NEW YORK VIP
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
20 Boîtes de 50 masques médicaux type IIR ...
Voir le deal
29.99 €

 

 *This is a Pervers World...*

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jake Underwood
Meilleur Coup de New-York
Jake Underwood


Nombre de messages : 441
Age : 34
Job : Acteur
Âge : 22 ans
Date d'inscription : 09/05/2007

VIP Index
Côté Coeur: Nobody
Côté Lit: Christophe Miltonfine
VIP Appeal:
*This is a Pervers World...* - Page 2 Left_bar_bleue70/100*This is a Pervers World...* - Page 2 Empty_bar_bleue  (70/100)

*This is a Pervers World...* - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: *This is a Pervers World...*   *This is a Pervers World...* - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Mai - 12:52

Le comble de la mauvaise foi aurait été de dire qu'il ne chauffait pas Erik. C'est ce que sa raison lui sommait de rétorquer avec véhémence... mais voilà, il se rendit à l'évidence... C'était des mots à peine voilés qu'il jetait à Watson, des remarques chargées de sous-entendu. Normal que l'autre acteur se pose des questions ! Jake resta immobile un très court instant puis de la main, il repoussa Erik légèrement. L'absence de violence symbolisait bien qu'il ne savait pas quoi faire. Et oui, Jake, à trop jouer à attiser le feu, on finit par se brûler ! Ne portant que sa serviette, il hésitait... garder sa bisexualité pour lui ou partager un moment torride avec Erik... C'était un match complètement inégal ! Presque joué d'avance ! La deuxième idée avait l'appui de taille de ses neurones baignant dans l'ivresse. Sa main resta sur le torse d'Erik, incapable de le pousser ou même de se détacher. Il sentait le corps de l'acteur en dessous de son haut... comme lors du film... ce contact fin et agréable de la peau et du tissu qui s'effleurent... Il n'arrivait pas à détacher son regard de cet homme assez entreprenant dont les mots avaient été si difficiles à ne pas considérer. S'inviter sous la serviette ??? Une idée pas si irréalisable que ça !

Jake s'obligea à detourner le regard et tomba sur une photo de Bry. Il l'aimait mais elle était partie... donc il était seul et vu que Miltonfine n'était plus là... il se noyait dans sa solitude et puis il constata qu'Erik avait enlevé tous les cadavres de bouteille ce qui était assez considérable. Une relation plus poussée allègerait-elle les tensions ? En fait, sans qu'il s'en rende compte, son corps pris les devants. Sa main glissa du torse sur l'abdomen d'Erik puis un peu plus bas. Elle n'était qu'à quelques centimètres d'une zone sensible lorsqu'Underwood répondit :


- Je ne te chauffe pas...

Sa main se risqua alors en territoire dangereux tandis qu'il s'approcha un peu plus d'Erik. Ses lèvres finirent par se poser sur les siennes sans qu'il sache vraiment comment ! Après un baiser assez long, il s'écarta soudain. Qu'était-il en train de faire ? La première pulsion qu'il eut fut de frapper l'homme qui se tenait devant lui. Il se retint de justesse et se contenta de reculer un peu plus. Et puis un second sentiment l'envahit, la colère. Il lui adressa un regard noir, pleine d'amertume comme si Erik était responsable de ce qui venait de se produire. Et puis finalement, il accepta l'évidence. Après ce qu'il venait de faire, l'autre savait... inutile de se voiler la face plus longtemps... Au final, il allait se prendre la tête pour trois fois rien. Ses yeux s'adoucirent légèrement mais il resta à distance d'Erik. Les deux jeunes hommes étaient adultes et donc responsables. Tous les deux savaient que le film qu'ils avaient tourné avaient éveillé une certaine curiosité... mieux, une envie d'aller plus loin. Jake savait que le jour était peut-être venu de poursuivre ce qu'on leur avait fait commencé. Lorsqu'il reparla, il était légèrement nerveux, comme la dernière fois :

- Désolé... c'est l'alcool... je ne te chauffais pas... il vaut mieux en rester là.

Son regard se fit fuyant durant une petite minute. Il mentait et ça se voyait... Allait-il devoir passer à côté d'une belle occasion par souci de déni ? Et ce pour le reste de sa vie ? Ils étaient chez lui, personne ne les voyait et Erik avait gardé le silence sur leur film... il pouvait lui accorder sa confiance. Sans lui, il écumerait encore au Glamourous comme un clodo et il aurait surement dormi dans la rue, trop ivre pour savoir où il habitait. C'était le choix le plus compliqué de sa vie ! Et Watson devait bien se douter que la suite était très importante pour son interlocuteur. Un point positif, l'absence coup était un assez bon présage. En temps normal, Erik aurait eu un beau cocard à afficher pour avoir approché de si près son oreille. Finalement, après un long moment de réflexion assez pénible qui lui donna un petit mal de crâne, il prit sa décision et se laissa porter par ses sentiments plutôt que par sa raison. Lorsque tout espoir parut perdu pour Erik, Jake l'embrassa fougueusement. Tout bascula en l'espace de quelques secondes et c'était comme si Underwood était sur ressort. Ses mains se posèrent sur les hanches d'Erik et il le fit reculer jusqu'à ce que l'autre touche le dossier du canapé. Jake ôta ses lèvres un court instant pour avouer :

- Ok... j'ai menti... j'ai un aveu pour toi... ma peau est tout aussi douce que la serviette que tu as touché... et si tu veux profiter de cet agréable contact... je peux te la prêter... j'en ai pas besoin...

Il se rapprocha, histoire d'accroître le contact tiède de leur deux corps puis il fit glisser sa main droite vers le bas ventre d'Erik. Tout en l'embrassant, il se rendit compte que sous la serviette, ses hormones faisaient beaucoup d'effet... presqu'autant que la dernière fois ! Et là, ça commençait à se voir... à mesure qu'ils s'effleuraient et que Jake l'embrassait. A cet instant précis, il sentait si libéré qu'il en oublia même sa longue hésitation. C'était du Jake tout craché ! Avec son incroyable façon de passer du coq à l'âne... Il avait préféré prendre l'option qui ne lui ferait pas de mal de crâne... pour s'envoyer en l'air, le cerveau n'avait pas besoin de vraiment réfléchir et dans son état, c'était plus que suffisant ! Son autre main caressait le haut de sa cuisse gauche. Nul doute, il chauffait bel et bien Erik. D'ailleurs il profita d'un instant de répit pour dire, un sourire en coin :

- Pas besoin de t'incruster... si c'est moi qui invite... non ?

D'un geste énergique, il se plaqua un peu plus contre l'acteur. Cette fois, il semblait bien parti pour un tour ! Mais Watson allait-il être d'accord pour continuer ? Après tout, un instant, Jake avait failli le tuer juste parce qu'il l'avait embrassé ! Estimait-il que le jeu en valait la chandelle ? La réponse... très vite...
Revenir en haut Aller en bas
Erik Watson
ErikticX
Erik Watson


Nombre de messages : 54
Age : 36
Job : Acteur
Âge : 22 ans
Date d'inscription : 08/01/2008

VIP Index
Côté Coeur: Euh...Bah...Moi!
Côté Lit: ♀ or ♂...Peu importe!
VIP Appeal:
*This is a Pervers World...* - Page 2 Left_bar_bleue63/100*This is a Pervers World...* - Page 2 Empty_bar_bleue  (63/100)

*This is a Pervers World...* - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: *This is a Pervers World...*   *This is a Pervers World...* - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Mai - 23:01

Jake devenait bien plus pressant, et plus clair aussi, on voyait de suite où il voulait en venir…La façon dont il repoussait Erik n’était pas violente, puisqu’on aurait plus pensé à un genre de connexion entre eux qu’une violente altercation…Quoi que cela aurait pu venir lorsqu’on connaissait Jake, il fallait s’attendre à tout, c’est pour ça que Erik ne disait pas grand-chose, et qu’il le laissait venir…Il le regardait droit dans les yeux, il n’avait pas peur de le défier au fond, il était même curieux de voir la suite, bien qu’elle se dessine de plus en plus dans son esprit, et pas que dans son esprit…Il n’avait pas à baisser le regard, il sentait, une chose qui lui faisait comprendre que le jeune homme en serviette n’était pas si farouche que ça…Alors, il l’était toujours, il n’avait pas viré soudainement sa cuti, il était toujours attiré par les mecs…Et tout devenait alors plus clair pour Erik, il avait surement un liaison avec Miltonfine, c’était pour ca qu’il avait tellement de haine envers lui et Carrie…C’était un peu, comme s’il l’avait trompé ! A vrai dire, maintenant, le coup de point en pleine tronche était totalement justifié, ce n’est pas super agréable de voir une nana qu’on aime pas vraiment, coucher avec celui qu’on se tape…Et puis avec le coup de Bry’ par-dessus tout ça, c’était surement un truc difficile à digérer ! Erik lui sourit, surtout lorsque Jake affirma qu’il ne chauffait pas ce dernier…S’il ne le chauffait pas, il était plutôt amical ! Bah oui, depuis quand pour accueillir un ami, on se baladait en serviette, sans rien dessous…Et pire, depuis quand on sortait de la douche à poil, lorsqu’un de vos « ami » était dans le salon en train de ranger un peu ?! Il était devenu bien peu sage, il avait changé pour devenir un peu plus pervers, il n’avait pas besoin de parler pour le ressentir, c’était son regard qui le trahissait ! Il avait des yeux rond et qui brillaient, comme s’il avait vu une friandise qu’il allait pouvoir croquer…Sacré Underwood, qui aurait pu croire qu’il était devenu comme ça ?! Pas Erik…Enfin maintenant, si !

Erik tenta de s’approcher de lui, mais pourtant, il senti une légère pression, comme si au final, Jake n’était plus si d’accord…Il ne pressa pas le pas, après tout, c’était Jake qui commandait, Erik n’avait rien voulu lui, il était là pour l’aider, c’est tout, après, si Jake était d’accord pour s’amuser un peu, il n’était pas contre l’idée…Mais pourtant, encore une fois, le regard qui se détournait n’était pas tout à fait le signe d’un refus catégorique, plutôt « d’un je ne sais pas trop quoi faire », alors Erik lui sourit, encore, un peu plus gracieusement, comme s’il lui adressé un sourire complice, et lui faire comprendre qu’il n’avait pas à avoir peur de quoi que ce soit…Erik n’était pas le genre de mec à crier sur les toits qu’il avait couché avec telle ou telle personne…Et bien que certaines de ses frasques ce soient retrouvés dans les journaux à scandales, il n’avait jamais ébruité quoi que ce soit, ni le nom des types avec qui il avait passé la nuit…Les spéculations restaient alors que la vérité n’était plus vraiment de mise ! C’était d’ailleurs le propre de ses ramassis d’ordure, ils ne font qu’inventer les histoires les plus tordues, pour dénigrer les VIP ! Au final, ils ne sont surement pas plus malin, voir même moins intelligent, surtout lorsqu’on pense qu’ils ne sont pas assez fort pour utiliser leur propre nom, et que la majorité utilise un pseudonyme…C’est tout bonnement dégueulasse, mais que voulez vous, ils font leur boulot ! Revenons en donc à ces deux hommes qui se cherchaient…Les regards se croisaient, et sans rien dire, ils avaient compris que même avec la gêne de Jake, ils iraient tout droit au but…D’ailleurs, dans un élan venu d’on ne sait où, Jake sauta pratiquement au cou de Erik, qui fut presque poussé en arrière ! Le baiser était chaud et humide, un vrai baiser, pas ceux qu’ils s’étaient donnés lors du tournage du « film », là, c’était vrai, il voulait l’embrasser, de bon cœur, comme pour affronter une chose qu’il avait voulu éviter il y a quelques années…Erik fut à moitié étonné, mais pas vraiment choqué, après tout, c’était assez agréable, et il fallait avouer qu’il aimait bien ça !

Jake avait les choses en main, dans tout les sens du terme…C’était de plus en plus chaud entre eux, et Erik ne disait pas non aux baisers fougueux qu’il lui donnait ! Les mains baladeuses de Jake lui faisait un effet bœuf, et il adorait qu’on prenne des initiatives. La dernière phrase était des plus suggestive, il l’invitait ?! Et bien il ne serait pas déçu, si jusque là Jake avait prit les devant, c’était au tour de Erik de s’enflammer un peu…Il prit Jake par la taille, pour le pousser un peu plus, il avait pris la responsabilité, de les mener dans la pièce qu’il semblait la plus propices à ces ébats nocturnes, et qui semblaient bestiaux… Erik se recula et dit simplement…

« Désolée, dès que j’ai su que tu m’invitais, je n’ai pas pu résister, j’espère que tu n’y vois pas d’inconvénient… »

Problème, il ne savait pas om était la chambre, et même s’il se doutait que le ménage n’était pas fait non plus dans cette pièce, c’était toujours mieux que de faire l’amour au milieu des cadavres de bouteilles et les cendriers pleins de cigarettes… Il observa discrètement les alentours en embrassant délicatement le cou de Jake, c’était un point sensible chez tout le monde, hommes/femmes, ils n’y résistaient pas… L’excitation se voyait autant chez Jake que chez Erik, il avait déjà retiré sa veste, et dégrafé quelques boutons de sa chemise…Il fit reculer encore Jake puis poussa une porte, où il trouva un lit…C’était un miracle, Dieu l’avait surement aidé pour ça, quoi qu’à bien y penser, Dieu n’était pas forcément pour ce qui était en train de se passer ici ! Il embrassa alors Jake comme s’il venait de trouver un trésor, il était fougueux et plein d’entrain…Ca faisait un bail qu’il n’avait pas couché avec un mec, et finalement, ça lui manquait beaucoup ! Il le poussa violemment sur le lit, il s’en redit compte, et sourit, que voulez vous, lorsqu’on ne se contrôle plus, la force peut vous échapper parfois…Mais Erik pouvait parier que Jake ne détestait pas les corps à corps musclés entre deux mâles qui n’attendaient que ça ! C’est dans ces moments là que Erik aimait NYC, au moins, c’était monnaie courante…Les mecs se tapaient autant de nanas que d’autres mecs, et personnes ne disaient rien, ce n’était plus du tout un tabou, plus une façon de vivre assez courante, surtout chez les VIP ! Jake était allongée la serviette avait disparue et de voir Jake nu, allongé face à lui, le rendit assez content…Il avait réussi à faire ce qu’il n’avait pas pu mener à bien lors du tournage ! Enfin… Il fit valser sa chemise, craquant un ou deux boutons, puis regarda Jake avec un sourire lubrique…Oui, il faut savoir que Erik était artiste en la matière, pour lui, le sourire était un art qu’on travail devant son miroir, et à chaque situation, correspondait un sourire ! Et dans ce cas de figure, le sourire lubrique était demandé !

« Jake ?! Tu m’impressionnes, j’ai l’impression que depuis qu’on s’est quitté lors du tournage, tu as vécu pas de choses…Et je suis agréablement surpris que tu n’ais pas mis de coté ton coté « je teste tout »… En plus, on a quand même débuté ensemble, c’est normal que ça finisse ainsi, non ?! »

Il vint se placer sur son amant, il toucha d’abord son torse, il était assez musclé, et entretenait le tout, c’est sublime au toucher et à la vue, Erik adorait les hommes qui prenaient soin d’eux, au moins, ça évitait les soucis cardiaques pendant les partie de jambes en l’air… Puis les baisers redevinrent assez pressant, Erik voulait y arriver vite…Il ne pensait plus qu’à ça, faire l’amour, avec Jake Underwood, lui faire oublier ses soucis, et ses « amants », au moins pour la nuit…Et pour lui, prendre son pied avec un mec ! Et pas des moindres, les mains expertes de Jake vinrent caresser l’intimité de Erik qui ne pouvait se retenir, il ne pouvait plus cacher son envie, ni son excitation…Mais pourtant, une idée lui vint à l’esprit, cette fameuse idée, qu’il avait eu juste avant que tout n’arrive, et bien qu’il n’arrête pas de penser à Jake, et à ses baisers qui le rendait complètement fou, cette pensée saugrenue resta gravée dans sa petite tête…Mais peu importe, elle partirait bien, de le même façon qu’elle est arrivée, toute seule ! Il avait d’autres chats à fouetter, si l’on peut dire ! Erik adorait que Jake prenne des initiatives, mais il aimait aussi dominer complètement l’affaire ! Il prit les mains de Jake, les ramena vers le haut de sa tête, il était comme pris au piège, les lèvres d’Erik parcoururent alors le corps entier de Jake, qui ne semblait pas insensible à tout ça…Mais il se dit alors qu’une petit chose manquait à tout ça, la petite chose qui permettait de ne pas avoir de soucis…Bien que dans le cas présent, il y peu de chance que Jake tombe « enceint »… Mais, Erik aimait bien prendre ses précautions, et il avait ce qu’il faut sur lui…Il se dégagea de Jake, et lui dit à l’oreille…

« Tu m’attends, tu t’enfuis pas, je vais chercher quelque chose d’utile… »

Un clin d’œil ainsi qu’un baiser doux sur les lèvres, et le voici parti chercher son trésor…Il n’avait qu’une capote sur lui, il ne fallait pas gâcher le sésame, si convoité…Puis il l’observa, fit tapoter l’emballage sur ses mains, il semblait nerveux, agacé par une chose…Cette idée lui trottait trop dans la tête pour que quoi que ce soit puisse être bien ce soir ! Mais comment faire, le dire à Jake ?! C’était surement la meilleure solution, mais Erik était bien trop lâche, il s’affaira à trouver un crayon et une feuille…Il griffonna quelques mots…

Citation :
*Désolé, mais, je bloque, ce n’est pas contre toi, ça vient de moi…Je suis trop ennuyé par une affaire non résolue…Ne m’en veux pas…E.W.*

Il reprit sa veste, la passa, pour ne pas paraitre trop dénudé dans les couloirs de l’immeuble de luxe… Il prit soin de partir sans faire e bruit, restant le plus silencieux possible et sans claquer la porte…Il n’avait pas vu, que le mot glissa dans sa poche, sans faire exprès…Au final, Jake n’aurait rien comme excuses !Il avait comme un nœud à l’estomac, c’était pas super cool ce qu’il venait de faire, mais finalement, même si Jake était extrêmement désirable, ce n’était pas le bon soir pour qu’ils finissent la nuit ensemble…Peut être qu’il ne s’en souviendrait pas, vu l’état dans lequel il était…Erik se dirigea vérifiant qu’il avait toutes ses affaires, vers l’ascenseur, il retrouva d’ailleurs le sourire, son sourire assez révélateur, comme si, ce qui le tracassait, s’était envolé… Il appuya sur un bouton, il resta silencieux, et juste avant de sortir de la cage, il dit a voix basse…

« Enfin… »

Il s’avança dans le couloir, et arriva devant la porte 725…Il était au 7e étage…Mais que connaissait il donc ici ?! Un jeune femme…oui, son sourire l’avait totalement subjugué tout à l’heure, lorsqu’elle les avait aidé à monter dans l’ascenseur…C’était machine…En fait non, elle s’appelait Belinda, il s’en était rappelé juste au moment où Erik trouva le préservatif dans sa poche, et c’était avec elle qu’il voulait l’utiliser…Il toqua à la porte, il était tard, mais qu’importe…La jeune femme arrive vite, en ouvrant la porte lel eut un regard surpris, et Erik prit alors sa plus belle voix, tout en s’appuyant sur le rebord e la porte…

« Je sais qu’il est tard, mais tout à l’heure, en te revoyant, je me suis dit que peut être tu voudrais qu’on discute un peu…

-Tu ne te souviens même pas de mon nom, je suis sure…

-Détrompes toi…Belinda ! »

Et la fille le laissa entrer, et sauta à son cou, comme si, elle ne pouvait pas résister plus longtemps…La nuit fut torride, et elle usa de son stock de capote…Erik ne pensait déjà plus à Jake, il avait simplement décidé de partir tôt, laissant à son tour Belinda…Il quitta le hall heureux de sa nuit, et prit le chemin de son chez lui, pour enfin, dormir un peu…C’est ce qu’on appelle « le repos du guerrier », non ?!
Revenir en haut Aller en bas
Jake Underwood
Meilleur Coup de New-York
Jake Underwood


Nombre de messages : 441
Age : 34
Job : Acteur
Âge : 22 ans
Date d'inscription : 09/05/2007

VIP Index
Côté Coeur: Nobody
Côté Lit: Christophe Miltonfine
VIP Appeal:
*This is a Pervers World...* - Page 2 Left_bar_bleue70/100*This is a Pervers World...* - Page 2 Empty_bar_bleue  (70/100)

*This is a Pervers World...* - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: *This is a Pervers World...*   *This is a Pervers World...* - Page 2 Icon_minitimeLun 2 Juin - 23:53

[HJ : Très bon revirement ! Tu m'as évité de faire s'endormir Jake... XD]

Jake n'avait strictement aucune raison de se plaindre. Même si pour une fois ce n'était pas lui qui jetait la personne sur le lit à la manière d'un animal, l'idée même qu'Erik puisse passer à l'étape supérieure l'enchantait. Allez savoir pourquoi... quelques instants plus tôt, au Glamourous, il aurait tout donné pour fuir son ancien collègue de boulot, même son caleçon ! Et là, il en était à déchaîner son trop-plein d'émotion comme si plus rien d'autre n'importait ! Il savait qu'il transgressait les règles et c'était infiniment libérateur ! Au fond de lui, une vague de passion le submergea. A chaque baiser d'Erik, il répliqua de façon presque bestiale. La serviette s'était gentiment dérobée sur le sol, à l'entrée de la chambre pour garantir un minimum d'intimité dans la chambre d'Underwood. elle avait compris qu'elle était de trop. Sans se soucier de la perversité de ses gestes, Jake avait comme qui dirait mis la main au panier de son partenaire et était résolu à ne pas la laisser quitter cet endroit ! Mais visiblement, ce cher Watson pensait autrement. Lorsqu'il l'immobilisa, le rendant alors passif de cette situation torride, Underwood en soupira d'aise. N'ayant plus rien sur le corps, il n'était pas difficile de voir son état d'excitation qui avait atteint des sommets.

Quelque chose dans cet évènement l'animait d'une envie redoutable, celle de se laisser faire, de profiter de l'extase encore et encore ! Totalement sous la dominance d'Erik, Jake se sentit de mieux en mieux. L'alcool n'aidait pas vraiment son esprit à calculer le tout. Au contraire, plus ça allait plus il sombrait dans un petit nuage, perché très haut dans le ciel. Les caresses, le souffle chaud et les baisers d'Erik continuaient sans freiner. Dans un tel état de bien-être, Jake en avait oublié le préservatif. Et lorsqu'Erik lui fit ce petit rappel à la réalité, l'acteur n'en eut conscience qu'à moitié. Il le sentit à peine séloigner et contenta de rester allonger sur le dos au milieu de son lit, complètement à poil, pour changer ! Se protger était essentiel, au fond de lui il le savait mais l'absence de son partenaire d'un soir ne fit pas retomber l'agréable atmosphère dans laquelle il baignait tout entier ! Il resongea à ce film... Finalement, à la fin, c'était lui qui avait mis de la distance entre eux... lui qui avait eu peur des sentiments et des impulsions nouvelles qu'il ressentait ! Un profond désir... et c'était la peur qui l'avait emportée ! Indéniablement, Underwood n'avait pas été prêt à affronter la réalité. Quand on y réfléchit, ce fut grâce à Erik qu'il avait pu s'envoyer en l'air avec Miltonfine. Et dire qu'un instant, juste avant de connaître l'animateur radio, il avait juré de lui démolir le portrait pour ce qu'il avait fait !

Heureusement qu'il avait été là, car sans lui, Jake ne serait jamais devenu bisexuel et en réfléchissant encore plus sérieusement, il n'aurait pas connu une certaine forme de bonheur. Et dire que personne ne savait à part, lui, Chris et maintenant Erik. Ce dernier n'avait jamais révélé leur petite aventure professionnelle. Et ce soir, il l'avait ramené chez lui alors qu'il risquait à tout moment de se faire refaire le portrait. Courageux et surtout sympa... il l'avait toujours été. C'était quelqu'un sur qui Jake savait qu'il pouvait se reposer en cas de coup dur, ou d'inexpérience. Même si Watson ne se voyait pas comme ça. Il préférait surement les situations scabreuses aux déboires d'un nouvel alcolo déprimé ! La preuve c'est qu'il préféra partir en douce. Comme un voleur, diront certains... moi je dirais plutôt comme un type qui sait saisir les occasions ! Ce soir, un pas venait d'être franchi avec Jake, et leurs rapports futurs allaient être plsu amicaux. Sans compter qu'Underwood était bourrée, ce qui ne motivait pas vraiment. A tout moment, il risquait de lâcher Watson et de s'endormir, le laissant ainsi sur sa faim. Non, l'acteur n'était pas idiot, ni même lâche. Il avait préféré saisir une meilleure opportunité et il avait eu raison...

Le lendemain, Jake ne saurait plus ce qu'il s'était passé... il allait surement se questionner, barrer des hypothèses en reformuler d'autres et sa culpabilité aidant, il penserait qu'il se serait réellement passé quelque chose cette nuit. Erik serait donc amené à le revoir au bout d'un certain temps... car si Underwood détestait bien une chose c'est d'être dans l'incertitude ! La raison serait là pour le faire stresser en temps voulu ! Pour l'heure, il restait allongé sur son lit, partagé entre le sensation d'être libéré d'un gros poids et le bien-être absolu. Il s epassa un dizaine de minutes avant qu'il ne sombre paisiblement dans le sommeil, le visage si réposé qu'il semblait mort. Enfin, sauf si on en croyait son excitation qui perdurait et sa couleur d'un léger rouge, sans doute sous le coup de la chaleur ! Son corps se détendit peu à peu. Mais la sensation d'allégresse resta jusqu'au lendemain. Même si Erik était parti en le laissant en plan, sa présence avait été bénéfique ! Grâce à lui, Underwood avait finalement pu extérioriser à sa façon la pression qui l'avait enfoncé dans les ténèbres pendant plusieurs jours ! C'est de cette sensation là que viendra la culpabilité... ça avait si bon et il n'était plus capable de s'en rappeler.

Dans son sommeil profond, Jake ne bougea même pas dans la nuit. Comme si la position dans laquelle il se trouvait était la seule agréable ! Pendant que son presque-partenaire d'une nuit faisait exploser son taux d'hormones avec Belinda, Jake décuvait et décompressait. Deux hommes, deux personnalités mais une seule aspiration les avait réunis pour quelques instants : le plaisir.


[J'ai été très content de pouvoir RP avec toi ! ^^ Faudra qu'on s'en refasse un après que je me sois un peu libéré. Jake va vouloir connaître le vérité... Siffle ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





*This is a Pervers World...* - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: *This is a Pervers World...*   *This is a Pervers World...* - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
*This is a Pervers World...*
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK VIP :: ♦ NORTH NEW YORK ♦ :: GLAMOROUS-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser