que tout
Côté Lit: avec ou sans X ?
VIP Appeal:
(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Left_bar_bleue45/100(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty_bar_bleue  (45/100)

(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty
MessageSujet: (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi   (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Icon_minitimeMer 2 Avr - 22:23

    Mais pourquoi se sentait-elle à ce point vexée et frustrée ?
    Proposer à ce belle homme de jouer les mannequins d’un soir pour ses beaux yeux ne faisait nullement partie de son plan.
    Elle détestait tout simplement l’échec, et puisqu’il refusait de l’aider et de lui faciliter la tâche, elle passerait par une autre case : Derek.
    La réaction de Christophe Miltonfine n’était pas passée inaperçue aux yeux de la jeune femme qui avait finement provoqué la carte de la jalousie. Se faire offrir des fleurs…. Quelle imagination.
    S’il était octroyé au même titre qu’un prix nobel, le prix de la manipulation, elle l’obtiendrait sans grande difficulté. Quoiqu’il en soit, était à présent venu l’heure de mettre au point son plan B. Si la jalousie avait bien fonctionné, elle tenait le bon filon et elle se devait de l’exploiter à cent pour cent.

    Toujours aussi pimpante dans son corset rouge, ses longs cheveux noirs lui tombant le long du dos, elle se dirigea d’un pas pressé chez notre très cher Derek qui bien souvent, faisait tout comme d’autres d’ailleurs, pour ne pas le citer, les frais de sa déraison et de son côté manipulateur. Elle venait tout juste de quitter Macy’s et elle avait réfléchi toute l’après midi à la meilleure des solutions pour voir Miltonfine tomber une fois de plus dans les griffes de cette mante.


    « Alors » pensa-t-elle se remémorant ainsi le contenu de sa future conversation avec Derek afin d’éviter au maximum d’en oublier les tenants et aboutissants. « Lui proposer mon marché et le pire, le mettre au courant pour les fleurs… »

    Aussi sûre avait-elle pu être au moment où le magnifique bouquet lui fut livrer qu’il ne l’apprendrait jamais, autant la jeune femme n’avait pas prévu devoir à justifier ses malins desseins. Qui aime dévoiler la face la plus sombre de sa personnalité à l’un de ses amis ?
    Ne s’offraient à elle que deux solutions :
    Soit, elle se présentait comme la jeune fille éperdument amoureuse prête à tout pour panser les blessures de son cœur. Soit, elle dévoilait le tableau le plus sombre de sa personnalité en oubliant par conséquent qu’il pourrait très bien se moquer d’elle par la suite.

    Quelle pouvait-être la meilleure stratégie ?

    Elle n’en avait aucune idée puisque les sentiments de Derek à son égard lui restait totalement inconnue. Ces deux-la s’étaient rencontrés sur le net et très vite, se découvrirent un goût légèrement malsain pour les jeux luxurieux. Et s’il était rare qu’elle ne puisse déchiffrer l’attitude d’un des acteurs de sa vie, celui-la avait droit à une palme digne du prix de manipulation qu’elle obtiendrait. Elle n’avait jamais vraiment su ce qu’il cherchait et c’était pour ainsi dire le cadet de ses soucis jusqu’à présent. Qu’importe, elle était assez fine que pour le mener où elle le souhaitait et de plus, elle avait de quoi marchander avec lui. Tout dépendait de ce qu’il attendait !

    Se déplaçant plus souvent à pied qu’en voiture dans cette grande ville, il lui fallut presque 15 minutes pour se rendre chez Derek et, un bouquet de roses blanches en main, ces mêmes roses qu’il était censé lui avoir offert, elle frappa à la porte.


Dernière édition par Addison Marks le Sam 30 Aoû - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Sinclair
A|K|A <> Jim West <>
Derek Sinclair


Nombre de messages : 55
Age : 34
Job : Jounaliste, mais c'est un secret très bien gardé...
Âge : 27 ans
Date d'inscription : 24/10/2007

VIP Index
Côté Coeur: Personne... pour l'instant
Côté Lit: N'importe qui pour peu qu'il ait des informations...
VIP Appeal:
(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Left_bar_bleue25/100(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty_bar_bleue  (25/100)

(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty
MessageSujet: Re: (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi   (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Icon_minitimeMer 9 Avr - 0:40

La préparation de l'interview était presque terminée. Avec l'échec de la soirée avec Mike, il avait du trouver une roue de secours... Fort heureusement, ce n'était pas le nombre de pintades et d'imbéciles qui manquaient parmi les VIP de New York ! Derek poussa un profond soupir... tout avait bien commencé... il avait failli obtenir LE scoop Anderson ! Mais en y réfléchissant, ce n'était pas ça qui le rendait maussade. Il aurait bien aimé pouvoir baver devant son corps de rêve. Il aurait peut-être du lui sauter dessus dans la voiture et lui arracher ses vêtements... Non, c'était animal et cela l'aurait refroidi. L'acteur devait se méfier des gars trop entreprenants. En même temps, son acte était peut-être un test... Une sorte d'essai pour voir si Derek était quelqu'un de confiance. Ce n'était que partie remise, s'il n'avait pas pu l'approcher comme il l'aurait aimé, tout n'était pas perdu pour autant. Au contraire, installer une relation plutôt sérieuse, voilà qui arrangerait les choses. Avec une moue boudeuse, il finit de saisir les questions sur son ordinateur portable. Puis, il l'envoya par e-mail à la personne concernée, sa cible, en quelque sorte.

Lorsque ce fut fait, il l'éteignit et se leva. Dehors il n'y avait pas franchement de beau temps... C'était gris et fade, comme matinée... C'est donc toujours aussi maussade qu'il passa par la case salle de bain. Vêtu de son marcel blanc et de son caleçon, il n'en menait pas large. Après une bonne douche, il entreprit de se raser. Alors qu'il avait la moitié du visage encore couverte de mousse, la sonnerie retentit. Il leva les yeux au ciel en se disant que si c'était un voisin, il allait gentiment lui dire d'aller se faire voir ailleurs. Il arriva à la porte, vêtu d'un peignoir, regarda par l'œilleton et constata avec surprise qu'il s'agissait d'Addison Marks... L'ex de Miltonfine, qui était parti en lui brisant le cœur en mille morceaux. Intéressant... que voulait-elle ? Retenter les petits jeux sexuels de la dernière fois ? Non, surement pas... elle était là pour obtenir quelque chose de lui... ça c'était sûr et certain. Après tout, il leur arrivait souvent de jouer devant leurs webcams respectives... Même si entre eux, il n'y avait eu aucun rapport plus rapproché que des caresses et des baisers. Derek déverrouilla sa porte d'entrée, l'ouvrit et regarda la jeune femme par l'entrebâillement. Non sans un sourire vicieux, il dit :


- Tiens, salut, Addi ! C'est une sacrée surprise... je ne m'attendais pas à te voir débarquer chez moi, de bon matin qui plus est... dois-je comprendre que je te manquais ? Moi et mes doigts habiles qui courons sur ton corps ? Entre... je vais m'habiller.

Il lui laissa donc le soin d'entrer et de fermer la porte pour retourner dans la salle de bain et finir son rasage. Lorsque ce fut fait, il se vêtit d'un jean et d'un t-shirt gris, la tenue qu'il se mettait lorsqu'il ne faisait rien d'intéressant. Tout en s'habillant, il demanda, d'un ton faussement innocent :

- Dis donc, j'espère que ces fleurs ne sont pas pour moi... sinon, ça veut dire deux choses, où que tu veux me supplier à genou de sortir avec toi ou alors que tu comptes me demander une faveur... Je pencherais plutôt pour la seconde option... c'est une valeur plus sûre...

Il sortit de la salle de bain et la regarda de ses yeux bleus fortement attirants. Il passa subtilement sa langue entre ses lèvres et ajouta, un peu plus sérieux :

- Quelle élégance... je retire ce que j'ai dit... Miltonfine a quand même eu un bon goût dans sa vie. Ce qu'il y a de sûr, c'est que tu es beaucoup plus charmante que Carrie. Alors, tu veux un café ou on passe tout de suite à l'étalage du miel entre tes seins ? Raconte-moi donc ce qui t'amène chez moi... avec des fleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://popcity.niceboards.net/index.htm [We NeEd PeOpLe]
Addison Marks
| Sainte Salem | Reine des Vampires, Suçeuse de fric
Addison Marks


Nombre de messages : 42
Job : Hôtesse de vente chez Macy's (vendeuse...n'importe quoi...!)
Date d'inscription : 08/01/2008

VIP Index
Côté Coeur: Je m'aime, un peu, beaucoup, à la folie, passionnément....Et plus que tout
Côté Lit: avec ou sans X ?
VIP Appeal:
(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Left_bar_bleue45/100(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty_bar_bleue  (45/100)

(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty
MessageSujet: Re: (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi   (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Icon_minitimeSam 19 Avr - 22:02

    Le bouquet de fleurs en main, elle attendait patiemment derrière la porte de jeune homme se demandant comment elle allait parvenir à le convaincre d’entrer dans sa petite manigance sans qu’il n’en attende trop d’elle. C’était ça le problème d’ailleurs. Si seulement il pouvait se contenter de quelques clichés du beau Christophe Miltonfine en contrepartie cela l’aurait fortement arrangé mais pourtant, elle savait qu’il ne se contenterait pas de cela… ou du moins, elle le craignait. Christophe Miltonfine avait eu le cœur brisé à cause d’elle, aujourd’hui, elle voulait le reconquérir pour tout ce qu’il pouvait apporter de neuf à sa vie mais jusqu’ou était-elle prête à aller ?

    Respirant l’une des fleurs de son magnifique bouquet, elle soupira profondément quand s’ouvrit enfin la porte de l’appartement sur un Derek en peignoir, semblant sortir tout droit de sous sa douche. Elle lui sourit simplement et il prit enfin la parole, la saluant de cette façon si particulière qui parvint presque à lui arracher quelques rougeurs sur les joues.


    « Bonjour Derek, je vois que l’humilité n’a pas encore frappé à ta porte. Enfin, dois-je comprendre que tu es ravi de me voir et que la douceur de ma peau te manquait plus que tes doigts sur mon corps ? »

    Il la laissa enfin entrer et refermant derrière elle, annonça qu’il allait s’habiller. Elle s’assit donc dans un des sofas, jetant un coup d’œil autour d’elle et lisant le gros titre sur l’un des journaux déposés sur la table basse du salon. Etre poursuivi par des Paparazzi… cela devait être pénible, à moins qu’il ne soit semblable à Derek. Entre nous, il est plutôt beau garçon… Elle se mit à sourire, chassant ses idées impies de sa petite tête, leur préférant la meilleure solution pour obtenir les faveurs de son ami du net sans avoir à y céder les siennes.

    Derek revint donc vêtus d’un jean’s et redéposant sur la table le magazine qu’elle tenait dans la main, elle se mit à rire délicatement avant de prendre une expression outrée lorsque le jeune homme fit allusion aux roses qu’elle avait avec elle. Il semblait étonné ? Logique, il ne les lui avait pas faite parvenir mais ça, seule Addison le savait bien qu’au vu des compliments de Derek, elle aurait franchement pu douter elle-même de la véritable identité de l’expéditeur.

    Si elle était élégante ? Ce n’est rien de le dire, elle avait ça en elle, il s’agissait d’un don de l’enfance, hérité sans doute de sa noble famille et qu’elle avait pris le soin de travailler afin de l’amplifier et enfin, d’en faire bien plus qu’une qualité mais un réel atout de séduction. Elle était ravie que Derek s’en rende compte, d’autant plus qu’il venait une fois de plus de la flatter en la comparant à Carrie, précisant à sa façon qu’elle ne lui parvenait pas à la cheville. Elle sourit, dévoilant tout ses dents avant de se mordre la lèvre inférieure, haussant les sourcils tant elle était ravie.

    Elle se laissa aller dans le sofa, croisant les jambes et ainsi dévoilant le galbe de ses cuisses avant de prendre enfin la parole :


    «Et bien, je me contenterais très bien d’un café, avec beaucoup de lait et sans sucre mais par-dessus tout, j’aimerais que tu cesses de faire l’innocent en m’annonçant directement ce que TOI tu attends de moi. Tu savais très bien qu’en m’envoyant des fleurs je viendrais à toi mais que veux-tu exactement ? Alors inutile de me rappeler nos souvenirs intimes et personnels…. »

    Elle lui fit un clin d’œil avant de préciser qu’elle était ravie de ce bouquet et surtout : « Merci mil fois pour ce compliment, j’en oubliais presque mes bonnes manières et j’ai du mal à savoir si c’est à cause du miel ou des fleurs… »

    Elle savait qu’elle jouait à un jeu dangereux, et elle n’était pas certaine, ni même certaine d’être sûre qu’elle parviendrait à ses fins sans y perdre quelques plumes mais, la question qu’elle se posait était tout simplement : « Est-ce que Miltonfine en valait la peine ? »
Revenir en haut Aller en bas
Derek Sinclair
A|K|A <> Jim West <>
Derek Sinclair


Nombre de messages : 55
Age : 34
Job : Jounaliste, mais c'est un secret très bien gardé...
Âge : 27 ans
Date d'inscription : 24/10/2007

VIP Index
Côté Coeur: Personne... pour l'instant
Côté Lit: N'importe qui pour peu qu'il ait des informations...
VIP Appeal:
(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Left_bar_bleue25/100(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty_bar_bleue  (25/100)

(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty
MessageSujet: Re: (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi   (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Icon_minitimeVen 25 Avr - 0:59

Derek allait faire le café lorsque les derniers mots de la jeune femmes le stoppèrent dans élan. Des fleurs ??? Il n'en avait jamais envoyé ! Et encore moins à Addison... il resta surpris avant d'ajouter, une voix légèrement douceâtre :

- Navré de te décevoir, ma chère Addi mais, je ne t'ai pas envoyé de fleurs... Allons, tu me connais, non ? Après tout ce que nous avons fait tous les deux, tu sais très bien que si un jour je t'offre quelque chose, ce sera moi. Mon corps ! Tu en as tellement besoin !

Un sourire pervers légèrement arrgoant passa sur son visage et il claqua sa langue avant d'ajouter, avec une voix pleine de sous-entendus douteux :

- Je vais te préparer un café avec plein de lait... comme tu les aimes... et sans sucre pour ne pas faire perdre son arôme naturel.

Il se dirigea vers la cuisine. Il savait reconnaître une tentative étrange, biscornue... Addi n'en était pas à son premier plan compliqué dont elel seule avait le secret. Quoiqu'il en soit, Derek ne savait rien de ses véritables intentions. Quelle que soit la raison de sa présence ici, la jeune Marks n'avait surement pas l'intention de partir sans avoir obtenu de résultat satisfaisant. Attisé par la curiosité, le journaliste savait qu'il devrait user de ruse pour découvrir ses objectifs. En attendant, il prépara avec une attention toute particulière le café au lait. Quelques minutes plus tard, il revint de la cuisine, la tasse entre les doigts et la posa sur la table basse du salon. Et il resta un moment à regarder la jeune femme. Nul doute, elle essayait de lui faire porter le chapeau...

- En réalité, je suis sûr que tu n'as pas vraiment cru que ce bouquet venait de moi... je pense plutôt que tu as trouvé un prétexte pour venir me voir. C'est peut-être parce que tu veux jouer avec le lait de ton café... On dit que ça a des vertus adoucissantes et hydrantes sur la peau. Avoues-le... tu voulais me voir pour quelque chose... tu sais, tu pourrais tout simplement me le dire, je peux paraître inaccessible mais je suis quelqu'un d'assez ouvert... Et tu le sais bien... toi...

Un sourire empli de sous-entendus. Ses yeux bleus pétillaient, signe avant coureur d'une intense réflexion. Il se sortit un verre et y versa de la vodka qu'il avait posée sur un meuble. Il s'assit en face d'Addi, posant la bouteille sur la table. Il but une petite gorgée d'alcool et poursuivit, visiblement décidé à complqiuer les plans de la jeune femme, juste pour le plaisir de la voir se débattre :

- Je vois deux solutions à ta visite, où tu as décidé de passer à l'étape supérieure en m'inventant une petite histoire... ou alors tu as besoin de moi pour accomplir quelque chose. Si c'est de la chantilly que tu veux mettre sur des parties hors de ta portée, aucun problème... je dois avoir des fraises au frigo... tu verras c'est comme le reste, c'est fait par un véritable pro.

Un brin orgueilleux ? Toujours lorsqu'il s'agissait de lui. Avec Addi, il pouvait être lui même et cesser de jouer son double jeu. Le véritable Derek Sinclair était loin d'être adorable. Pervers dans le mauvais sens du terme, il était prétentieux au possible, prêt à tout pour réussir même à écraser ses amis et d'un cynisme affligeant. Etant journaliste, il était aussi très malin et manipulateur. Entre Addi et lui c'était le choc de deux têtes pensantes, chacune plus étriqué que celle de l'autre. Redevenant sérieux, il continua, un léger air narquois :

- Alors, dis-moi pourquoi tu veux que je t'offre des fleurs ? Parce que je suppose que ta manipulation commençait là... j'ai raison ou j'ai tout à fait raison, Addi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://popcity.niceboards.net/index.htm [We NeEd PeOpLe]
Addison Marks
| Sainte Salem | Reine des Vampires, Suçeuse de fric
Addison Marks


Nombre de messages : 42
Job : Hôtesse de vente chez Macy's (vendeuse...n'importe quoi...!)
Date d'inscription : 08/01/2008

VIP Index
Côté Coeur: Je m'aime, un peu, beaucoup, à la folie, passionnément....Et plus que tout
Côté Lit: avec ou sans X ?
VIP Appeal:
(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Left_bar_bleue45/100(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty_bar_bleue  (45/100)

(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty
MessageSujet: Re: (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi   (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Icon_minitimeMar 27 Mai - 23:39

    Combien de jeunes hommes auraient profité de la situation pour se faire valoir ?
    Quel homme, aussi honnête soit-il, n’aurait pas joui de ce cadeau de la providence comme il se doit ?
    Une jeune femme comme Addy, diamant à l’état brut, pénétrant dans votre appartement la bouche en cœur vous remercie timidement pour ce magnifique cadeau. Jamais le nouveau menteur n'a offert de fleurs de sa vie mais le sourire immense et lumineux de la demoiselle le remerciant, ne peut en aucun cas lui donner l'envie de nier ce geste qui la met tant en joie. Au contraire, préfèrera jouer de timidité et de ravissement pour annoncer « Oh mais c’est tout naturel, tu les mérites tant… ». Et le hâbleur soulagera sa conscience en refusant de ternir ce visage éclairé de bonheur.
    Elle s’attendait tellement à une telle réaction qu’elle avait préparé chaque réplique qui succèderait au sourire victorieux du journaliste mais, il semblait bien plus honnête que son métier de Paparazzi.
    Pas étonnant que la jeune femme ne put réprimer une expression de surprise collant parfaitement à la situation. Un « Ah bon » aurait presque été de trop. Les yeux écarquillés, elle avait peine à gardé sa bouche fermée. Stupéfiant, ce jeune homme était stupéfiant, sûr de lui, imbu de sa personne, insaisissable, inaccessible et totalement imprévisible…il était tout comme elle et c’est sans doute en raison de leurs innombrables points communs qu’il plaisait tant.


    « Oh vraiment, je pensais que c’est toi qui me connaissait bien » finit-elle par répondre au bout des quelques secondes nécessaires à l’analyse rapide de la situation « et m’offrir des fleurs étaient une façon comme une autre de me pousser à t’offrir MON corps. Une façon bien habile…Je trouvais cela si malin si astucieux que j’étais persuadée qu’elle venait de toi …j’ai même cru que tu agissais par désespoir de cause et….enfin…. Merci pour le café …… »

    Elle soupira et s’enfonçant dans le sofa, jambes croisée, elle était flattée. Bien sûr, elle l’avait flatté honteusement et bien sûr qu’elle le referait encore et encore si cela était nécessaire. D’ailleurs, à présent qu’il était dans la cuisine, elle réfléchissait déjà à un nouvelle façon d’amener les choses. Elle voulait obtenir quelque chose de lui sans y laisser des plumes et pour le moment, il lui restait de l’espoir. Lorsqu’il lui apporta la tasse brûlante, elle s’en saisit délicatement et souffla avec grâce sur le liquide encore chaud afin d’éviter de se brûler en le portant à ses lèvres. Face au sourire sous-entendu de Derek ainsi qu’à sa tirade, elle leva les yeux en direction de ce dernier et ne put s’empêcher de sourire face aux discours de cet homme méprisable. Elle but alors une gorgée trop chaude, volontairement. Il fallait qu’elle quitte impérativement cet expression d’admiration de son œil. Il réussissait ou d’autres échouaient, la comprendre, comment ne pas en être béate d’admiration face à ce Derek buvant prestement une gorgée de vodka. Elle savait qu’il n’avait pas fini, elle le laissa continuer.

    Séductrice, elle se leva et ondula vers le jeune homme telle un serpent tout prêt à bondir sur sa proie. Elle se pencha dans son cou et glissa ses lèvres couleur rubis jusqu’à l’oreille de l’arrogant personnage pour ensuite lui chuchoter ce qu’elle qualifiait de secret :


    « J’aurais du pourtant savoir qu’il était inutile de sous-estimer, mais….tu sais très bien pourquoi je ne passerais pas à l’étape supérieur et ce, bien au delà d’envie…. Quel intérêt garderai-je pour toi ? Je perdrais toute ma saveur, tout mon goût, je deviendrais incolore, inodore et insipide, crois-tu que je pourrais y survivre… Cependant, je suis un peu déçue de constater à quel point tu peux être cruel »

    Elle venait de s’asseoir sur ses genoux et refermant ses fins bras autour du cou du jeune homme, elle lui fit à présent face, une expression coquine dans les yeux.

    « Tu aurais pu m’abuser et me laisser croire qu’elle venait de toi et puis, pourquoi donc t’amuses-tu à me rappeler que tu es et resteras mon principal fantasme….Celui qu’on assouvit pas juste pour apprendre à se contrôler lorsqu’il est au plus proche….et qu’en sa présence, on évite l’alcool par exemple, pour rester maître de soi en toutes circonstances…. J’aimerais parfois te faire promettre que tu n’abuserais pas d’une situation mais…j’aurais si peur de le regretter »

    Elle savait se jouer des hommes, et il arrivait que Derek succombe aux flatteries de la demoiselle sachant le caresser dans le sens du poil. Tout dans ses gestes, ses mots, ses intonations, ses attitudes prouvaient qu’elle l’allumait ouvertement. Elle ne savait si il se laisserait duper mais elle ajouta tout de même quelques mots, la cerise sur le gâteau :

    « Alors oui, peut-être serait-il temps que j’admette que tu….que…tu…. »

    Mais elle ne termina pas sa phrase alors que ses doigts jouaient avec les cheveux de Derek et que son souffle taquinait chaque parcelle de la peau du visage du jeune homme
Revenir en haut Aller en bas
Derek Sinclair
A|K|A <> Jim West <>
Derek Sinclair


Nombre de messages : 55
Age : 34
Job : Jounaliste, mais c'est un secret très bien gardé...
Âge : 27 ans
Date d'inscription : 24/10/2007

VIP Index
Côté Coeur: Personne... pour l'instant
Côté Lit: N'importe qui pour peu qu'il ait des informations...
VIP Appeal:
(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Left_bar_bleue25/100(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty_bar_bleue  (25/100)

(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty
MessageSujet: Re: (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi   (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Icon_minitimeJeu 29 Mai - 18:46

- Que j'avais raison... tu finis peut-être par te rendre enfin compte que tu as envie de moi. Personne ne résite vraiment à mon charme naturel... c'est ce qui me rend si désirable... Et toi... tu n'as pas besoin de te laisser abuser pour m'allumer... Il me semble que tu débrouilles comme une grande fille...

Derek esquissa un sourire en coin, celui qui faisait fondre ses conquêtes. La situation lui plaisait. Il voyait bien qu'Addi tentait de détourner le sujet, mais il n'allait pas s'en plaindre. Il posa ses mains dans le bas de son dos et tandis que la respiration de la jeune femme lui caressait le visage avec chaleur, il en fit descendre une sur ses fesses tandis que l'autre remonta vers sa poitrine. Etant donné leur proximité, il n'allait pas se priver d'un tel plaisir et d'ailleurs, ce serait idiot. Le bout de ses doigts effleura ses seins à travers le tissu et il regarda Addi dans les yeux. Oh, il la connaissait pour savoir qu'elle voulait quelque chose. Tous les deux étaient de la même trempe, deux manipulateurs à l'esprit affûté et observateur. Même si Sinclair était un homme ce qui ne jouait pas vraiment à son avantage dans les situations cocasses... Le sexe dit fort ne l'était pas tant que ça... la preuve, il suffisait d'une petite effusion d'hormones pour qu'il s'affolle et cesse de réfléchir. Maître en la matière, Derek gardait quand même un minimum de contrôle sur la situation. Et généralement, à force de mensonge et de tromperie, il arrivait toujours à ses fins.

- Comme tu le dis, j'aurais pu te mentir... mais je ne suis pas le genre de mec à offrir des fleurs... non plutôt celui qui te ferait grimper au rideau toute la journée jusqu'à ce que tu supplies d'arrêter parce ton corps en est tout courbaturé ! Et même si je l'avais fait, tu m'aurais cru ? Non... parce que tu sais depuis le début que ce n'est pas moi qui te l'ai envoyé... A l'évidence, tu voulais me faire porter le chapeau... j'ignore pourquoi...

Il déposa un doux baiser dans son cou, respirant allègrement son parfum. Puis, il pinça délicatement avec les lèvres le bas de sa joue. Il avait toujours une main posée sur ses fesses et l'autre se baladant à coeur joie sur sa poitrine. Elle avait un odeur entêtante, désirable... et Derek ne cachait pas son envie, désormais. Il embrassa sa lèvre inférieure avec une certaine passion sans pour autant poursuivre. Si Addi voulait lui rendre ce baiser volé, elle n'avait qu'à le faire. Il n'empêche qu'à force de sentir son corps si près du sien, ses désirs s'accroissaient. La jeune femme pouvait jouer avec le feu mais interdiction de l'éteindre à l'eau froide ! Elle, qui lui avait résisté jusqu'à présent, se contentant à des jeux aussi pervers qu'excitants, voilà que maintenant elle tentait d'assouvir son fantasme ! Sinclair passa sa main gauche sous le haut d'Addi et de ses doigts caressa la peau douce de son abdomen. Il exerça une légère pression pour la rapprocher un peu plus. Leur jeu était dangereux car Derek savait que si elle cédait, lui ne se déroberait pas, bien au contraire... mais, c'était peut-être le but recherché ! Cessant un court instant de respirer l'odeur hypnotisante de ses cheveux, il plongea son regard bleu dans le sien. Cette attitude ne trompait pas, Derek était prêt à se faire manipuler encore plus, juste pour assouvir une pulsion presqu'animale. Et puis, il n'était pas obligé d'avoir l'avantage tout le temps, du pendant qu'à la fin, il restait maître du jeu ! Il murmura, d'une voix si douce qu'elle en mettait des frissons dans le dos :

- Je ne suis pas n'importe quel fantasme... tu auras beau me goûter... je sais que tu ne pourras plus te passer de moi... je suis mieux que de l'alcool, je suis meilleur... l'extase à l'état pur... mais tu as peut-être peur d'être dépendante de moi, par la suite. Qui sait... de quelle couleur est ton soutien-gorge aujourd'hui ? Le rouge... j'espère... il met tes formes en valeur...

Il esquissa un autre sourire. Ils se cherchaient l'un l'autre, jusqu'à présent, sans vraiment se trouver. Addi allumait bien Derek, par conséquent, ce dernier rétorquai à sa façon. Tout deux jouaient avec une flamme sachant les risques que cela comportait. Sinclair ajouta cependant, l'oeil brillant de malice :

- S'il y a une suite à ton entreprise... ce sera sans contrepartie de ma part... qui n'aurait été établie à l'avance... Après tout, c'est toujours bon de connaître les règles du jeu avant de commencer... n'est-ce pas, Addi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://popcity.niceboards.net/index.htm [We NeEd PeOpLe]
Addison Marks
| Sainte Salem | Reine des Vampires, Suçeuse de fric
Addison Marks


Nombre de messages : 42
Job : Hôtesse de vente chez Macy's (vendeuse...n'importe quoi...!)
Date d'inscription : 08/01/2008

VIP Index
Côté Coeur: Je m'aime, un peu, beaucoup, à la folie, passionnément....Et plus que tout
Côté Lit: avec ou sans X ?
VIP Appeal:
(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Left_bar_bleue45/100(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty_bar_bleue  (45/100)

(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty
MessageSujet: Re: (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi   (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Icon_minitimeSam 30 Aoû - 19:07

    Elle n’avait pas quitté les jambes de sa proie et les bras autour de son coup, elle allumait le jeune homme en espérant sincèrement qu’il se laisserait abuser et qu’il croirait chacun de ses mots. C’était plutôt bien parti, son allusion à un éventuel et incontrôlable désir avait si bien fonctionné qu’il avait terminé lui-même fini la phrase entamée par la jeune femme…. Elle avait si bien vagabondé dans l’esprit torturé du beau Derek qu’il parvint à exprimer à la perfection l’idée lancée par la belle brune qui ne parlait jamais au hasard.
    Cela était presque trop facile, il était un homme et comme tous les hommes, il pense plus souvent avec le bas de sa ceinture plutôt que son cerveau. Toutefois, si elle souhaitait se montrer objective, il fallait bien admettre qu’il avait beau être démuni face aux avances de la belle, il n’en devenait pas bête pour autant.
    Il avait parfaitement bien compris qu’elle était passé maître en matière de séduction depuis bien longtemps. Elle allumait la mèche et il n’avait pas l’intention de la laisser l’éteindre à peine embrasée.

    Non !!!

    Quoiqu’en pense la Addison Marks, il ne semblait pas destiner leur soirée à la laisser interrompre son petit jeu. Quand on joue avec le feu, il arrive qu’on se brûle et petit à petit, elle réalisait que les premières plumes de ses ailes immaculées allaient chuter.
    Derek, désireux d’en apprendre plus sur la beauté assise sur ses jambes, redessinaient en carresse le corps parfait de cette dernière qui, sans trouver le temps de réagir, vit sa poitrine et son séant prisonniers des mains expertes de l’intrigant. Il savait comment s’y prendre pour déstabiliser et tenter de renvoyer la belle à l’envoyeur.

    Addison n’était qu’une femme qui, comme toutes les autres, étaient capables de se trouver des tas de bonnes excuses pour succomber à la tentation et aux plaisirs de la chair. La regardant droit dans les yeux, elle se serait bien volontiers emparée des lèvres charnues du journaliste mais, elle ne pouvait plier à ses propres envies et encore moins à celle de Derek. Il lui était totalement interdit d ‘offrir à ce dernier ce qu’il attend…pas tout de suite, ce serait beaucoup trop tôt, alors qu’elle approchait tout doucement d’un espoir de sortie, de réussite. Elle n’avait rien d’autres à faire que le laisser gouter à son cou, redessiner ses courbes, se montrer intimidée en baissant les yeux lorsqu’il se montre insistant et surtout, ne pas le contrarier…Elle lui permettait donc de la toucher, de l’écouter sans mot dire et de se laisser envahir par le désir.

    Le feignait-elle ?

    La question méritait d’être posée et lorsqu’il effleura son cou de ses lèvres, elle sentit tout de même un léger frisson la parcourir, ce genre de frisson qui donne l’envie d’incliner légèrement la tête afin d’offrir un peu plus d’espace à l’auteur de ce dernier. Ce genre d’inclinaison de la tête qui sous-entend qu’un baiser serait accueilli avec sourire et surtout désir. Le message devait être clair car une certaine passion non dissimulé s’empara de la lèvre inférieure d’une Addison qui dut lutter contre elle-même pour ne pas terminer ce baiser et ce, malgré tous les risques que cela comporte. Des risques, comme voir la main du jeune homme se glisser sous la blousse de la jeune femme, comme sentir les mains douces de ce dernier se promener sur son ventre mince et ne trouver la force de l’arrêter.

    Les yeux plongés dans le regard brillant de Derek, elle écoutait chacun de ses mots et commençait déjà à se demander si elle parviendrait à rester aussi froide et impassible qu’elle l’espérait :


    « Contrepartie ? » répéta-t-elle doucement tout en empêchant, sans chercher à le froisser, les mains de Derek qui se voulait de plus en plus pressant.

    « En effet, tu es loin d’être un menteur et je me dois donc d’être honnête avec toi » chuchota-t-elle en parsemant le visage de son interlocuteur de mil petits baisers..

    « Je pensais réellement que tu m’avais fait parvenir ses fleurs et pour tout t’avouer, elle n’aurait pu arriver à meilleur moment. Je veux que tu m’accompagnes à la fête qui sera organisée pour la première de la série de Carrie Evans. Je veux aussi apparaître en première page d’un magazine à scandale au bras de Miltonfine….en train de l’embrasser…peu importe, une photo assez compromettante pour me faire détester de toutes ses groupies…Je veux être annoncée comme sa petite amie….et surtout qu’il porte mes création….Aide moi à atteindre les sommets et……tu croqueras dans la pomme…..dans tous les sens du terme….. Alors ? Qu’en penses-tu ? Est ce que je peux compter sur toi ?»
Revenir en haut Aller en bas
Derek Sinclair
A|K|A <> Jim West <>
Derek Sinclair


Nombre de messages : 55
Age : 34
Job : Jounaliste, mais c'est un secret très bien gardé...
Âge : 27 ans
Date d'inscription : 24/10/2007

VIP Index
Côté Coeur: Personne... pour l'instant
Côté Lit: N'importe qui pour peu qu'il ait des informations...
VIP Appeal:
(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Left_bar_bleue25/100(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty_bar_bleue  (25/100)

(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty
MessageSujet: Re: (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi   (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Icon_minitimeSam 20 Sep - 0:01

- A la bonne heure... j'aime quand tu délies ta langue, Addi... c'est si charnel...

Il comprenait que le jeune femme n'était pas disposée à s'offrir à lui comme il le souhaitait. Un comble que de la voir retenir ses mains par de petits gestes discrets. Un homme idiot n'aurait rien remarqué et aurait pris ça pour de l'incertitude... il aurait continué sans le savoir. Sinclair avait l'esprit plus affûté et plus pervers aussi... s'il continuait c'était simplement pour la mettre mal à l'aise et pour satisfaire un besoin de perversité presque inné chez lui, surtout avec les femmes. Il posa ses deux mains sur ses seins en pressant légèrement puis embrassa la lèvre inférieure de la jeune femme. Il aurait pu l'embrasser au culot mais il était beaucoup plus subtil que ça.

- Miltonfine... étrange, je pensai que tu te foutais de lui comme de Carrie Evans... Qu'est-ce qui peut te pousser à subitement à vouloir entrer dans leur vie... à moins, que tu n'aies des vues sur Underwood... Tu ne cesseras pas de m'étonner...

Il massa ses deux seins à travers son haut, un sourire amusé en coin. Il regarda la belle de ses yeux bleus et approcha de sa bouche pour murmurer avec délectation :

- J'ignore exactement à quoi tu joues... mais... je veux bien tenter le coup et être de la fête... seulement, j'ai deux conditions...

Son regard se fit brillant et calculateur, il poursuivit, la voix suave :

- J'aimerais avoir une caution de ta part, parce que rien ne peut me garantir que tu tiendras ta parole... et je te connais suffisamment pour savoir que tu sais t'éclipser au bon moment. J'aimerais pouvoir te goûter de façon plus approfondie... uniquement avec mes lèvres... rien d'autre... comme ça.

Et il effleura ses lèvres à elle, sensuellement. Tous les deux avaient un don pour se chercher et se retenir légèrement. Derek aurait pu être beaucoup plus audacieux mais ça faisait partie du jeu de séduction auquel ils jouaient... depuis un certain moment. Il continua, gardant toujours ses paumes chaudes sur sa poitrine :

- Deuxième condition... je veux que tu partages avec moi toute information cruciale sur Miltonfine... parce je dois le reconnaître, il est loin d'être moche, ce type... et sa soeur est mignonette... j'ai entendu dire qu'elle avait les mains baladeuses... ça tombe bien, j'ai quelque chose à lui faire toucher...

Il ne cacha pas un air amusé rien que d'y penser et ajouta, en soufflant les mots dans le cou de la jeune femme :

- Miltonfine et son entourage... bien entendu... et si j'ai bien compris en échange je dois te servir de petit ami, non ? Tu ne serais pas un peu jalouse de Chris, ma belle ? Il a du se trouver un petit coin de bonheur pour que tu agisses de la sorte... tu es si machiavélique quand tu es jalouse... tu m'excites... Mais, soit... si tu acceptes mes deux conditions, alors je serais ton homme... pour les photos comme pour le reste... Alors ? Marché conclu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://popcity.niceboards.net/index.htm [We NeEd PeOpLe]
Contenu sponsorisé





(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Empty
MessageSujet: Re: (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi   (3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
(3rd Carmine St.) Derek, tu m'écoutes ? J'ai besoin de toi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK VIP :: ♦ SOUTH NEW YORK ♦ :: GREENWICH VILLAGE-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser